Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 00:01
Pour les Impromptus littéraires : Inspirez-vous librement de cette photo pour nous écrire une histoire ou un poème qui devra néanmoins comporter obligatoirement le mot décalage.


© crédit photo : Yannick Arnoud

La petite lumière voyage depuis longtemps déjà, enfin elle n'a pas une idée précise du temps mais qu'importe.
Elle voyage avec tout sa famille. Elle et les siens suivent à toute vitesse un long couloir qui les entraîne à travers des paysages très différents.
En regardant au-delà du couloir, tantôt elle voit d'étranges cités toute en hauteur, tantôt des longues étendues verdoyantes ou desséchées.
C'est très bizarre mais également très exaltant.
Parfois des membres de sa famille s'engouffrent dans des couloirs annexes et là c'est un adieu, jusqu'à maintenant ils n'ont jamais rejoint la petite lumière.
Et elle continue sa route à toute allure.

Elle traverse maintenant un endroit désertique peuplé de montagnes et de rochers.
Le flux qui l'entraîne semble ralentir un instant.
Alors la petite lumière sort à nouveau de son couloir pour observer d'un peu plus près le monde qui l'entoure.
A quelques mètres d'elle se tient un de ces insolites objets qu'elle a déjà eu l'occasion d'observer rapidement, ça se tient droit sur deux excroissances et ça avance sans avoir besoin d'un couloir, cela laisse la petite lumière très perplexe.
La chose qui elle aussi l'a aperçue la regarde étonnée et émerveillée aussi. Quelques instants auparavant elle se désolait devant ce grand poteau planté au milieu de la belle nature. Ce décalage entre son monde de paix et ce représentant d'une vie trépidante, la rendait triste.
Et voilà qu'un petit miracle se présente, une petite étincelle qui sort de ce câble noir et laid et qui semble éclairer tout le paysage autour d'elle.
Le moine sourit, adresse un petit signe à la petite lumière qui avant de repartir dans son couloir danse une dernière fois pour lui.
Elle fonce à nouveau vers son destin.
Le moine, serein, repart vers son monastère un léger sourire aux lèvres. Parfois la laideur apporte aussi la beauté.


Partager cet article
Repost0

commentaires

L
bonjour, je vais essayer !! mais dommage de ne pouvoir copier la photo pour l'avoir sous les yeux et s'en inspirera bientôtamitiés Lady M
Répondre
M
<br /> Tu peux trouver la photo à cette adresse http://www.impromptuslitteraires.fr/dotclear/index.php<br /> <br /> <br />
C
En voilà un qui est au courant... Désolée, c'était trop tentant ! Bises
Répondre
M
<br /> Je t'en prie, c'est Chat Limar qui déteint<br /> <br /> <br />
G
Hoo la la laaaaa !!! faut pas qu'il  démêle tout ça lui
Répondre
M
<br /> Il se contente de contempler<br /> <br /> <br />
S
Tu t'en sors toujours bien avec ces exercices Martine, j'ai suivi avec plaisir l'histoire de cette petite lumière.Puisse-t-elle guider les âmes perdues.Gros bisous 
Répondre
M
<br /> Merci, heureusement je ne pense pas que mon moine soit une âme perdue<br /> <br /> <br />
E
Invitation :http://lequipedechoc.over-blog.com/article-27103305-6.html#anchorComment
Répondre
M
<br /> Je viens voir !<br /> <br /> <br />

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock