Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 00:28

Les Impromptus proposait d'écrire un texte commençant par "il y a quelque chose de terrible en moi", j'avais déjà le texte j'ai juste modifié le début.

Il y a quelque chose de terrible en moi, dit-il, vos histoires de fantômes ne me font même pas frémir !

Ah pas de doute, il s'y connaît l'animal pour plomber une soirée où tout le monde s'amuse.

Et pourtant tout y a passé, les fantômes sans tête, les dames blanches, les croquemitaines, mais rien, Monsieur joue les esprits forts, il ne daigne même pas faire semblant d'avoir peur.

C'est bientôt l'heure de se séparer.

Alors que les uns et les autres, un peu tremblotants, préfèrent partir en groupe, Monsieur Esprit Fort part seul de son côté.

Il fait nuit noire, la lune est cachée, il n'y a que les taches blafardes des lampadaires de loin en loin, bref l'ambiance est un carrément sinistre. Mais Monsieur Esprit Fort sifflote, les mains dans les poches en se moquant encore de ses amis qui croient à des sornettes pareilles.

Tout-à-coup, dans une ruelle plus sombre que les autres, il distingue une forme blanche qui semble flotter au milieu de la façade d'une petite maison en partie délabrée et coincée entre deux immeubles.

Il s'arrête un peu interloqué et malgré lui les histoires de Dame blanche annonçant les décès lui reviennent en mémoire.

L'étrange forme blanche bouge légèrement et semble se tourner vers lui. Un curieux grincement se fait entendre.

Monsieur Esprit Fort ne peut empêcher son cœur de battre la chamade et ses genoux de trembler.

"Stupide" se morigène-t-il "ça n'existe pas voyons les Dames blanches"

Mais à nouveau le grincement s'élève, lugubre, tandis que la forme blanche semble prête à prendre son envol vers lui.

Alors, Monsieur Esprit Fort perd les pédales, il pousse un cri d'angoisse et prend ses jambes à son cou.

Il court droit devant lui, sans regarder où il met les pieds.

Un bruit strident de freinage, un choc et il s'envole !

Pendant ce temps, dans la petite maison, un jeune garçon entrouvre la fenêtre qui émet un léger couinement.

Dans la rue plus loin, la sirène d'une ambulance retentit.

Le garçon se penche par dessus la rambarde de le fenêtre et il appelle doucement "où es-tu, dépêche toi de remonter avant que Maman ne se doute de quelque chose"

"J'arrive" murmure un garçon plus grand qui était tapi dans un buisson en bas, j'attendais que le pékin là dehors s'en aille". Il attrape le drap qui pend de la fenêtre et se met à l'escalader.

"Alors, tu t'es bien amusé, raconte". Le reste de la conversation se perd derrière les volets que les jeunes garçons ferment après avoir remonté le drap.

Là-bas, au carrefour, une ambulance repart sans sirène et sans gyrophare, ce n'est plus la peine.

"C'était son jour à ce pauvre type" murmure l'un des ambulanciers "mais aussi, pourquoi courait-il comme ça, comme s'il avait un fantôme à ses trousses ?"

Partager cet article
Repost0

commentaires

polly 01/02/2008 21:48

Les gosses s 'amusent et les esprits forts craquent.Ciel! Quelle histoire! A te glacer le sang.Bisous, bon WE.

Martine 02/02/2008 10:10

Pas trop glacé quand même, j'aime bien écrire des histoires qui font un peu peur !

Azalaïs 01/02/2008 20:44

waouh !! j'y croyais dur comme fer moi à la dame blanche !!

Martine 02/02/2008 10:09

Viens faire un petit tour à l'Abbaye de Mortemer dans l'Eure et tu y croiras à nouveau à la Dame Blanche.

aline 01/02/2008 19:59

oh,la chute !!!!! C'est bien ecrit,mais on a pas l'habitude d'avoir une fin noire avec toi....M'enfin,c'est bien trouve... Plein d 'humour noir ! Je n'aime pas ces personnes qui n'ont soi disant peur de rien,qui truuvent tout absurde..Non seulement on est jamais surs de rien,et puis je trouve que ces personnes on perdu leur ame d'enfant,ils ont perdu leur imagination,leur capacite a s'émerveiller... Ou a trouiller !!!! lolBon week end

Martine 02/02/2008 10:14

J'aime bien l'humour noir et puis c'est vrai que d'habitude je suis plus gentille avec mes personnages, encore que j'en ai déjà maltraité deux ou trois, si, si, j'y arrive !

Francis 01/02/2008 14:32

Il voit une dame blanche, il est emporté par deux hommes blancs dans une voiture blanche et dans le ciel il va rencontrer plein de personnages en blanc. C'est vrai que nous sommes en pleine saison du blanc. Bon c'est une histoire à passer une nuit blanche ça. Et bien je crois que je n'ai rien laissé pour les autres pour ce qui est des jeux de mots.

Martine 01/02/2008 15:05

Egoïste va ! Tu la mérites la nuit blanche, ça te permettra de nous dessiner une histoire de fantômes avec Pierre. Ah si tu as oublié la lumière blanche qu'il voit au fond du tunnel !

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock