Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 00:18

Prénom classique dans la Cour de Récré de Jill Bill aujourd'hui.

Sylvère, le fleuriste es-plantes en pot de Bigorbourg est aux 400 coups.

Il vient d'apprendre qu'une autre fleuriste avait l'intention de s'installer à Bigorbourg.

Ce n'est pas tant la concurrence qu'il craint, mais la venue d'une personne qui va maltraiter les fleurs, les cueillir !!! Ce qui est absolument inimaginable pour lui, cueillir des fleurs, les faire volontairement souffrir, causer leur mort prématurée. Non, non et non ! Hors de question !

Voilà donc plusieurs jours que le pauvre Sylvère se ronge les ongles en suivant les travaux d'installation de la future boutique de fleurs.

D'ailleurs, qu'il est de mauvais goût ce magasin ! Un endroit qui va accueillir les 1000 couleurs de la nature devrait être sobre, jouer sur l'uni, sur le passe-partout, du blanc, du beige enfin une teinte neutre qui mettrait en valeur les pensionnaires. Mais non ! C'est Wallis, cette sacrée hippie qui s'occupe de l'église qui s'est attelée à la tâche de décorer l'endroit.

Inutile donc de préciser que les couleurs se côtoient, se mêlent, voire s'entrechoquent !

Et voilà qu'un jour, un gros camion accompagné d'une petite voiture multicolore s'arrêtent devant le magasin qui arbore une enseigne au nom un peu énigmatique "Clotilde, fleurs sur-mesure".

Comme si des fleurs pouvaient être domestiquées. "Du grand n'importe quoi" pense Sylvère en épiant la demoiselle qui sort de la voiture.

Elle est accueillie par le cri de joie d'une Wallis qui lui saute au cou, une Wallis qui ressemble comme deux gouttes d'eau à la nouvelle venue.

Sylvère comprend mieux les choix des couleurs de la boutique, "telle sœur, telle sœur" se dit-il goguenard.

Le camion déverse tout un bric-à-brac coloré que ne renierait pas Monsieur Balthazar le propriétaire du bazar.

Sylvère attend avec appréhension l'arrivée des malheureuses fleurs torturées, mais rien. Enfin, si une multitude de vases de formes et de couleurs aussi diverses que variées sont installés dans la devanture par les deux sœurs.

Bon, les fleurs arriveront sûrement demain. Sylvère se promet de revenir surveiller dès que possible.

Et le lendemain, des fleurs magnifiques tout aussi extraordinaires que les vases qui les accueillent trônent dans la boutique. Il a beau tendre l'oreille, il n'entend aucun cri de souffrance, bizarre, très bizarre. Alors, il se décide, traverse la rue et entre d'un pas qu'il espère ferme chez la jeune fleuriste. Un petit carillon guilleret l'accueille et là, surprise !

Derrière le comptoir la charmante Clotilde assemble … des fleurs en papier blanc !

Sylvère en reste bouche bée, ses yeux font l'aller retour entre ces fleurs toutes bêtes et celles somptueuses déjà installées.

Un rire doux comme un pétale de fleur le ramène sur terre.

"Ne vous en faites pas, cher monsieur, mes fleurs ne souffrent pas et ne meurent pas"

"Mais, mais, mais"bêle Sylvère.

A nouveau le rire et quelques explications complémentaires.

Clotilde sort de dessous le comptoir une petite bouteille, elle en extrait une tige prolongée d'un anneau et souffle dedans. Une bulle de savon s'envole et vient se poser sur la fleur blanche qui prend aussitôt de merveilleuses couleurs chatoyantes.

"Vous voyez ! Ici, ni les fleurs, ni les bulles de savon ne disparaissent, elles deviennent autres, simplement !".

Sylvère est conquis par ce talent inédit et ces étranges fleurs caméléons et dès le lendemain, il arrive, touthttp://organiser-anniversaire.fr/wp-content/uploads/2010/02/bulles_de_savon.jpg rougissant et tend à Clotilde un superbe cactus en pot, je sais, je sais, ça manque peut-être de romantisme, mais Sylvère est ainsi fait et, aux dernières nouvelles, cela semble plaire beaucoup à Clotilde.

Quant aux Bigorbourgeois, ils peuvent décorer leurs intérieurs de fleurs parfaitement en harmonie avec leurs souhaits sans faire souffrir personne, que demander de plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Martine27 - dans Bigorbourg
commenter cet article

commentaires

Lenaïg 28/10/2012 19:19


Ah voilà une Clotilde qui ne ressemble à aucune des autres, je comprends maintenant Mamazerty ! Je n'ai pas trouvé le temps de venir à Bigorbourg avant, mais j'aime beaucoup y venir, je n'avais
pas oublié et ça y est, j'y suis ! Sylvère n'avait pas à se faire de mauvais sang, et qui sait ? Il est peut-être en train de tomber amoureux ?


C'est un très bel épisode de la vie du village enchanté, superbement narrée, comme toujours. Bravo, gros bisous.





 

Martine27 29/10/2012 18:38



Je crois que notre Sylvère a une petite épine dans le coeur en effet



Mireille 26/10/2012 13:48


Une boutique de fleurs très invitante ça donne envie d'y entrer ^^ Un beau début d'histoire entre les deux fleuristes, bravo. J'aime beaucoup :)

Martine27 26/10/2012 16:49



Il n'y a plus qu'à attendre pour voir si nous aurons des petites pousses !



ABC 24/10/2012 21:12


Et pourquoi pas, c'est magique des fleurs de toutes les couleurs qui font des bulles !!!

Martine27 25/10/2012 12:51



Et en plus c'est plein de superbes reflets !



catiechris 24/10/2012 19:55


bonne soirée, je passe à toute vitesse.

Martine27 25/10/2012 12:50



Zzzzzzzzz, j'ai clu voir passer une catiecliss !!!!!



Frieda 24/10/2012 19:45


Bonsoir


C'est beau quand l'amour naît avec des fleurs tout près


Le village sera beau avec toutes ces maisons fleuries


Bonne soirée


Frieda

Martine27 25/10/2012 12:50



Et les fleurs ça te connait !



Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock