Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 00:29

http://www.decitre.fr/gi/89/9782258071889FS.gifLes fantômes du palace - Martha Grimes

Hamlet a dit quelque chose comme "Je pourrais être enfermé dans une coquille de noix et m'y sentir le roi d'un espace infini". C'est l'imagination, comprends-tu, qui fait de toi le roi d'un espace infini.

Résumé Decitre : Devenue une célébrité à Spirit Lake après avoir élucidé deux meurtres, la jeune Emma Graham, douze ans, est sollicitée par le journal local pour écrire un feuilleton narrant ses aventures. En proie au syndrome de la page blanche, fouillant le passé en quête d'inspiration, elle s'intéresse à un palace, le Belle Rouen, détruit dans un incendie une vingtaine d'années plus tôt. Elle découvre au fil de ses recherches que le bébé d'un couple de riches New-Yorkais y a été enlevé quelque temps avant le sinistre. Une affaire jamais résolue et dont, bizarrement, la presse a fort peu parlé à l'époque. Il n'en faut pas plus pour que le Sherlock en jupon se lance dans l'enquête, remuant ciel et terre pour retrouver des témoins, exhumant de vieux secrets de famille. Après Le Meurtre du lac et Le Crime de Ben Queen, le retour de la très futée Emma Graham, dont la sagacité pourrait en remontrer à Richard Jury, l'autre héros récurrent de la grande Martha Grimes, l'une des reines du roman policier à l'anglaise et habituée de longue date des listes de best-sellers.

Mon avis : Etonnant, un livre où il ne se passe rien ou pas grand chose mais qui reste passionnant de bout en bout. Une enquête policière qui ne débouche sur rien et d’ailleurs y a-t-il vraiment matière à enquête, pas de meurtres, pas de violence, juste un passé mystérieux qui titille la jeune Emma. On la suit avec beaucoup de plaisir cette surdouée aux réactions délicieusement enfantines parfois (notamment lorsqu’elle persécute l’une des pensionnaires de l’hôtel familial), elle va et vient, échafaude des hypothèses, suit des pistes dont on ne sait si elles conduiront quelque part. Un univers de Martha Grimes différent de celui de Richard Jury avec un côté nostalgique et rêveur très agréable. On peut supposer qu’une suite ne tardera pas.

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Merci Martine pour ton message , et merci pour ton inscription !


Moi aussi j'ai bien aimé le livre que tu présentes .


Bisous et bon weekend.


Francine.
Répondre
M


Il faut du talent pour arriver à captiver avec un presque "non-livre" !



P


oui j'aime bien cette mome!! au QI surprenant mais qui reste une gosse tout de meme par certains cotes! climat different d'avec Jury mais bien mene.pas lu celui là....je ne vais pas y arriver!!!
au secours!



Répondre
M


Ah c'est sûr, qu'à part l'humour le climat est tout à fait différent. J'attends de voir s'il y a une suite, ça me paraîtrait logique



Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock