Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 00:26

Aujourd'hui, une citation extraite d'un de mes chers "vieux" livres.

"Le long de la vie, nouvelles impressions d'une femme" d'Augustine-Malvina Blanchecotte – 1875

Tu dis toujours : je n'ai pas le temps de faire telle chose.

Prends-le.

Celui qui devra un jour prendre le temps de mourir doit, pendant qu'il vit, prendre le temps de vivre : c'est-à-dire à l'heure voulue doit faire la chose précise et nécessaire.

Courir toujours après soi est œuvre de fou, la vie d'un sage ne comporte ni précipitation, ni lenteur.

A l'heure sonnante du devoir, elle accomplit posément et tranquillement le devoir.

On n'a jamais autant à faire que lorsque l'on n'a rien à faire, appartenant dans ce dernier cas à toutes les sollicitations du dehors, toutes les importunités et les indiscrétions du monde. Un travail unique, bien déterminé, bien concluant, vous dispense de toute obligation extérieure, vous sauve de toute invasion étrangère, vous débarrasse de tout souci de refus, de toute diplomatie de bien-vivre et de politesse pour échapper aux servitudes envahissantes du monde.

A méditer n'est ce pas ? Cette chère dame n'avait pas besoin de stage sur la gestion du temps ou l'art et la manière de dire non !

Partager cet article
Repost0

commentaires

P

Et dire que je le sais ! 


Mais rien à faire, je dois être trop dispersée !


Il suffit que je sois avec mon linge au jardin et que mes yeux trainent un peu autour. Bien sûr, je vois telle ou telle chose à faire. Je ne pense plus à ce que j'avais prévu, je fais ce que je
vois à faire ! Tiens, je fais vraiment partie des Nuls !
Répondre
M


J'avoue que ça m'arrive aussi, mais après tout faire les choses quand elles se présentent c'est une bonne façon de gérer son temps aussi plutôt que de s'obliger à les faire



C

Comme c'est vrai ! Les plus grandes réflexions et découvertes se font dans la solitude et le repos. Bon week-end et grosses bises.
Répondre
M


Un beau développement de "Carpe diem"



J

ce que tu nous proposes...je le sais très bien depuis que je suis à la retraite....il faut le temps de se rendre compte que le temps est précieux...


 
Répondre
M


Et nous mettons bien au moins 50 ans avant de nous en aperçevoir !



D

C'est une leçon pour moi, ça... Je prends toujours du temps pour les autres, mais je me suis oubliée pendant longtemps...


Le retour à l'écriture m'a rappelé que j'existais aussi et que ce n'était pas forcément de l'égoïsme que de passer un peu de temps avec soi-même.


Merci à toi pour ce partage.
Répondre
M


C'est important d'être un peu égoiste de temps en temps. Lorsque mon fils était petit, une soirée par semaine il se débrouillait avec son père pendant que j'allais faire de la poterie ou de la
gym, excellent pour tout le monde.



J

Prendre le temps de faire le jour même ce que l'on doit faire et ne pas remettre au lendemain ; vivre l'instant présent.. Demain est un autre jour...


Mais c'est bien difficile de ne rien faire ..je sais que pour ma part je me sens vite coupable.
Bonne pause ensoleillée.


Justine
Répondre
M


Bon parfois ce n'est pas évident de faire le jour même ce que l'on peut remettre au lendemain, tant pis, il faut assumer ! Et puis ne rien faire c'est aussi se faire du bien en se plongeant dans
un bon bouquin plutôt que de faire le ménage, mais si, mais si on peut assumer ! Merci de ton passage



Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock