Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 00:06
Tout d'abord, une petite mise en garde. Je ne veux en aucun cas lancer une polémique pour ou contre Israël avec cet article.
Il se trouve simplement que le 60ème anniversaire de la création de l'état d'Israël, m'a remis en mémoire ces deux superbes chansons.
Exodus d'Edith PIaf et Inch'Allah d'Adamo.
Je vous propose ci-après ces deux chansons et leurs paroles.


envoyé par rberrebi

Ils sont partis dans un soleil d'hiver
Ils sont partis courir la mer
Pour effacer la peur
Pour écraser la peur
Que la vie leur a clouée au fond du coeur

Ils sont partis en croyant aux moissons
Du vieux pays de leurs chansons
Le coeur chantant d'espoir
Le coeur hurlant d'espoir
Ils ont repris le chemin de leur mémoire

Ils ont pleuré les larmes de la mer
Ils ont versé tant de prières
"Délivrez-nous, nos frères
Délivrez-nous, nos frères!"
Que leurs frères les ont tirés vers la lumière

Ils sont là-bas dans un pays nouveau
Qui flotte au mât de leur bateau
Le coeur brisé d'amour
Le coeur perdu d'amour
Ils ont retrouvé la Terre de l'Amour....



J'ai vu l'orient dans son écrin
Avec la lune pour bannière
Et je comptais en un quatrain
Chanter au monde sa lumière

Mais quand j'ai vu Jérusalem
Coquelicot sur un rocher
J'ai entendu un requiem
Quand sur lui je me suis penché

Ne vois-tu pas humble chapelle
Toi qui murmures : "Paix sur la terre"
Que les oiseaux cachent de leurs ailes
Ces lettres de feu : "Danger frontière" ?

Le chemin mène à la fontaine
Tu voudrais bien remplir ton seau
Arrête-toi Marie-Madeleine
Pour eux ton corps ne vaut pas l'eau

Inch'Allah Inch'Allah Inch'Allah Inch'Allah

Et l'olivier pleure son ombre
Sa tendre épouse son amie
Qui repose sur les décombres
Prisonnière en terre ennemie

Sur une épine de barbelés
Le papillon guette la rose
Les gens sont si écervelés
Qu'ils me répudieront si j'ose

Dieu de l'enfer ou Dieu du ciel
Toi qui te trouves où bon te semble
Sur cette terre d'Israël
Il y a des enfants qui tremblent

Inch'Allah Inch'Allah Inch'Allah Inch'Allah

Les femmes tombent sous l'orage
Demain le sang sera lavé
La route est faite de courage
Une femme pour un pavé

Mais oui j'ai vu Jérusalem
Coquelicot sur un rocher
J'entends toujours ce requiem
Lorsque sur lui je suis penché

Requiem pour six millions d'âmes
Qui n'ont pas leur mausolée de marbre
Et qui malgré le sable infâme
On fait pousser six millions d'arbres

Inch'Allah Inch'Allah Inch'Allah Inch'Allah



Partager cet article
Repost0

commentaires

P
je crois bien qu'adamo avait eu quelques soucis avec cette chanson à l'époquebonne soirée
Répondre
M

Ca je ne sais pas, mais en revanche il me semble que la dernière strophe n'est pas systématiquement chantée, il faut dire que c'est la plus explicite


L
Il est bon de les réecouter de temps en temps.......Merci......
Répondre
M

Elles expriment effectivement beaucoup de choses


S
C'était un beau rêve, Israel.Aujourd'hui, je rêve d'un état binational. Malheureusement les extrémistes de tous les bords ont le dernier mot.
Répondre
M

C'était un beau rêve en effet. Mais comme le dis une chanson de John William "Toi qui veut le bien tu le veux avec tiédeur, toi qui veut le mal tu le veux avec
ferveur", tout le problème est là


J
Merci Martine et de lire les paroles c'est encore mieux ;-)
Répondre
M

Je dois dire que celle d'Adamo est ma préférée


F
Deux belles chansons, rien qui peut porter à polémiquer.Bon week-end ;-)
Répondre
M

Il y a des sujets qui peuvent prêter à confusion, mieux vaut prévenir que guérir


Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock