Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2007 6 07 /04 /avril /2007 07:34

Aril m'a fait découvrir un atelier de lecture et j'ai eu envie d'essayer.

Nat d' http://papierlibre.over-blog.net/  proposait la consigne suivante :
"Pour cette consigne, je vous propose d’écrire un texte à propos du livre qui vous a le plus marqué. Vous ne mettrez pas en avant la critique du livre mais plutôt les émotions, les troubles, les sentiments que vous avez perçus à sa lecture et les leçons (pourquoi pas) que vous en avez tirées. L'aventure vous tente ?"

Voilà donc le texte que j'ai pondu. Sympa comme tout comme expérience, à renouveler si un autre thème me tente.

Au collège, en anglais nous avions eu à traduire le texte d'un certain Gerald Durrell. Je ne le connaissais pas encore ce cher Gerry, mais son récit m'a tellement amusée qu'à la première occasion j'ai emprunté son livre à la bibliothèque.
Et là, j'ai découvert une nouvelle famille avec une mère un peu fofolle mais au cœur grand ouvert, deux grands frères, Larry pincé et "so british", Leslie le chasseur, une grande sœur marchant sur les traces de sa mère et dotée d'un cœur d'artichaut, Roger le chien et Gerry un délicieux petit frère au yeux grands ouverts sur le monde animal.
J'ai embarqué avec cette famille d'anglais loufoques, je me suis installée sur l'île de Corfou avec eux et je ne l'ai jamais regretté une seule seconde.
Grâce à Gerry, j'ai non seulement vu, mais aussi entendu et senti des merveilles.
Mon jeune frère était un mordu d'animaux. Avec lui j'ai essayé de faire entrer en fraude à la maison des bébés scorpions et leur mère dans une boite d'allumettes, découvert la vie cachée au cœur d'une rose ou dans un mur, veillé avec lui sur une couvée de perce-oreilles, offert des raisins à Achille la tortue, frissonné en songeant au destin de Cicely la mante-religieuse, chouchouté Géronimo le gecko.
Il m'a fait rire de ses bêtises (toujours bien attentionnées) et m'émerveiller de la beauté de la nature.
Il m'a aussi fait découvrir des personnages haut en couleur comme l'homme aux scarabées et le Docteur Théodore sans pareil pour raconter les péripéties de la vie des habitants de l'île.
Avec lui, j'ai pris un bain de bonheur et d'humour.
Et puis, à la fin du livre il a fallu se quitter, moi j'ai repris ma vie de collégienne mais avec la tête remplie du soleil et du bruissement de la vie de Corfou, de la tendresse des habitants de cette île bénie et des facéties parfois involontaires de ma famille d'adoption.
Lui, il avait déjà grandi et il était devenu ce que, si jeune, il avait décidé un naturaliste doublé d'un homme de cœur et d'un merveilleux écrivain capable de créer une atmosphère en une ligne de texte.
Moi de mon côté j'ai pris de l'âge aussi, mais régulièrement je retombe en enfance et je retourne me plonger dans les féeries de l'île de Corfou. D'ailleurs, mon pauvre livre est presque réduit à l'état de kit, mais qu'importe, les mots qu'il contient ont toujours le pouvoir de faire naître le soleil dans mon âme et les rires qu'il déclenche sont toujours aussi sincères qu'à la première lecture. Son pouvoir sur moi reste inchangé au fil des années et je n'ai qu'un souhait que de nombreux autres adolescents et adultes profitent aussi des bienfaits de l'écriture de Gerry.

Féeries dans l'île de Gerald Durrell 1ère édition 1956
Réédité en janvier 2007 sous le titre d'origine "Ma famille et autres animaux" 

Et pour ceux qui veulent en connaître plus sur ce merveilleux écrivain et humaniste, quelques pistes à suivre.

Bien sûr il n'y a pas que ce livre, il en a écrit d'autres dans lesquels il décrit les premières captures pour le zoo (Un zoo dans mes bagages) et son installation avec sa ménagerie à Jersey (Un zoo dans ma maison).
http://www.leszoosdanslemonde.com/html/collection/europe/royaume_uni/trinity.htm

Grâce à lui des espèces en voie de disparition se reproduisent en captivité et pourront être réintroduits dans leur habitat d'origine, parce que son zoo établi sur l'île de Jersey est avant tout un lieu d'accueil pour les animaux, un sanctuaire de la vie sauvage.  J'ai eu le bonheur de le visiter et j
'ai notamment vu des petits singes hauts d'une douzaine de centimètres que les anglais appellent des marmousets (nous des ouistitis) absolument adorables tant par leur aspect que par ce nom délicieux qui évoque de petits lutins ce qu'ils sont.
http://www.leszoosdanslemonde.com/html/zoo_monde/europe/zoo_royaume_uni/jersey/jersey.htm

Il s'est également lancé dans des histoires complètement loufoques (hélas on ne trouve plus le super "Mon amie Rosy" où le narrateur se retrouve à hériter d'une éléphante et doit traverser une partie de l'Angleterre avec elle, ou "Pique-nique et autres charivaris", d'autres histoires de famille http://www.ratsdebiblio.net/durrellgerald.html

Mais cherchez dans les bibliothéques peut-être aurez vous le bonheur de tomber sur un de ses livres.
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
c'est le genre loufoque que j'aime bien ! tu me tentes,Martine...tu vois ,tu as bien fait d'essayer! alors qu'en penses tu? tu suis le mouvement? <br /> j'ai commence une suite d'Armande ...si tu veux...
Répondre
M
Loufoque et tendre, ce Gerry était vraiment un type super. Et pouvoir réaliser à l'âge adulte ce que l'on souhaitait enfant, n'est-ce pas le rêve de tous ? J'ai bien aimé cette expérience, je pense que je vais suivre le mouvement, c'est un excellent exercice qui dérouille bien les méninges. Et bien sûr que j'attends comme toutes tes lectrices la suite d'Armande.

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock