Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 00:33

Voilà une façon de s'exprimer que je trouve parfois irrésistible, le politiquement correct, bien sûr tout le monde connaît le mal ou non voyant, le mal ou non entendant, bon quant à savoir ce qu'il a de péjoratif à dire de quelqu'un qu'il est aveugle ou sourd, je ne vois pas bien (pardon je mal-vois), tiens d'ailleurs comment dit-on pour le muet ?

Le nègre américain quant à lui est devenu un noir américain, un homme de couleur pour finir (pour le moment) en afro-américain. Le peau-rouge, c'est transformé en indien puis en natif américain (cette invention là est quand même superbe).

Vous connaissez également le demandeur d'emploi (bon là c'est vrai ça évite d'enfoncer le clou pour des personnes qui connaissent des difficultés).

Le non ou mal comprenant, pas la peine de faire un dessin non plus.

En revanche en voilà 4 déjà beaucoup moins évidents, à vous de me proposer le terme désormais incorrect :

Là facile : la chevelure d'appoint

Un peu plus difficile : une personne à verticalité contrariée et le syndrome du front étendu

Et le tout nouveau que j'ai appris il y a peu : l'obstination déraisonnable.

Aller creusez votre matière grise.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
De même que Capilotracté, on peut ajouter "Gonadoclaste" : ou plus communément appellé casse-couilles :)
Répondre
M
Les discussions vont bientôt devenir un peu difficile avec le politiquement correct, va pas falloir être pressé et prévoir le dictionnaire
P
Et si, les sourds profonds peuvent parler. Ils utilisent une autre langue gestuelle (le LPC) qui leur permet d'apprendre les sons et de les reconnaitre. Avec l'aide d'une ortophoniste qui corrige et qui leur apprend à contoler leur voix, ils arrivent à parler. C'est pour ça qu'il vaut mieux dire sourd que sourd muet.C'est assez compliqué en fait, mais dit toi simplement que les sourds sont de vrais bavards, et très bruillants. Et il y a encore 10 ans, on obligait tous les sourds et malentendants à oralier. Donc ils parlaient tous, plus ou moins bien.Bonne journée!
Répondre
M
Pas de problème, je crois que tu as trouvé ta voie professionnelle. Tu explique très bien
B
Bonjour...Tu as bien raison, tout cela devient  compliqué, et les fameuses richesses de la langue française s'enrichissent de nouvelles nuances... Tiens, voici une expression à la mode de chez nous (pays des artichauts ;))) que j'a attendu à la radio: Ici, c'est'y pas vrai qu'on dit maint'nen : C'est capilo tracté! Autrement dit: C'est tiré par les cheveux!Bon dimanche d'une parisienne à la  campagne...
Répondre
M
Capilo tracté !!! Trop bonne celle-là il faudra que je la replace
P
Ca me fait penser au sketch d'antony cavana... On ne dit plus les nains mais les gens de petites tailles... Les noirs, mais les gens de couleurs... Au lieu de dire un nain noir on doit donc dire une personne de petite taille de couleur... Ca fait des ralonges aux phrases!!Par contre, je peux t'éclairé pour les sourds-malentendants et aveugles-malvoyant. Tu comprendras aussi pourquoi le muet reste muet par la même occasion ;-)Un mal entendant entend encore certains sons, souvent ce sont les gens aparaillés qui ont perdu leur audition au fil des ans, ou suite à une maladie,... Bref, ceux qui entendent encore quelque chose. Les sourds sont ceux qui qui n'entendent plus rien, ou qui n'arrivent pas à analyser le peu de sons qu'il entendent (donc des sons inutils). Pareil pour les mal-voyants. Ces derniers voient encore un minimum, alors que les aveugles eux, a part la distinction entre le jour et la nuit (pour certains) ne distinguent rien du tout. POur peu que la personne que tu ai en face de toi rejette son handicap, traite un malentendant de sourd ou un malvoyant d'aveugle, même si tu ne pense pas à mal, il peut très mal le prendre (crois moi, j'ai travaillé avec des personnes atteintes de ces handicaps)Voila donc pourquoi les muets sont muets: soit on parle, parce qu'on a des cordes vocales qu'on arrive à utiliser, soit on ne parle pas du tout. Pour ce handicap-là, y'a pas de demi mesure.Bin dit donc. C'est plus un commentaire là... Je t'ai mis un roman!! et tout ça pour te dire que tu as parfaitement raison sur les deformation du vocabulaire pour faire plus politiquement correct, (j'ai horreur de ça moi aussi. On dit plus un trisomique, parce que certains s'en servent comme une insulte, on parle de personne atteinte de trisome... Encore des phrases à ralonge!!) sauf pour les sourds et les aveugles!! mdr!!
Répondre
M
Merci pour tes explications Noni. Trisomique valait toujours mieux que mongol remarque. Pour les muets il me semblait que les personnes complètement sourdes étaient automatiquement muettes même si les cordes vocales n'étaient pas touchées, n'entendant pas, elles ne peuvent reproduire les sons.

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock