Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 00:21

Me volà revenue avec mon petit héros et la suite de son aventure

He, ho !
Eh, oh !!!
Je suis là !
Quelqu'un m'entend-il ?
Mais c'est pas vrai, je vais resté enfermé encore comme de temps là-dedans ?
J'entends du monde pourtant.
Et ça parle et ça parle !
Personne ne m'entend ?
Non rien à faire. J'ai beau brailler, pas un qui m'entende.
En réalité, ils n'écoutent pas c'est ça le problème.
Pourtant, flûte, certains ont eu de la chance.
On les a entendus, écoutés.
Je le sais, ils ont poussé des cris de joie une fois délivrés.
Et moi, et moi, c'est pour quand ?
J'en ai assez, mais j'en ai assez d'attendre encore et encore !
D'ailleurs, ça fait combien de temps que je poireaute comme ça ?
J'en ai marre d'être coincé ici, pas moyen de bouger, rien à voir !!!
Marre, marre, MARRE.
Mais vous allez vous les déboucher les oreilles, oui, vous allez m'entendre à la fin ?!
Bon je vais arrêter de m'égosiller et dormir un peu.
Tiens qu'est ce qui se passe ?
Mais oui, j'ai bien senti !
Quelqu'un vient de toucher ma prison.
Bizarre, direz-vous comment peut-il savoir qu'on touche sa prison ?
Il faut dire que ça fait tellement longtemps que je suis là qu'on fait corps maintenant, mais là n'est pas le propos, je vous dis qu'il y a quelqu'un qui m'observe !
Oui, oui, YES, enfin cette fois-ci c'est pour moi, il semblerait que je vais enfin pouvoir sortir, mais il y a encore bien du chemin d'ici là.

Balancement, ça y est on nous soulève ma prison et moi, enfin, enfin.
Je sens à nouveau les regards qui fouillent, les mains qui palpent, caressent.
Les choses sérieuses vont enfin commencer.
Les coups commencent à pleuvoir et c'est bon.
Non attention, ne vas pas par là !
Voilà, c'est mieux.
Maintenant ce serait bien de dégager également ce morceau là !
Bien, doucement, doucement, là ça devient délicat.
Je suis quand même fragile, il ne faut pas faire n'importe quoi.
Tu sembles satisfait de toi, ah là là, que les humains sont présomptueux, enfin, l'important c'est que j'ai enfin été entendu et tu sembles bien comprendre ce que je veux. Oui, va te reposer ce serait bête de tout gâcher maintenant.
Aller encore un petit effort, il faut encore polir un peu ici, élaguer par là !
C'est bien ma prison est presque entièrement démolie.
Je te sens de plus en plus content de toi, tu m'amuses.
Et voilà, crac, le dernier morceau part, je suis enfin sorti de ma gangue, révélé au monde grâce à tes mains et à ton oreille invisible, celle qui a entendu ma voix, celle qui a sû transmettre mes instructions à tes doigts et à tes outils.
Comment, que marmonnes-tu ?
"Quel nom vais-je donner à ma statue ?"
Celui que tu veux mon ami, mon libérateur, si je t'ai aidé à me mettre au monde, ce choix là ne dépend que de toi. Comme tout créateur tu m'as amené à l'air libre, mais tu sais cela faisait déjà longtemps, très longtemps que je vivais au coeur de ce bloc de marbre, j'attendais simplement celui qui saurais entendre mon murmure, celui qui saurais me donner vie. Je t'en remercie comme tous mes frères et soeurs ont remercié tes pareils au fil des siècles.

Eh bien voulez-vous que je vous dise, les mots sont sortis tout seuls de mon clavier, comme les formes émergeaient toutes seules aussi de l'argile que je modelais. Si, si, c'est vrai, promis, juré

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
belle histoire !!cela me rappelle ce sculpteur de bois flotté qui caressait manipulait le bois avant de le travailler attendant qu'émerge l'idée d'une forme ...
Répondre
M
C'est tout à fait ça. Assez curieusement quand je travaille la pâte Fimo, je n'ai pas du tout cette sensation. Probablement parce que ce n'est pas une matière naturelle.
F
Bien joué. Et c'est vrai que je ressentais ce sentiment quand je cassais les moules de mes têtes couronnées (voir mon blog) ,cette apparition progressive sous les coups de ciseaux me faisait penser à une naissance, d'autant plus quand c'est une tête qui apparaît. J'aurai dû y penser en lisant ton texte.
Répondre
M
Léger coup de fatigue c'est rien. Donc les têtes couronnées (qui supportent des poutres les pauvres quelle indignité) sont des moulages, on procéde comment exactement, il va nous falloir une explication détaillée.
M
Très beau style.Que dirais-tu d'un échange de liens ?
Répondre
M
Merci, merci les compliments c'est toujours bon pour l'égo. Echange de liens sans problème si ce que je fais te conviens et peut convenir à tes lecteurs, si j'ai bien vu Noni et Francis sont déjà chez toi aussi. Je n'ai rien contre un peu d'humour avant et après le boulot (pendant ça ne serait pas raisonnable, encore que)
T
Fin surprenante, ce que j'aime l'imagination est apparement la tienne est féconde ;)Continu à laisser tes doigts errer sur le clavier, il en sort de biens jolies choses.Bises, Tessie
Répondre
M
C'est bizarre comme les idées peuvent venir d'un rien. Et j'ai été bien encouragée pour me lancer dans l'écriture grâce à vos blogs, à toi, à Edith, à Aril et à Papier libre. Je vais donc continuer à errer
E
Superbe!j'ai adoré ...talent de conteuse et de modeleuse .Bravo!il ne te reste plus qu'à nous montrer l' oeuvre ainsi libérée .Amicales pensées .
Répondre
M
A toi de décider de la statue (je verrais bien un petit quelque chose de la renaissance), la seule chose que j'aie sculptée était ... un chat (le scoop) dans un bloc de savon de marseille (un petit bloc). Malheureusement je n'ai pas de photo de la chose. Bon et toi à quand une nouvelle histoire ??

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock