Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 00:08

Je viens de terminer le livre de Martha Grimes "Le sang des innocents". J'ai relevé deux passages que je vous soumets :

"Il avait davantage pensé à Sarah pendant les deux dernières heures qu'au cours des vingt dernières années. C'était ça, le legs de la mort. Désormais, il avait tout le temps de réfléchir au temps perdu, aux paroles non dites, à l'histoire non partagée. De regretter, maintenant qu'il était trop tard. Quelqu'un avait dit un jour : "il est toujours trop tard. On n'en a jamais assez fait, jamais assez dit". C'est comme le tonneau des Danaïdes, une chope de bière qui fuit, la soif insatiable d'un alcoolique. On cherche du réconfort partout autour de soi, mais il n'y en a pas, il n'y en a jamais eu, et il n'y en aura probablement jamais. Juste une lente érosion des angles les plus tranchants, si bien qu'on finira par ne plus craindre l'embuscade à chaque coin de rue et que les morts soudain resurgissent."

"Puis il se dit que c'était ça, la vie : essayer de conserver son équilibre."

Oui, notre ami Jury avait un gros coup de blues, ce qui ne l'a pas empêché de résoudre comme d'habitude l'affaire qui lui avait été confiée.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
j'aime beaucouip Martha Grimes....pas eu l'occasion d'en parler sur mon blog mais pourquoi pas? alors il t'a plu? ça raconte quoi celui là?
Répondre
M
Il n'est pas mal, surtout les passages avec ce cher Melrose. Dans celui-ci, c'est un enlèvement d'enfant et une histoire de pédophilie mais traitée avec beaucoup d'humanité par Richard comme d'habitude.

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock