Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 00:01

Le défi du samedi nous demandait d'imaginer un monde sans essence. Accrochez vous à votre pompe, on y va.

Un jour cela devait bien arriver, depuis le temps que cela pendait au nez des hommes.

Plus une goutte pétrole.

Bon, certes on s’y attendait un peu quand même, si, si, un peu quand même !

Bien sûr au début ça a été dur, il a fallu se décider à trouver et à développer des énergies parallèles, le vent, l’eau, le soleil, la traction animale.

Forcément, il y a eu des paniques, des révoltes, des émeutes, des famines, rien que de très normal n’est-ce pas ?

Ensuite, la race humaine étant cabocharde, elle a repris pied et a fait face. Le génie humain a pu se laisser aller sans rien craindre des menaces des grandes compagnies pétrolières qui ne voulaient pas, dans les temps reculés, que de nouvelles énergies voient le jour.

Et un monde sans essence est né, la couche d’ozone n’en a pas cru ses trous, les mers la légèreté rendue à ses vagues, l’homme en a un peu plus bavé forcément, les poumons humains ont du muter pour supporter tout cet oxygène, il y a d’ailleurs eu beaucoup de décès à cause de ce nouveau mode de vie. En plus, le rythme de vie s’est ralenti, les hommes ont du réapprendre aussi à prendre leur temps, l’horreur pour certains.

Mais les hommes étant des hommes, ils ont fait au plus simple et ont décidé de tout miser sur le vent, allez savoir pourquoi le vent ? Bon c’est vrai que le soleil il n’y en a pas partout. Le vent est un peu plus répandu d’accord. Donc, banco, tout sur le vent, en plus ce n’était pas trop cher, bref tout allait bien.

Et ce qui devait advenir, advint, forcément.

Un jour, il y eu du remue-ménage sur une petite île perdue au milieu de nulle part.

Et un communiqué fut diffusé sur toutes les ondes.

« Ici, le MLV, Mouvement de Libération des Vents. Ils n’ont pas à travailler comme des malades pour vous sans rémunération décente. Nous avons donc décidé de prendre les intérêts de Monsieur Eole et de ses enfants, Aquilon, Zéphyr, Sirocco, Brise, Bise, Tornade, Typhon, Mistral, Tramontane et apparentés en main. A partir de maintenant, ils ne souffleront plus que contre rétribution de votre part. Cette rétribution s’élèvera à la moitié de vos salaires. Inutile d’essayer de nous déloger de force, l’Ile des vents est piégée. »

Eh oui, que voulez-vous, l’homme est incorrigible, dès qu’il y a possibilité d’amasser des bénéfices sans trop se fatiguer et de préférence sur le dos des autres, il n’hésite pas.

Désolé, population terrestre, il va vous falloir trouver une autre source d’énergie pour remplacer le vent. Essayez de faire dans le diversifié cette fois. Souvenez-vous vos ancêtres, ceux qui avaient du pétrole et quelques idées le disaient « Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
ça m'a fait marrer parce que pour le vent c'est déjà comme ça, il y a des société qui mettent des éoliennes n'importe où (industrielles évidemment) juste pour remplir leurs poches (Boralex par ex) au détriment de la nature et des vents suffisants...Dans le futur idéal, chacun devrait trouver à fabriquer son énergie... ou s'en passer.De toute façon sans essence, nos pays riches vont devenir pauvres, et ce sont les pays pauvres, plus débrouillards qui s'en sortiront le meiux.Vive le vent...
Répondre
M

Je crois que par chez moi je vais plutôt tabler sur le vent, le soleil n'est pas trop présent, à moins qu'il y ai moyen de tirer de l'énergie de la pluie !


L
Non le bruit on n'y fait pas attention car le spectacle est trop beau... j'ai même pas mis le casque!!!
Répondre
M

Pour les lecteurs du commentaire qui doivent se demander pourquoi le vent fait du bruit, sachez que notre amie Laurence a fait une petite balade en hélicoptère
(fallait qu'elle en profite avant qu'il n'y ai plus d'essence)


A
Ce sera dur ! La marmaille va très bien, elle s'éclate !lolBonne journée
Répondre
M

La mère adoptive n'est pas trop débordée alors. Oui pas évident la vie sans pétrole


Z
ça me fait penser à certaines planches de Gaston Lagaffe qui imagine un feu tricolore illuminé par un vert luisant, un parc-mettre où on nourrit un oiseau au nid au lieu de mettre des pièces, etc...
Répondre
M

Toute la poésie de Gaston avec la machine pour aider à mâcher sans se mordre l'intérieur des joues et l'extraordinaire Gaffophone


M
Pourquoi n'as-tu pas mis tes deux illustrations avec ton texte pour les Défis du samedi ? Cela fait un tout !Bravo en tout cas !
Répondre
M

Ah, je ne savais pas que l'on pouvait, je vais y penser pour la prochaine fois. Et merci


Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock