Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 00:38

http://www.decitre.fr/gi/42/9782081225442FS.gifAesculapius – Andréa Japp

Résumé Decitre : Un comté de France, en ce début du XIVe siècle, où l'Inquisition fait rage. Un médecin condamné à la " Question pour avoir pratiqué des accouchements sans douleur. Une pierre rouge qui a fait couler beaucoup de sang et dont il faut percer le mystère. Des menaces sourdes. Une peur tenace. Et si les ennemis du mire s'en prenaient à Héluise, sa fille, son élève et sa confidente ? Et puis la cabale, et puis l'exil intérieur, et puis la fuite. Héluise contrainte de courir le pays. Druon de Brévaux, lui-aussi mire itinérant, obligé de battre la campagne pour proposer ses services. Sans oublier Huguelin, garçonnet enlevé des mains sadiques d'une tavernière sans scrupules; la comtesse Béatrice en proie à un complot; une bête monstrueuse qui sème la terreur. Des traîtrises, des revirements, des puissants qui se jouent des humbles, des innocents sacrifiés sur l'autel du pouvoir et tant de pièges à déjouer, d'énigmes à élucider. La Science arrivera-t-elle à déchirer les voiles du mensonge et de l'obscurantisme? Aesculapius est la première aventure de Druon de Brévaux, "médecin expert" du Moyen Âge pris dans les mâchoires d'une incroyable machination et en proie à de nombreuses énigmes historiques et mortelles.

Mon avis : Andréa Japp a décidemment de nombreuses cordes à son arc (ou de plumes à son porte-plume). Elle nous entraîne à nouveau au Moyen-âge, mais hors du couvent de la jeune mère abbesse Plaisance.  Nous suivons cette fois ci un tout jeune mire qui réfute certaines pratiques médicales de l'époque et sait se servir de sa tête pour faire des déductions qu'approuverait sans nul doute Sherlock Holmes. On plonge avec plaisir dans ce monde inconnu de bruit, de fureur et de superstitions. En plus, elle nous donne une explication qui pourrait très bien s'adapter à la Bête du Gevaudan. Ce livre est le premier d'une série avec Druon comme héros, car lui aussi est poursuivi par un ennemi encore inconnu. Mais l'enquête menée pour le Seigneur Béatrice se termine dans ce roman. L'écriture d'Andréa Japp est également très agréable, ces phrases sont tournées comme elles devaient l'être à l'époque, avec certains mots qui ont maintenant une signification toute autre de celle de l'époque (et c'est très bien expliqué), bref on se divertit et on s'instruit en même temps. Vivement la suite. En dernière minute : Je viens de dévorer les deux suivants de la série, j'ai adoré aussi. Je vous en parle bientôt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Martine27 - dans Chez-la-Bouquineuse
commenter cet article

commentaires

Pierre 24/12/2011 14:42


Dans tout le noir de l'ignorance de cette époque j'espère que la lumière en jaillira?

Martine27 24/12/2011 18:54



Pas si ignorante sur pas mal de point, mais hélas la lumière était mise sous le boisseau des superstitions et du goût du pouvoir de certains (rien n'a changé de ce côté là je le crains !)



Pyrausta 23/12/2011 09:58


j'aime Andrea Japp! mais jamais lue pour ses romans historiques

Martine27 23/12/2011 10:51



Ils sont excellents, promis, juré ! Et une nouvelle série va sortir avec un bourreau comme enquêteur, ça promet !



emma 22/12/2011 09:15


mais tu arrives à lire tout ça ? combien d'heures ont tes journées ?

Martine27 22/12/2011 19:02



Mais oui, mais oui, au moins un livre par semaine, plus pendant les vacances. Ceci dit je trouve en effet que les journées n'ont parfois pas assez d'heures !



Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock