Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 00:17

Merci à Bigornette de m'avoir laissé un message suggérant que Pélagie ferait un prénom de bonne du curé parfait.

Il est temps de vous présenter Pélagie, dite Pélagie La Trompette, bonne du Père Paterne dont vous avez fait connaissance la semaine dernière. D'abord quelques précisions concernant cette brave Pélagie.

Où avait-elle été pêcher ce prénom peu ordinaire. En fait c'était la faute de son papa qui aimait trop le contes dans son enfance. Bon je m'explique. Il aimait tout particulièrement une histoire dans laquelle le héros trouvait une pelle magique qui faisait tout ce qu'on lui disait simplement en criant "Pelle agis". Bref, le jour où sa première fille naquit le brave homme complètement dépassé par les évènements se retrouva un peu secoué devant l'officier d'état civil qui lui demandait le nom du bébé. Dans la panique, la seule chose qui lui revint à l'esprit fut ce conte et il se mit à brailler dans la mairie "Pelle agis, pelle agis", l'officier d'état civil qui avait déjà eu son content de pères hystériques compris Pélagie. Inutile de dire que la maman fut un brin furieuse dans la mesure où le prénom choisi était le très simple Marie. Mais bon, il fallut faire avec.

Ensuite pourquoi ce sobriquet de La Trompette. Histoire toute simple également. Dans ses jeunes années Pélagie et sa famille se retrouvèrent à vivre près d'un camp militaire qui tous les matins sonnait la Diane pour le réveil des troupes. Cette sonnerie berça les jeunes années de Pélagie qui se promit d'apprendre à jouer du clairon. Hélas, ses parents y opposèrent un véto ferme et définitif, mais l'envie persista.

Pélagie entra ensuite en apprentissage de "bonne du curé" fonction transmise de mère en fille. Pour cela elle alla apprendre auprès des diverses bonnes du curé amies de sa mère et le jour où sa maman décida de prendre sa retraite, c'est bien sûr Pélagie qui lui succéda. Pardon ? Non les curés n'avaient pas leur mot à dire. Bref, enfin indépendante Pélagie fit les brocantes et dénicha enfin l'objet de ses rêves : un clairon. Manifestement la Diane était restée fermement inscrite dans sa mémoire car elle fut capable dès le premier jour de la faire retentir dès 6 heures du matin, ce qui faillit causer un infarctus au brave curé de l'époque qui ne s'attendait pas à un réveil aussi tonitruant. Il essaya bien de convaincre Pélagie de cesser de le réveiller avec autant d'entrain, mais elle campa sur ses positions, même les demandes des voisins restèrent lettres mortes. En désespoir de cause, tous finirent pas s'habituer à ce réveil en fanfare et cessèrent d'acheter des réveils (au grand dam du bijoutier du coin) et puis après tout à la campagne, 6 heures du matin est une heure tout à fait raisonnable. Ne sachant pas trop distinguer une trompette d'un clairon, les voisins optèrent donc pour le très chic surnom de Pélagie la Trompette qui sonnait mieux que Pélagie le Clairon.

Au fil du temps Pélagie usa quand même quelques curés qui avaient un peu de difficultés à se faire à ses manières de sergent major, jusqu'au jour où le Père Paterne débarqua. Ce fut tout de suite le coup de foudre amical entre eux. Le Père Paterne se laissa chouchouter et tyranniser et Pélagie la Trompette put le materner comme le fils qu'elle n'avait pas eu. Bref tout le monde y trouva son compte.

Ah j'allais oublier, Pélagie était l'heureuse propriété d'une charmante chatte prénommée Belle Aggie qui de son côté se faisait un plaisir de s'occuper du chat Paterne. Son jeu de prédilection étant de lui sauter dessus et de lui faire sa toilette comme à un chaton. Paterne le chat, comme Paterne le curé prit la chose avec philosophie et profita de la vie.


Partager cet article

Repost0

commentaires

amtealty bougnen 01/09/2009 22:21

j'ai tellement aimé tes textes que je me suis permise de les mettre sur mon site en disant bien sûr que c'étaient tes textes et en signalant bien quel était ton blog   je les ai recopiés donc sur mon site ;http://amtealty.e-monsite.com/ dont le titre est à squiffiec un vers ,deux vers ,de la poésie  je les ai mis dans la catégorie  decouvrir les blogs des autres en effet j'ai deux sites ,un sur overblog qui est plyson et un sur e-monsite si cela te pose un problème   le fait que je t'ai  copié sur mon site tu me le fais savoir bisous d'une bretonne 

Martine27 02/09/2009 07:57


Dans la mesure où tu me préviens et où tu mets un lien vers chez moi il n'y a pas de problème, contente de voir que mes petits personnnages te plaisent. Ce site semble
faire beaucoup de choses et on peut devenir membre, ça consiste en quoi exactement ? Je n'ai fait que survoler pour le moment


Bea kimcat 25/08/2009 18:35

Une chouette histoire ! Bravo !

Martine27 26/08/2009 08:08


Merci, je m'amuse bien à créer ces petits personnages, ou bien est-ce eux qui viennent s'inviter ?


fango 20/08/2009 10:22

sacrée Pélagie....vivement la suite des prénoms du mercredi....et si tu veux , la liste des theme de la communauté Ah Saisons nous est sur mon blog...bonne journée

Martine27 20/08/2009 13:48


Oui l'idée est amusante. C'est vrai qu'il faut que je vienne un peu plus sur la communauté, je passe voir les thèmes


edith 20/08/2009 09:55

superbe!  ...j'adore tes histoires ...une belle conteuse . Merci. Je prie Ste Pélagie pour que me revienne l'envie d'écrire aussi cet hiver!

Martine27 20/08/2009 13:47


Je te remercie c'est gentil. J'ai eu un petit passage à vide aussi du côté de l'imagination, mais ça revient ouf !


Marité 19/08/2009 21:46

Ricet Barrier a chanté la bonne du curé. Je ne sais si elle se prénommait Pélagie ?

Martine27 20/08/2009 07:47


Annie Cordy aussi, mais je ne crois pas que les prénoms étaient précisés, à réécouter


Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock