Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 00:42

Dans la cour de récré de JB nous allons aujourd'hui accueillir Innocent.

 

Comme promis le Père Noël a ramené un Anicet assagi à Léonce. Wenefride sa petite amie l'a accueilli avec bonheur.

Léonce observe les amoureux mais ne peut s'empêcher de trouver qu'Anicet le Farfadet-génie a un air, comment dire ? Un air d'en avoir deux quoi !

Le Père Noël a assuré que ce petit fripon s'était vraiment amendé. Mais bon, Léonce a quand même des doutes, elle est sûre que ce cher vieux bonhomme est trop indulgent.

"Tu as l'air bien content de toi Anicet !"lui dit-elle un rien soupçonneuse "tout c'est bien passé chez les Noël ?"

"Mais oui, mais oui"répond Anicet, un rien désinvolte "je me suis même fait un super copain !"

A part elle Léonce ne peut s'empêcher de penser "Aïe, aïe, aïe"

Et elle fait bien car Anicet embraye un peu rapidement

"D'ailleurs, je me suis permis de l'inviter à venir s'installer à Bigorbourg" sans reprendre son souffle et surtout pour éviter que Léonce et Wenefride ne l'interrompent, il continue sur sa lancée "vous allez voir les filles, il est super cool, il n'a que de bonnes idées, c'est un vrai boute-en-train"

"Aïe, aïe, aïe"pensent en chœur Léonce et Wenefride. Il faut dire qu'elles le connaissent bien ce farfadet fantasque !

"Et il arrive quand ?"se renseigne Léonce

"Ben, euh en fait il est déjà là !"

"Comment ça déjà là, mais où ?"

"Il a voyagé dans ma bouteille"

Léonce jette un coup d'œil méfiant à la fameuse bouteille qui lui a valu "d'hériter" d'Anicet et de Wenefride.

"Il n'y a personne là-dedans !"

"Ben, euh, mon copain peut se rendre invisible"rétorque un brin penaud Anicet

"Ote moi d'un doute"rugit Léonce "le Père Noël est bien au courant du départ de ton ami ?"

Anicet pique du nez, se tortille dans tous les sens et finit par jeter un œil en coin à Léonce qui fulmine et à Wenefride qui tape du pied.

"Ben, euh, pas tout-à-fait. Mois on lui a laissé une lettre qu'il va sûrement trouver et puis t'en fais pas, promis on sera sages comme des images !"

"Aïe, aïe, aïe"repensent en chœur Léonce et Wenefride.

"Bon vas-y ! Pas la peine d'attendre plus longtemps, présente-le nous ton "super" copain"

Anicet s'approche de sa bouteille

"C'est bon ! Les filles sont d'accord, tu peux sortir !"

Les filles se regardent, plutôt que "d'accord" elles pensent que "mises devant le fait accompli" serait plus approprié !

La bouteille se met à clignoter ! Une vive lueur rouge l'embrase, de minis éclairs s'en échappe et, et …

Un tout petit bonhomme, habillé de rouge se tient debout, l'air timide, les yeux arrondis de candeur, les mains sagement croisées dans son dos, devant les deux demoiselles suspicieuses.

L'une se penche (la grande Léonce), l'autre s'approche (la petite Wenefride) pour observer de plus près le nouvel invité.

Toutes les deux sursautent en même temps et s'écrient à l'adresse d'Anicet qui, le nez en l'air, scrute avec beaucoup trop d'intérêt le plafond.

"Mais, il a des cornes ! Tu nous as ramené un diablotin ?"

Et en effet, deux adorables petites cornes bien blanches, bien astiquées, pointent hors de la chevelure brune et bouclée du nouveau venu.

"Ben, euh, en fait, euh, ben, ben oui c'est un diablotin"jette un Anicet embarrassé "mais attention c'est un diablotin gentil" assure-t-il

"Un diablotin gentil, on aura tout entendu"soupirent les filles.  Il n'en fera jamais d'autre l'ami Anicet !

"Vous allez retourner tous les deux chez le Père Noël, ça ne fait pas un pli ça !" fulmine Léonce, tandis que Wenefride grince des dents à l'idée d'être encore séparée de cet insupportable personnage qu'elle aime de tout son cœur.

"Mais non, mais non, je vous assure, il est très gentil !"

Une petite voix chantante s'élève au milieu du chaos ambiant.

"C'est vrai, je vous assure. Je suis un diablotin, mais un diablotin gentil. Je me présente, je m'appelle Innocent et j'en avais assez de faire de vilaines choses. Alors j'ai demandé à faire un stage chez le Père Noël. D'ailleurs, pour tout vous dire, ils étaient drôlement contents de se débarrasser de moi en bas. Ils n'aiment pas les diablotins gentils"

"Alors pourquoi as-tu joué les passagers clandestins si tu es si gentil ?" rétorque Léonce.

"Je ne voulais pas que Mère et Père Noël pleurent en me voyant partir. Je sais ce n'est pas très courageux, mais j'ai horreur des adieux" affirme Innocent en levant vers elle, de grands yeux limpides et parfaitement sereins "Promis, juré, je ne vous causerait aucun ennui".

"On y croit oui !"maugréent Léonce et Wenefride dans leur barbe.

Mais bon c'est la période de Noël, alors elles acceptent de lui accorder le bénéfice du doute, charge à Anicet de surveiller son ami.

Anicet attrape Innocent par le bras pour l'emmener visiter Bigorbourg.

Lorsqu'ils se tournent, Léonce et Wenefride peuvent admirer la mignonne petite queue et les charmantes ailes noires d'Innocent, qui en partant leur jette, par-dessus l'épaule, un regard malicieux, beaucoup trop malicieux à leur goût. Elles se regardent en soupirant, il y a de fortes chances que la vie à Bigorbourg se pimente dans les temps à venir !

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
<br /> <br /> Bsoir Martine,<br /> <br /> <br /> qu'est ce que j'aime lire tes histoires, je retourne en enfance à chaque fois <br /> <br /> <br /> et il me tarde de lire la suite prochainement.<br /> <br /> <br /> bonne fin de journée<br /> <br /> <br /> Bizou<br /> <br /> <br /> Dany<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Voilà des encouragements qui me font plaisir (d'autant que le prochain prénom c'est quelque chose !) Ce matin petit promenade pour de nouveau essai avec Lumix !<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> <br /> hihi!! Innocent risque de réchauffer l'hiver... au piment rouge !! <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> On va voir si ça va chauffer, mais les filles sont là pour veiller au grain<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> La suite des aventures à bigorbourg va être mouvementée !!! Vivement la suite .<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ca ce peut bien, surtout qu'il y a aussi des poussins bizarres en attente<br /> <br /> <br /> <br />
É
<br /> <br /> Bonsoir Martine. J'adore tes contes et particulièrement celui-ci. Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci, ça fait toujours plaisir. Pour la Magasin des suicides, même chose que toi pour les dernières phrases<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br /> Serait-il vraiment aussi innocent qu'il en a l'air  cet Innocent diablotin? On le saura peut-être un jour au gré des aventures des habitants de ce village pas comme les autres! Bises<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> En effet, je ne suis pas trop sûre que son prénom s'accorde bien avec sa personnalité. Affaire à suivre<br /> <br /> <br /> <br />

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock