Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 00:43

Hier, j'ai laissé la pauvre Théodora toute dolente. Va-t-elle surmonter sa dépression, va-t-elle retrouver son cher époux ? Vous allez bientôt le savoir.

Bien sûr à Bigorbourg, les nouvelles bonnes ou mauvaises font vite le tour de la population. Ainsi le petit Aubain a appris à sa grande amie l'ondine Olive que Théodora ne faisait que picorer un peu de nourriture.

Ni une, ni deux, Olive prend vite les choses en main ! Ainsi, depuis quelques jours Pernelle découvre devant sa porte des herbes aquatiques qui ont l'air particulièrement goûteuses et il faut croire qu'Olive les a un chouia enchantées, parce que Théodora s'en régale. Tout doucement elle reprend des forces et des formes, son cou retrouve son bel arrondi, sa blessure cicatrise bien et son aile meurtrie se fait plus mobile et vigoureuse. Pernelle en est toute heureuse bien sûr.

Augusta de son côté est toujours préoccupée par la façon dont il va être possible de rassembler les amoureux.

Durant la convalescence de Théodora et profitant de l'hiver, un petit groupe de bigorbourgeois mettent sur pied une opération de grande envergure pour faire passer l'information concernant le lieu de villégiature forcée de la belle.

C'est ainsi qu'Olive envoie la nouvelle par le biais de ses sœurs des cours d'eau.

Eve la reine de la forêt dépêche quelques membres du petit peuple dans les bois environnants pour que, de proche en proche, le renseignement soit transmis dans les endroits les plus reculés (un peu comme dans les 101 dalmatiens si vous voyez ce que je veux dire).

Landry le vent et son complice Marius l'éclair mettent sur le coup tous les parents qui passent au-dessus de Bigorbourg.

Quant à Géraud, notre ravi sculpteur de nuages, il emploie tout son art à transformer les nuées en gracieux cygnes qui se mettent à voguer dans toutes les directions.

Bref, tout est fait pour prévenir la famille de la belle Théodora, qui mise au courant des efforts des uns et des autres, et pour les remercier de leur implication, s'emploie à essayer d'oublier son angoisse et donne un coup de main à Augusta la baby-sitter en racontant de belles histoires de princesses transformées en cygnes (à moins que ce ne soit le contraire).

Un beau matin, le printemps déboule. Le cœur de Théodora se met à battre plus fort. Va-t-elle avoir des nouvelles ? Seront-elles bonnes ou mauvaises ?

Elle s'est installée sur la rivière et passe son temps, le cou tendu, à regarder passer les V des oiseaux revenant de migration. Espérant à chaque fois, mais toujours déçue. Tous ses amis en sont aussi bien malheureux.

Alors que l'espoir va finir par sombrer, voilà qu'on entend au loin un bruit étrange, comme celui d'une trompette. Aussitôt Théodora commence à s'agiter et de doux sifflements de bienvenue lui échappent. Elle a reconnu son cri, il arrive.

Et devant les curieux réunis pour assister à la réunion des amoureux, voilà qu'un superbe cygne noir se pose sur l'eau, glisse vers Théodora et enlace son cou au sien. Un peu partout des larmes de bonheur coulent et des hourras s'élèvent.

A quelques temps de là, Théodora et son époux offrent à Bigorbourg une bien belle surprise. Sept superbes petits cygneaux d'un beau gris viennent rejoindre leurs parents sur l'Olive. Et les paris sont ouverts, de quelle couleur seront-ils lorsqu'ils seront plus grands ?

Je ne pense pas que cygne blanc et cygne noir puissent s'apparier, mais à Bigourbourg tout est possible. En revanche, non les cygnes ne sont pas muets, la preuve avec cette petite vidéo. De même ils ne mangent pas de poissons, mais sont bel et bien végétariens.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
<br /> Quelle belle histoire ! J'ai adoré. Près de chez moi, sur le Bassin d'Arcachon, il y a beaucoup de cygnes qui naviguent et quand ils s'envolent c'est magique. Bisous<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Théodora est peut-être passé par là pour sa lune de miel !<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> on dirait un  klaxon de voiture!!<br /> <br /> <br /> ce sont de beaux oiseaux  même s'ils ne peuvent pas voler .<br /> <br /> <br /> Une histoire d'amour qui finit bien . Cela ne pouvait en être autrement  dans ce village enchanté .<br /> <br /> <br /> Tu es comme moi; j'aimerais bien écrire un petit livre mais je suis paresseuse aussi!!<br /> <br /> <br /> Bonne soirée<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ce n'est pas pour rien que l'on dit qu'ils trompettent ! Eh oui nous sommes paresseuses, pourtant nous avons de la matière, mais pas envie de faire comme dit le poété, 100 fois sur votre ouvrage<br /> etc, etc !!!<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> La fin ne pouvait être que belle. Sur le lac à Osny quand les cygnes viennent chercher le pain les canards et les bernaches ont peur d'eux et ne s'approchent pas, ils régnent en maître. Les<br /> bernaches plus malines venaient sur terre cherchaient leur nourriture.<br /> <br /> <br /> Bonne journée. Bisous<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Bien sûr, je ne pouvais pas décevoir Théodora ! Les rois des oiseaux avec les aigles !<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Merci pour cette fin , Martine ! C'est vrai , les cygnes mangent des herbes qu'ils trouvent dans l'eau .<br /> <br /> <br /> Bisous et bonne nuit .<br />
Répondre
M
<br /> <br /> C'est sûrement pour ça que les pêcheurs les laissent tranquilles !<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Trop bien une jolie fin...<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Il pouvait difficilement en être autrement !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock