Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 00:04

Pépé Athanase avec un grand soupir d'aise s'écroule dans son Voltaire. Le repas de Mémé Célestine était, comme d'habitude, digne de Lucullus.

Mais comme sa tendre moitié, il n'est plus de première jeunesse et il va devoir déboutonner sa carmagnole pour digérer tout à son aise.

Dans un demi sommeil, il voit Mémé Célestine nimbée par l'éclat du soleil et revient à sa mémoire leur première rencontre.

Elle était jolie comme un cœur, quelle stupide expression pense-t-il, ça n'a rien de joli un cœur. En pensée il se reprend d'ailleurs, elle est toujours jolie sa Dulcinée même si elle est un peu biscornue, dame l'âge que voulez-vous ça vous voûte même le plus charmant trottin.

Dans un grand bâillement, Pépé Athanase pique du nez pour une sieste réparatrice et vous lectrices, lecteurs, vous allez devoir encore lanterner avant de connaître enfin le début de la romance de nos charmants ancêtres.

La carmagnole, ça se danse, mais ça se porte aussi, il s'agit d'une veste courte.

Si vous avez voulez vous replonger dans les précédents épisodes de Mémé Célestine et Pépé Athanase, un petit clic dans la rubrique "la page d'écriture)

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
eh oui minute à cet âge là on sait prendre son tempsbonne soirée
Répondre
M
Me ferais bien une petite sieste tiens cet après-midi histoire de commencer l'entraînement si un jour on veut bien me donner ma retraite
N
AH.....le début...la carmagnole...la fin.....il y a des histoires qui se rencontrent ! le début ! le debut !.....
Répondre
M
Miiinuuute, miiinuuute, y aaa paaas le feeuuu auuuu laaaac !

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock