Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 00:18

Me revoilà pour la suite de l’histoire de Cunégonde.

Prudence pour permettre à son employée de garder plumes et santé mentale, a décidé de prendre en main l’éducation de la petite Cunégonde. Elle demande pour cela son aide à Monsieur le Comte Amédée.

D’abord, il se fait un peu tirer l’oreille, son job après tout c’est de raconter de belles histoires aux enfants dans leurs rêves, pas de jouer les éducateurs !

Mais bon, Prudence est déterminée et un coup d’œil sur l’ange gardienne réduite à un état de loque fini par avoir raison de son refus.

Alors une nuit, Amédée s’introduit dans les rêves de la charmante Cunégonde et s’efforce de lui montrer à quel point ses parents et ses amis seraient malheureux si quelque chose lui arrivait, et combien elle-même aurait mal si elle venait à se casser quelque chose. Malheureusement, Monsieur le Comte Amédée ne se révèle pas assez convaincant et lorsqu’elle se réveille Cunégonde à de nouvelles idées de bêtises à tester.

Prudence doit quasiment sortir une serpillère pour éponger les pleurs de l’ange gardienne complètement démoralisée.

Alors là, tant pis, il faut avoir recours aux grands moyens. Prudence s’attaque directement à l’archange Gabriel, son patron. Celui-ci n’est absolument pas en mesure de lui résister (il n’essaye même plus d’ailleurs) et consent à entériner le plan démoniaque de Prudence.

Le lendemain matin, Cunégonde se réveille. Elle est nichée dans un nuage et, ahurie mais ravie s’aperçoit qu’elle est pourvue d’une paire d’ailes. A ses côtés se tient une vieille dame ailée aussi mais à l’air bien sévère.

« Jeune fille, vous nous causez beaucoup de soucis ! A votre ange gardienne, à vos parents et à moi, il est temps de vous mettre un peu de plomb dans la tête ! Regardez en bas, dans votre chambre »

Cunégonde se penche et se voit dans son lit, mais oui c’est bien elle, ça alors !

« Je suis morte » demande-t-elle tout en testant ses ailes.

« Non, rassurez-vous » répond Prudence tout en s’apercevant, avec stupéfaction, que la nouvelle du contraire n’aurait pas perturbé la demoiselle plus que de raison trop contente de se voir pourvue d’une paire d’ailes « la personne dans votre lit, à votre place est votre ange gardienne et vous allez devoir la surveiller, ainsi vous pourrez peut-être comprendre les conseils de prudence que vos parents n’arrêtent pas de vous seriner et la fatigue que vous avez occasionné à mon assistante depuis votre naissance ! »

Cunégonde hausse les épaules. Bah, elle va bien arriver à gérer la situation et hop elle s’élance et teste looping sur looping.

Prudence la rappelle à l’ordre vertement en lui désignant sa maison. L’ange gardienne qui vient de s’éveillerhttp://www.comptoir-religieux.fr/img/p/1425-1876-thickbox.jpg dans une peau de Cunégondange est bien décidée à se défouler et à se venger de ses années de travail à plein rendement (certes ce n’est pas beau pour ange de vouloir se venger, mais mettez-vous à sa place, elle en a méchamment bavé !)

Et vous aussi qui devrez attendre ce soir la fin de mon histoire. Désolée mais Cunégonde était inspirée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Martine27 - dans Bigorbourg
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 12/10/2011 22:06



Ah ça c'est une bonne idée de la rendre ainsi responsable de son ange gardienne ! encore que cette nouvelle mission s'avère pleine de risques ! et d'audace pour Cunégonde !



Martine27 13/10/2011 19:05



C'est en effet une autre forme d'éducation, je n'avais pas vu ça comme ça, bien remarqué !



Aude Terrienne :0060: 07/10/2011 07:05



La veng est un plat qui se mange froid... là on ne reste pas froid, mais rit de bon coeur.



Martine27 07/10/2011 18:27



Défoulement plutôt que vengeance, un ange qui se venge franchement où irions nous ?



cacao 06/10/2011 21:33



Ah ! Cette Cunégonde ! Quelle aventurière dévergondée ! Bien cette histoire. J'aime les textes un peu "déjantés" et imaginatifs. Grosses bises.



Martine27 07/10/2011 18:24



La demoiselle est une terreur ! Je ne suis pas lectrice de livres fantastiques ou de fantasy pour rien, j'aime aussi quand on s'éloigne d'une réalité qui n'est pas vraiment rose



Ountés Passat 06/10/2011 12:53



Faut que je m'équipe pour accompagner Cunégonde dans les airs...



Martine27 06/10/2011 18:54



Tant que tu ne joues pas à Icare



pimprenelle - entrebrumetsoleil 06/10/2011 12:30



Que de patience il faut avec Cunégonde ! Jusqu'au soir dis-tu ?


Bonne idée, je pense.



Martine27 06/10/2011 18:54



19 h 30 pour être exacte !



Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock