Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 00:36

Aujourd'hui c'est Théodora qui est l'invitée de la Cour de récré de Jill Bill.

Ce matin-là, le jeune Aubain tambourine à la porte de Monsieur Lazare, déclenchant les aboiements de Casimir qui finissent de tirer du lit le docteur bénévole de Bigorbourg. Les cheveux en bataille, les yeux papillotant il ouvre la porte à un petit garçon qui trépigne d'impatience

"Vite, vite, vite ! Il va mourir, il va mourir !"braille-t-il

Un peu secoué Monsieur Lazare interroge "Qui va mourir ?"

"L'oiseau, le bel oiseau ! Vite, vite, vite !"et voilà qu'Aubain attrape par la main un docteur de pyjama, robe de chambre et pantoufles et le tire vaille que vaille jusqu'au jardin municipal.

Et là, Monsieur Lazare découvre un beau cygne dont le plumage blanc est ensanglanté par une blessure qui raye une de ses ailes. Ses yeux profonds paraissent déjà partis ailleurs.

Tout doucement les deux acolytes s'approchent du blessé qui émet un léger sifflement de douleur et de mise en garde.

"Va vite chercher Pernelle et Thècle"s'écrie Monsieur Lazare tendant une main apaisante à l'oiseau. Mais celui-ci est si faible que ses yeux se ferment.

Dès que la petite fermière et la sorcière sont arrivées, le trio prend en charge le pauvre animal. Aubain dûment remercié et assuré d'avoir des nouvelles de sa protégée, file vite à l'école, pressé de raconter son aventure à ses camarades.

"Ce sont des plombs" rage Pernelle

"Il y a des coups de balai qui se perdent"enchérit Thècle

Mettant en commun leurs connaissances, qui en médecine, qui en herboristerie, qui en manipulation d'oiseau, le blessé est emmené chez Monsieur Lazare et soigné. Enfin, la blessée comme le découvre rapidement Pernelle.

"Théodora, elle s'appelle Théodora" décrète Thècle "elle est un cadeau tombé du ciel"

"Va pour Théodora"acquiesce Monsieur Lazare qui maintenant que sa patiente est dûment pansée, ne rêve plus que d'un grand bol de café.

Et voilà que Théodora se réveille et effrayée par cet entourage inconnu, se met à siffler de détresse. Un bref aboiement de Casimir semble la tranquilliser, mais elle continue de trembler.

"Je vais l'emmener à la ferme"propose Pernelle "Augusta mon autruche saura la rassurer et je pourrai la nourrir"

Presque aussitôt dit, presque aussitôt fait. Théodora est doucement enroulée dans un drap pour éviter qu'elle ne se blesse plus en se débattant puis placée dans la voiture de Monsieur Lazare qui toujours en pyjama, mais ayant troqué ses chaussons contre des chaussures, la conduit à la ferme de Pernelle.

Augusta prend très volontiers en charge la nouvelle venue et fait tout ce qu'il faut pour la réconforter.

Mais hélas, Théodora ne semble plus avoir le goût de vivre, c'est à peine si elle touche aux herbes goûteuses que Pernelle lui propose. Sa tête paraît trop lourde pour son cou gracieux, ses yeux débordent de peine.

Pernelle a beau bien connaître les animaux, elle ne peut deviner que Théodora a peur que les coups dPA170031e fusil qui l'ont blessée et séparée des siens n'aient aussi tué son cher époux. Même s'il a survécu comme nt vont-ils pouvoir se retrouver ?

Et au fil des jours la belle Théodora se laisse dépérir. Pernelle se désespère, comment la pousser à manger plus pour reprendre des forces ? Augusta elle, de son côté, se demande comment il va être possible de retrouver le mari de Théodora lorsque le printemps reviendra.

Bref, voilà deux questions auxquelles il sera répondu demain car mon histoire commence à être déjà un peu longue !



Partager cet article
Repost0

commentaires

E
<br /> J'adore ton histoire alors je vais vite aller lire la suite...<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Mais je t'en prie !<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> Théodora c'est bien sentir sa tasse de thé ?<br />
Répondre
M
<br /> <br /> N'étant pas une fan de thé, je dois dire que ce côté là du prénom m'avait un peu échappé. En revanche ayant en tête un livre sur l'impératrice Théodora, la mienne ne pouvait qu'avoir de la<br /> majesté<br /> <br /> <br /> <br />
O
<br /> <br /> Bonsoir,<br /> <br /> <br /> voici une belle occasion de découvrir votre blog créatif,<br /> <br /> <br /> par l'intermédiaire de Frieda !<br /> <br /> <br /> ***<br /> <br /> <br /> J'ai bien reçu votre mail.<br /> <br /> <br /> C'est Nina<br /> <br /> <br /> qui vous l'adressera dans un certain temps...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> http://www.leschaisesdenina.com/ <br /> <br /> Mille mercis pour votre participation à l'aventure !<br /> <br /> <br /> Il s'agira de l'exemplaire nommé<br /> <br /> <br /> " Cassiopée ".<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Yin s'apprête à partir à Istanbul,<br /> <br /> <br /> après deux magnifiques escales en Grèce !<br /> <br /> <br /> Bonne soirée !<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Pénélope Estrella-Paz <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Désolée pour le jaune précédent !<br />
Répondre
M
<br /> <br /> C'est en effet plus facile à lire !<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> C'est super ! Alors, à demain !<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Bonsoir, nous sommes demain !<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Tu as toujours autant l'art d'écrire de belles histoires, merci Martine.<br /> <br /> <br /> Merci aussi pour ta visite et ton commentaire, pfffff, plus le temps de répondre, les journées parfois, même souvent, ne sont pas assez longues.<br /> <br /> <br /> Bonne soirée et gros bisous<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Nous sommes d'accord concernant la longueur des journées. Et le camembert a-t-il bien rempli la boite comme il faut ?<br /> <br /> <br /> <br />

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock