Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 18:22
Bien je rappelle donc mes affirmations :

1) Lors d'un 14 juillet mémorable, en tant que fille du chef de corps, j'ai dû chanter la Marseillaise (l'horreur intégrale). Faux dieu merci, sinon le bal du 14 juillet aurait été un fiasco, je chante comme une casserole. A la différence de Philibert, si je connais les paroles, l'air c'est pas terrible.

2) A ma première (et dernière) descente le long du mat qui reliait la chambrée au garage, je me suis mal réceptionnée et je me suis foulé une cheville (bon plus de peur que de mal). Faux. J'avais d'ailleurs interdiction d'aller dans le dortoir des pompiers (nous étions avant 68 je précise). En revanche, j'escaladais et descendais avec bonheur l'énorme tas de charbon (des boulets pas trop salissants) qui étaient stockés dans le fond de la cour, ça faisait bien 4 ou 5 mètres de haut ce truc.

3) Sur demande pressante du responsable des appelés, je suis devenue instructrice dans l'art et la manière de grimper à la corde lisse. Vrai. Certains des appelés que nous réceptionnions n'étaient pas tous des forts en gym. Ils étaient incapables de monter plus haut que le noeud. Moi de mon côté, si je suis faiblarde des jambes, j'ai d'excellents bras. Lorsuque le caporal chef chargé de l'instruction desespérait de se faire comprendre de nos joyeux pious pious, il m'appelait et me demandait de grimper. Je me farcissais donc ma montée de corde (jusqu'en haut et à vitesse grand V) et sans enrouler la corde autour de la jambe attention hein, je la coinçais simplement entre les pieds. Les jeunes gens étaient tellement mortifiés de voir une gamine de 8/10 ans réussir ce coup là que la fois suivante ils arrivaient à lever leurs fesses.

4) Après une longue journée de jeu, je me suis endormie à l'arrière du fourgon pompe et je me suis retrouvée embarquée dans une intervention (à la grande fureur de mon père). Faux. Les enfants avaient interdiction de monter dans les engins seuls, accompagnés pas de problème et puis même si je m'étais endormie, les pompiers m'auraient trouvée en montant et débarquée manu militari. Mais j'aurais bien aimé les accompagner une fois.
Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Moi je dis bravo. Arriver là où tu es à la force des poignets, bravo !Tu avais sûrement plusieur cordes à ton arc ;-)
Répondre
M
J'étais également excellente au lancer du poids, en revanche le 60 mètres couru en 12 secondes mes profs de gym n'avaient jamais vu ça (les autres mettaient moins de 10 secondes) et la seule fois où j'ai réussi à franchir le mètre en saut en hauteur je me suis fichu un genou en l'air. Tout dans les bras quoi, un peu dans la tête aussi et rien dans les jambes (à noter je sais tirer à l'arc)
M
J'ai tout faux! On verra si tu as du flair pour mettre de l'ordre dans mes petites histoires....Je tiens peut etre ma revanche, qui sait?
Répondre
M
J'en ai sélectionnée quelques unes qui me paraissaient bien Youki, mais je suppose que tu vas nous piéger avec ça maintenant

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock