Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 00:55

Pour finir la saison en beauté Bigornette nous propose le prénom Géraud. Je voulais en profiter pour la remercier de cet amusant défi qui m'a permis de créer un petit village dans lequel je me sens bien. 


Il y a à Bigorbourg, une charmante petite chaumière joliment entretenue et entourée d'un ravissant jardin. Dans ce logis habite Géraud.

Ah Géraud, un tendre, un grand enfant, pour tout dire, un ravi comme il y en a dans certains villages, un simple d'esprit mais un cœur grand comme ça.

Sa toute petite maison, il la tient de ses parents partis rejoindre un monde meilleur et qui ont fait ce qu'ils ont pu pour mettre au maximum leur fragile enfant à l'abri du besoin.

Il faut dire que Géraud vit de peu, non seulement il s'en contente, mais il est très heureux ainsi.

Comme c'est un charmant compagnon, dur à la tâche, les bigorbourgeois n'hésitent pas à faire appel à lui pour tondre une pelouse, aider à repeindre une maison, ranger du bois.

En échange de ces services, ils lui donnent qui un peu de menue monnaie, qui quelques vêtements, qui un délicieux petit plat.

Bref, avec les légumes et les fruits que son jardin lui dispense généreusement (peut-être bien aidé un peu par Silvère d'ailleurs), Géraud vit sa vie tranquillement dans la paix et la joie.

Il est l'ami des animaux et des enfants. Ceux-ci adorent jouer avec lui, c'est super un grand qui n'hésite pas à jouer à "on dirait que je serais" ou à pousser sans jamais se lasser les balançoires sur lesquelles ils s'installent. En plus, il connaît plein d'histoires amusantes qui les ravissent. Bref, un grand frère tendrement aimé.

Mais Géraud a un secret, un secret qu'il garde jalousement.

Lorsqu'il a finit d'aider ici et là, lorsque le temps lui paraît idéal, Géraud se rend dans la forêt de Bigorbourg. Là, il se rend dans une petite clairière baignée de lumière et s'allonge bien au milieu, les yeux fixés sur le ciel et il attend.

Il attend que de beaux nuages joufflus passent au-dessus de lui.

Dès qu'il en a repéré un qui convient, il se concentre, arrête le nuage en plein vol et son esprit se met au travail. Par petite touche, il élague ici, modèle par-là, lisse, creuse, puis doucement il réintègre son corps et admire son oeuvre.

Là-haut le nuage tout simple est devenu chat, chien, cœur, dragon, sourire, car voyez-vous Géraud est un sculpteur de nuages.

Vous pensiez que les formes que vous voyez (si vous êtes de ceux qui n'hésitent pas à lever le nez pour admirer le ciel) dans les nuages sont le fruit du hasard ? Mais pas du tout, ce sont des êtres simples comme Géraud qui les modèlent pour apporter un peu de rêves aux pauvres humains terre à terre que nous sommes.

Lorsque Géraud est content de son travail, il libère le nuage et en choisit un autre.

Pensez à regarder plus souvent le ciel et ses nuages, si par bonheur vous en apercevez de nombreux qui P3270044.jpgflottent comme des gros ballons aux formes étranges, dites-vous que Bigorbourg ne doit pas être bien loin, alors vous n'avez plus qu'à chercher un peu pour le découvrir et le visiter. Pour tout dire Bigorbourg est un village vagabond, vous pouvez le trouver n'importe où.

Et lorsque sa journée de travail de sculpture est terminée, Géraud repart chez lui et s'il trouve un morceau de bois mort qui lui convient, il le ramène et tranquillement à la veillée, il aide la forme qui se trouve dans son cœur à émerger pour entamer une nouvelle vie.

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> <br /> Je continue encore à chercher des formes dans les nuages, c'est reposant...<br /> <br /> <br /> J'espère que tu vas continuer à nous donner des nouvelles de Bigorbourg, ils risquent de s'ennuyer sans toi et tes histoires !<br /> <br /> <br /> Bises et scrontch à la Miss.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Je laisse mes petits habitants se reposer un peu, mais je pense qu'ils ne vont pas tarder à se manifester. Ca m'a fait tout drôle cette semaine de ne pas en avoir un nouveau niché dans ma tête !<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br /> C'est un  agréable  village  où Géraud semble heureux!!<br /> <br /> <br /> Merci d'être venue me voir<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Il est très heureux en effet, en fait les habitants semblent plutôt satisfaits de leur lieu de vie, je n'ai pas encore eu de réclamations<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> <br /> C'est un très joli texte et j'aime bien le village que tu as créé au fil du jeu des prénoms. Sculpteur de nuages, un bien joli métier ! Bonne soirée<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci. Je me suis bien amusée avec mes personnages. Un métier à développer je pense<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Hello Martine, sculpteur de nuage comme tous les poètes un peu fous...  J'adore un ciel bleu envahit de moutons blancs, en les voyant se déformer au-dessus de ma tête j'imagine tel ou tel<br /> personnage ou animal... Je l'ai tjs fait ! Géraud mon p'tit gars je t'aime bien toi, tu es un tendre rêveur, une âme sensible... Martine bravo pour ce dernier défi, je reviendrai feuilleter tes<br /> pages... promis ! bise de JB<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> C'est manifestement un passe-temps que nous sommes beaucoup à apprécier, maintenant avec l'APN je les prends en photo<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> oh oui!! le nez en l'air , l'oeil de l'artiste  dans les nuages !! c'est beau !! merci Martine pour tes contes enchanteurs, j'ai pris un très grand plaisir à les lire, un recueil serait de<br /> bon augure tu ne crois pas ?? je suis certaine qu'il y aurait des amateurs de Bigorbourgeoiseries !!!  bonne fin de semaine sans fleurs coupées parait que tu n'aimes pas !! ça cause sur les<br /> coquilles de noix !! alors je t'envoie des brassées de fleurs enracinées <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> J'aime avoir le nez dans les nuages. Il va falloir que je trouve de nouvelles petites histoires pour mes petits personnages, histoire qu'ils ne s'encroûtent pas ! Je ne suis en effet pas fan des<br /> fleurs coupées, c'est dû à un livre de mes jeunes années comme quoi la lecture est très formateur. La coquille de noix bavarde ne s'appellerait-elle pas Hélène ?<br /> <br /> <br /> <br />

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock