Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 00:11

Voilà un prénom plein de panache pour la Cour de Récré de Jill Bill. 

Victoire habite chez Faustine la Dame Nature de Bigorbourg.

Dans la petite maison au milieu de la forêt, elle a sa chambre et voilà son histoire.

Victoire est arrivée un beau jour du fin fond de l'Amérique du Sud, elle avait entendu parler de Bigorbourg et de Dame Faustine, les nouvelles avaient peut-être été portées par un vent cousin de Landry ou un nuage ami de Sabine, quoiqu'il en soit un beau jour elle décida de tenter la grande aventure et prit l'avion.

Enfin quand je dis l'avion, il faut comprendre qu'elle prit l'oiseau. Elle voyagea confortablement installée entre les plumes de plusieurs oiseaux, d'Amérique du Sud vers l'Amérique du Nord, de l'Amérique du Nord vers l'Afrique, de l'Afrique vers l'Europe, au gré des migrations de ces grands voyageurs.

Cela lui prit quelques saisons, mais elle n'était pas pressée et un beau jour, l'oiseau grand courrier repéra la maison de Faustine.

Toute guillerette, Victoire lui emprunta quelques duvets en guise de parachute et se lança dans le vide. Landry prévenu de son arrivée se dépêcha de lui prêter main forte et la déposa saine et sauve sur les genoux de Faustine.

En cette belle fin d'hiver, Faustine encore dans son grand âge avait parcouru la forêt pour préparer la venue du printemps et, fatiguée, s'octroyait une petite sieste bien méritée, lorsqu'elle fut réveillée par un petit "ploc".

Quelque chose venait d'atterrir sur ses genoux, elle baissa les yeux et découvrit une baie globuleuse, brune, couverte d'épines.

La drôle de graine ouvrit deux grands yeux verts, une petite bouche rose se dessina également à sa surface.

« Bonjour, Madame » dit-elle fort poliment avec un charmant petit accent chantant.

Faustine, ne s’étonnant plus de rien depuis fort longtemps glissa une main délicate sous Victoire pour la soulever et répondit.

« Bonjour, jeune demoiselle, que puis-je faire pour vous ? »

« Si cela ne vous dérange pas, j’aimerais beaucoup m’installer dans votre beau pays, avez-vous un petit coin pour moi ? »

« Quel genre de petit coin, vous faut-il ma mignonne. J’ai assez peu l’habitude de m’occuper de jeune fille aussi exotique que vous »

« Eh bien, un petit étang serait parfait »

« Un étang ? C’est fort fâcheux, nous n’avons malheureusement pas d’étang dans les parages »

Voyant deux larmes se mettent à trembler dans les grands yeux verts, Faustine reprit rapidement.

« Allons mon enfant, pas de larmes, à cœur vaillant rien d’impossible, nous allons sûrement trouver une solution rapidement. En attendant je suis sûre que le bassin de mon jardin pourra vous abriter quelques jours »

Et joignant le geste à la parole, Faustine y déposa la brune Victoire, qui trouva l’eau un peu fraîche, mais ce n’était pas le moment de faire la fine bouche.

Comme nous sommes à Bigorbourg, vous vous doutez bien que le problème n’allait pas rester irrésolu bien longtemps.

La belle ondine Olive entrepris quelques travaux d’aménagement le long de la rive de sa rivière, elle s’arrangea pour fermer une des boucles du cours d’eau, elle en creusa le centre et y ajouta eau, poissons et plantes aquatiques.

Le lendemain matin, les bigorbourgeois découvrirent l’étang nouveau-né et se demandèrent quelle serait la prochaine surprise.

Ils n’eurent pas longtemps à attendre.

Le premier jour du printemps, une grande feuille circulaire et duveteuse, pourvue d’un rebord s’étalait à la surface de l’eau. Puis, à leur grand émerveillement une gigantesque fleur blanche sentant délicieusement bon l’ananas déploya une centaine de superbes pétales. Le lendemain encore la fleur était devenue d’un beau rouge.

Et alors que dans son pays d’origine « Victoria Cruziana », puisque tel est son véritable nom, aurait dû se refermer et retourner sous l’eau, Victoire décida, pour remercier son pays d’adoption, de continuer à fleurir pendant tout le printemps.http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/2f/Victoria_cruziana_flower.jpg

Les papillanges et les poissillons prennent un énorme plaisir à se reposer et à jouer sur la grande feuille de leur nouvelle amie.

Quant à Faustine, elle a préparé une petite chambre douillette pour que l’hiver prochain la jolie Victoire puisse attendre en toute tranquillité la venue du prochain printemps.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> enchantée Mme victoire !<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Pour le moment, elle dort, il faut attendre un peu pour sa venue<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br />   Mais quelle est belle, cette Victoire-là, maintenant installée à Bigorbourg, et bravo pour ton originalité,<br /> Martine ! J'aime beaucoup le récit de son voyage, je repense au Merveilleux voyage de Nils Holgersson, association d'idées ! Merci beaucoup à toi pour ce moment poétique dans le "cosy" microcosme<br /> !<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Je vois que ce livre a beaucoup plu, il est toujours dans ma bibliothèque. Heureusement qu'internet existe ça permet de découvrir de nouvelles choses, je connaissais les chutes et le lac<br /> Victoria, mais pas la fleur<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Voilà une Victoire fort élégante, vivement le printemps qu'elle puisse refleurir !<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Allez courage que 4 mois à attendre, il faut lui laisser le temps de se préparer<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Quelle belle Victoire ici pour ma petite Victoire bien en peine ... bises<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Une jolie fleur pour une petite vache qui n'est pas une peau de vache<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Ah quel bonheur, une fleur qui sent l'ananas et le printemps qui pointe son nez... Voilà qui me change des chutes de neige continuelles (en plus ça glisse sur la route)  !<br /> <br /> <br /> Pour les photos de Miss Glob., faut attendre que j'ai trouvé comment tranférer ces dernières de mon tél. vers l'ordi. T'es pas trop pressée, pasque j'suis pas très douée...<br /> <br /> <br /> Bises glagla de la Savoie<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Je suis effectivement un peu décalée. Allez ne râle pas, la neige "t'oblige" à rester au chaud avec Miss Glob (et ça c'est glop glop). Y a pas un câble qui va de l'un à l'autre ?<br /> <br /> <br /> <br />

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock