Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 08:58

Une nouvelle histoire de Mimi et Tom inspirée par une photo de Papier Libre sur un petit chemin au début de l'automne. Bon c'est du tout naïf, je me suis fait plaisir et je vous le mets avant d'attaquer l'histoire qui va avec mon puzzle. 

Mimi la fillette et Tom le chat sont en balade. Il fait beau et ils en profitent pour explorer leur territoire. Voilà qu'ils tombent sur un petit chemin qu'ils n'avaient encore jamais vu. Bizarre, bizarre.
Il s'engagent dans ce sentier illuminé de lumière chatoyante et dorée. Un bref instant de silence profond et tout à coup les bruissements de la forêt reprennent avec une toute nouvelle intensité. Ils se regardent étonnés. Bizarre, bizarre.
Dans un virage, Mimi trébuche sur un seau posé en plein milieu de l'allée. Elle se retrouve les quatre fers en l'air sous les rires de Tom qui, lui, a évité le seau d'un bond souple.
Mimi fulmine après l'imprudent qui laisse ainsi traîner ses affaires. D'autres petits rires se font entendre pépiant comme des chants d'oiseaux.
Nos deux amis se tournent vers la sources de ces rires et découvrent de curieux petits personnages hauts comme trois pommes et vêtus de toutes les teintes d'or, de jaune, d'orange et de rouge existantes.
 
"Qui êtes-vous ?" demandent-ils en chœur.
"Les esprits de l'automne, bienvenue dans notre petit monde. Si nous vous avons ouvert ses portes c'est parce que nous avons un service à vous demander."
"Lequel ? interrogent Mimi et Tom.
"Eh bien voilà" explique un petit bonhomme tout d'or vêtu "vous avez-vu le seau sur le chemin ?"
"Un peu oui" grommelle Mimi, tandis que Tom ricane.
"Nos seaux sont un peu spéciaux, ils retiennent les couleurs. En été, nous récupérons les ors du soleil levant, les rouges du soleil couchant, le doré des champs et en automne nous en aspergeons les arbres qui prennent leurs belles couleurs. Mais cet été, nous avons surtout capturé des gris et des bleus de pluie qui servirons à nos collègues de l'hiver."
"Tout ça, c'est bien beau et fort intéressant, mais que peut-on faire pour vous aider ?"
"Chère Mimi vous avez de superbes cheveux roux, si vous pouviez nous en céder quelques reflets, vous mettriez de la joie dans nos sous-bois."
"Bien volontiers" dit Mimi "Servez-vous".
Tom râle dans ses moustaches "Je suis bleu moi, je ne vois pas ce que je peux vous donner pour l'automne !"
"Mais si, mais si Tom, vos yeux sont vert et or, un petit peu de cet or nous comblerait".
"Pas touche à mes yeux" feule Tom en sortant ses griffes.
"Vous n'avez rien à craindre" s'amusent les petits hommes "Regardez simplement dans ce seau".
Et en effet, sous le regard mordoré de Tom, le seau s'illumine d'or, tandis que celui de Mimi reflète le chaud auburn de ses cheveux.
 

Leur BA du jour accomplie, sous les remerciements des esprits de l'automne, Mimi et Tom reprennent leur promenade interrompue tandis que derrière eux le petit chemin lumineux disparaît doucement dans son monde magique.

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Alors là Martine chapeau je mes sens tout petit à coté de tous tes écrits. Je crois que j'ai beaucoup à apprendre encore dans l'exercice des mots .. je vais voir l'autre lien
Répondre
M

Je n'ai pas encore lu l'intégralité de la fée Clochette, mais j'ai l'impression que tu sais les manier les mots. Et pour cette histoire, la photo m'avait inspirée
(sans compter Mimi et Tom bien sûr)


Z
Mignonne ton histoire...
Répondre
M
Merci, c'est comme Mémé Célestine et Pépé Athanase, Mimi et Tom s'incrustent. D'ailleurs je vous réserve une surprise !
N
COUCOU , re moi ...j'ai zappé ton com ...chez moi ,je l'ai lu ,merci !
Répondre
M
Pas de problème, voilà ce que c'est quand on joue avec les mots au deuxième, voire troisième degré, il peut y avoir des incompréhensions.
N
c'était par rapport à ta réponse à mon com  ici..n°4 " ENCOR QUE...AVEC UN CERTAIN CAPITAINE  MALEMBOUCHE..." PAS GRAVE.........
Répondre
M
OK, je voulais simplement dire qu'il fallait drôlement se méfier de ton sacré capitaine, de sa langue acérée et de sa façon bien à lui de détourner les mots (ce que j'apprécie je te rassure)
N
je me suis doutée de qqchose...sais tu que pol a souligné ton nom comme si c'était un mot à caser !  et voilà ....plof! c'était pas facile de caser ça mais je comprends ,je suis très susceptible ....je ne devrais pas essayer de mettre  en avant les blogs que j'aime! je vais essayer de m'en f.....!  pardon encore  mais je n'y voyais rien ....de mal.
Répondre
M
J'ai relu l'histoire de ton capitaine, je ne vois pas où est le problème ?

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock