Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 00:21

Un prénom bien calme aujourd'hui dans la petite cour de récré de JB.

Placide était un brave escargot bien tranquille qui arpentait les jardins de Bigorbourg en toute tranquillité. Il râpait une feuille de salade par-ci, un choux par-là. Avec mesure il prélevait de quoi se nourrir, il allait donc son petit bonhomme de chemin en bavant gentiment.

Lorsque les enfants lui chantait "Escargot montre moi tes cornes" il se prêtait volontiers au jeu et les saluait d'un charmant mouvement de la tête, puis il reprenait sa route, impérial et serein.

Bref, Placide vivait sa vie d'escargot sur un pied tranquille. Jusqu'au jour où !

Jusqu'au jour où il croise sur sa route un très étrange ver de terre, long, mais long, si long que cela en est incroyable. Placide étant d'un naturel sociable décide d'engager la conversation avec ce nouveau venu. Il se demande d'où il peut bien venir, un pays avec des vers géants il a du mal à se l'imaginer.

Du bout des cornes, il pousse le grand corps noir qui lui barre la route espérant une réaction, mais rien, l'animal reste inerte.

Placide s'inquiète, ce nouvel ami potentiel serait-il malade ? En tout cas il est vivant, parce qu'il sent des vibrations qui le parcourent, il est peut-être simplement endormi comme lui le fait en hiver.

Bon une seule chose à faire trouver sa tête et lui parler les yeux dans les yeux, enfin façon de parler bien sûr.

Un problème se pose, où peut bien être la tête de ce drôle d'animal, à gauche ou à droite ?

Placide a beau regarder il ne voit pas le bout de la bestiole.

Bon, il n'y a plus qu'une chose à faire, tenter sa chance du côté où il sait que se tient le potager, c'est logique somme toute, un ver de cette taille a sûrement besoin de manger beaucoup.

Et cahin-caha, tout tranquillement Placide se met à ramper vers ce qu'il espère être la tête de l'animal.

Et sa promenade dure longtemps, longtemps. Il faut dire qu'il s'arrête régulièrement pour manger un morceau. De temps en temps il essaye à nouveau d'entrer en communication avec le grand corps lisse qui ne bouge toujours pas d'un pouce.

Tout-à-coup le bourdonnement qui n'a pas cessé d'accompagner son chemin se fait de plus en plus fort.

"Ah" se dit Placide "je crois que je me rapproche, j'ai l'impression qu'il chante"

Et le voilà, qui tout impatient, accélère le pas, enfin autant qu'un escargot peut le faire.

Il arrive enfin à hauteur du bruit. Mais quel horreur, l'ami inconnu semble blessé, une large plaie cuivrée s'ouvre dans son flanc noir. Il faut l'aider, vite !

Placide se met donc à ramper vers la blessure, pensant qu'un peu de bave ne pourra que la soulager.

Voilà, il y est !

Il s'avance et là BZZZZZZZZZZ !

Le pauvre Placide sent son corps se mettre à tressauter.

C'est d'abord très, mais alors très désagréable, il lui semble être devenu insensible de partout.

Mais ensuite, il se sent empli d'une énergie, mais d'une énergie comme il n'en a jamais connue.

Et ZOOOOUUUUUUU, Placide, gonflé d'électricité se met sauter comme une puce dans tous les coins. A son grand contentement, il s'aperçoit qu'il peut rejoindre le carré de carottes en quelques instants, alors qu'habituellement il lui faut presque une journée pour y arriver.

Il se retourne pour remercier son bienfaiteur toujours muet et là, il voit un humain qui enroule le grand ver noir et l'emporte dans la remise tout en murmurant "Et zut, mon câble est abîmé, il faut que je pense à le réparer avant que quelqu'un ne prenne un coup de jus !"

Et voilà, il y a maintenant à Bigorbourg un escargot super speedé qui sillonne le bourg à toute vitesse, il n'en est pas encore à faire beep-beep ou harib harib hariba, mais c'est tout juste !

Partager cet article

Repost 0
Published by Martine27 - dans Bigorbourg
commenter cet article

commentaires

Corine Caporlan 18/06/2011 17:36



en plus c'est d'autant plus dangereux qu'un escargot n'est jamais sec.


alors si en plus il se met à soigner les plaies ouvertes des "grands vers noirs" blessés (jai beaucoup apprécié l'expression). 


Enfin bon visiblement quelques petits volts en guise de tonique ça lui fait pas de mal !!!


A la tienne !


Arriba riba riba !


 



Martine27 18/06/2011 18:59



Va savoir combien d'escargots ont ainsi été victime d'un court-circuit ! Heureusement à Bigorbourg la décharge n'a eu que des effets bénéfiques (enfin j'espère)



ecureuilbleu 17/06/2011 22:09



Serait-il devenu depuis Speedy Gonzalés ? Bisous



Martine27 18/06/2011 14:28



Speedy Gonzalès est irremplaçable !



gene 16/06/2011 09:19



joli moment . bisous 



Martine27 16/06/2011 19:04



Merci à toi et bonnes vacances



fransua 15/06/2011 22:49



heureuse rencontre et amusante mais ne l'envoie pas dans mes salades hein ?



Martine27 16/06/2011 19:01



C'est sûr qu'il va lui falloir augmenter ses consommations pour rester performant



Labaronne 15/06/2011 22:03



je suis....charmée



Martine27 16/06/2011 19:00



Et moi je suis charmée de te savoir charmée



Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock