Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 00:38
Une chanson de François Béranger de 1976 et dont le refrain est d'actualité pour tout le monde maintenant, reportez-vous également à l'avant dernière strophe !



Mamadou m'a dit
Mamadou m'a dit
On a pressé le citron
On peut jeter la peau

Les citrons c'est les négros
Tous les négros d'Afrique
Sénégal Mauritanie
Haute-Volta Togo Mali
Côte d'Ivoire et Guinée
Cameroun et Tutti Quanti

Les colons sont partis avec des flons-flons
Des discours solennels des bénédictions
Chaque peuple c'est normal dispose de lui-même
Et doit s'épanouir dans l' harmonie
Une fois qu'on l'a saigné aux quatre veines
Qu'on l'a bien ratissé et qu'on lui a tout pris.

{Refrain:}
Les colons sont partis
Ils ont mis à leur place
Une nouvelle élite
Des noirs bien blanchis
Le monde blanc rigole
Les nouveaux c'est bizarre
Sont pires que les anciens
C'est sûrement un hasard.

Le monde blanc rigole quand un petit sergent
Se fait sacrer empereur avec mille glorioles
Après tout c'est pas grave du moment que les terres
Produisent pour les blancs ce qui est nécessaire
Le coton l'arachide le sucre le cacao
Remplissent les bateaux saturent les entrepôts.

{au Refrain}

Après tout c'est pas grave
Les colons sont partis
Que l'Afrique se démerde
Que les paysans crèvent
Les colons sont partis
Avec dans leurs bagages
Quelques bateaux d'esclaves
Pour ne pas perdre la main.

Quelques bateaux d'esclaves pour balayer les rues
Ils se ressemblent tous avec leur passe-montagne
Ils ont froid à la peau et encore plus au cœur
Là-bas c'est la famine et ici la misère
Et comme il faut parfois manger et puis dormir
Dans les foyers taudis on vit dans le sordide.

{au Refrain}

Et puis un jour la Crise
Nous envahit aussi
Qu'on les renvoie chez eux
Ils seront plus heureux
Qu'on leur donne un pourboire
Faut être libéral
Et quand à ceux qui râlent
Un bon coup de pied au cul.

Vous comprenez Monsieur c'est quand pas normal
Ils nous bouffent notre pain ils reluquent nos femmes
Qu'ils retournent faire les singes dans leur cocotiers
Tous nos bons nègres à nous qu'on a si bien soignés
Et puis c'qui est certain c'est qu'un rien les amuse
Ils sont toujours à rire ce sont de vrais gamins.
Partager cet article
Repost0

commentaires

G

un texte qui reflète une certaine france . bisous


Répondre
M

Une certaine France d'hier et malheureusement toujours d'aujourd'hui


É

J'écoutais souvent cette chanson de Béranger, chanteur que j'aimais bien. Bonne nuit !


Répondre
M

Le refrain est tellement entraînant qu'on s'en souvient facilement, après bien sûr le coup de massue des paroles


C

texte tres fort!!! et pensons aussi aux tirailleurs Senegalais qu'on est alles chercher pour la 1ere guerre mondiale et qui ont servi de chair à fusil....


Répondre
M

Eux et d'autres !


P

je suis fan de François Béranger, mes années contestataires .... sont loin !! hihi


Répondre
M

On le reste toujours un peu dans l'âme quand même !


V

Très visionnaire cette chanson! très vraie aussi , de toutes les époques.... malheureusement...bisous


Répondre
M

Elle était très terre à terre il y a trente et visionnaire par rapport à aujourd'hui en quelque sorte


Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock