Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 00:20

Bigornette avait déjà proposé le prénom Olive, je le fais donc remonter pour Jill Bill et sa cour de récré. Olive n'ayant pas eu envie de vous raconter une nouvelle histoire (c'est comme ça parfois mes personnages sont capricieux), je vous propose de découvrir ou redécouvrir qui elle est.

Pas de village digne de ce nom sans une rivière pour le traverser qu'en pensez-vous ?

Bigorbourg peut s'enorgueillir d'avoir l'une des plus adorables rivières de France et de Navarre. L'Olive, oui c'est son nom, prend sa source dans une petite colline au milieu de la forêt, elle passe nonchalamment au milieu de Bigorbourg, pas bien profonde on pourrait presque la traverser à pied, mais elle a eu la bonne idée d'amener avec elle quelques pierres qui disposées avec art font de charmants passages à gué en plus des petits ponts de bois qui l'enjambent de-ci, de-là. Et elle va finir sa course dans les étangs à l'autre bout de Bigorbourg dans lesquels la famille d'Aymard le canard a pris ses pénates. En fait, elle soit sûrement poursuivre son chemin plus loin, mais personne ne sait trop où elle file après.

Pourquoi cette charmante petite rivière s'appelle-t-elle l'Olive. En fait c'est parce qu'un ancien habitant était un peu dur d'oreille.

Pour tout vous dire notre rivière est habitée par une ondine, la très adorable Eau Vive, et le premier Bigorbourgeois à l'avoir rencontrée était un aimable centenaire quelque peu mal entendant. Ce jour là la belle se livrait à l'occupation habituelle des Ondines, elle coiffait sa belle chevelure d'or assise sur la berge de son domicile.

A cette époque là, les habitants de Bigorbourg ne s'étonnaient déjà plus de grand chose, et voir assise là une belle jeune fille aux cheveux longs de plusieurs mètres en train de se peigner avec une superbe brosse sertie de pierres précieuses ne perturba pas plus que ça notre centenaire qui en avait déjà vu d'autres.

Il s'assit à côté de la jeune fille, celle-ci connaissait bien les habitants du coin et les savait ouverts au féérique, elle continua donc à brosser sa longue chevelure tout en engageant la conversation avec le vieil homme, qu'elle avait d'ailleurs eu l'occasion de connaître beaucoup plus jeune lorsqu'il comptait fleurette à sa fiancée au bord de la rivière au clair de lune.

Eau Vive les regardait faire avec amusement et un brin d'envie aussi peut-être. Ce n'est pas facile pour une ondine de trouver chaussure à son pied.

Elle pris donc des nouvelles de la descendance du charmant vieux monsieur, même si le décryptage de ses réponses n'était pas évident. Les enfants se transformant en faons, la femme en âme, la ferme en cerne, la santé en château hanté.

Tout en répondant avec beaucoup de constance à côté des questions, notre centenaire admirait la gracieuse personne assise près de lui, ah pensait-il si j'avais 30 ans de moins (eh oui un optimiste !) avant de se souvenir que sa chère et tendre n'aurait peut-être pas été d'accord pour le voir compter fleurette à cette jolie blondinette.

Le soleil commençant à décliner, il était temps pour Eau Vive de retourner à son cottage du fond de la rivière (je sais c'est une rivière peu profonde, mais les ondines ne sont pas n'importe qui non plus, pour une visite chez elle, nous attendrons une autre occasion).

Elle salua donc notre vieil homme avec courtoisie avant de commencer à avancer dans l'eau, celui-ci la héla avant qu'elle ne disparaisse et lui demanda son prénom.

"Eau Vive" répondit-elle et lui il entendit "Olive".

Tout guilleret, il rentra chez lui en racontant à qui voulait bien l'entendre qu'il venait de passer l'après-midi avec une charmante fée qui vivait dans l'eau et qui s'appelait Olive. Les habitants habitués aux extravagances des uns et des autres trouvèrent que ce nom était parfait pour leur petite rivière qui n'avait pas encore été baptisée et voilà comment l'Olive naquit. 

Eau vive, ondine de bonne composition (pas comme une certaine fée Bertille) ne se formalisa pas http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bd/John_William_Waterhouse_-_Undine.JPG/457px-John_William_Waterhouse_-_Undine.JPGoutre mesure de ce nouveau prénom et le trouvant amusant, finit par l'adopter,  elle continue à observer avec intérêt la vie des Bigorbourgeois et à laisser filer dans l'onde quelques cheveux d'or qui font chatoyer la rivière.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> <br /> c'était tentant de reprendre l'olive de bigornette !!!<br /> <br /> <br />  pas facile de donner une nouvelle vie à un prénom!!!!!!!!!<br /> <br /> <br />  bisous de bretagne<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Si mon ondine avait bien voulu me raconter une autre histoire je l'aurais bien volontiers mise, mais manifestement elle avait la tête ailleurs<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Mince alors, je ne me souvenais plus et je n'ai pas relu la liste des prénoms. Pourtant je suis à peu près sûre d'avoir lu ton texte déjà !<br /> Bises et beau jeudi maintenant ...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Olive remonte déjà à un bon moment, minimum un an il me semble<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br /> Voilà comment naissent des prénoms  qui n'étaient pas prévus! Très belle et amusante  histoire , j'aime beaucoup<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Eh oui, j'ai du être influencée par le Professeur Tournesol<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> <br /> Ton Olive doit être maintenant bien mûre, prête à faire de l'huile<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ca ne mûrit que très très lentement les ondines !<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> alors ils sont bien protégés<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Pas de crue intempestive en principe avec Olive<br /> <br /> <br /> <br />

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock