Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 19:30

Qui ? Mais la Vally de Pupucefreewoman bien sûr !

J'avais fait une erreur dans l'adresse, voilà c'est rétabli

Partager cet article
Repost0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 00:14

Le défi Noir et Blanc de Marcellou et Lali pour ce mois-ci est donc animaux de ferme. Voilà donc un superbe bélier qui s'occupe de tondre l'herbe de l'HP devant lequel je passe tous les jours (non je ne m'y arrête pas !)

 

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/balier10.jpg

Partager cet article
Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 00:22

Une chanson d'Anne Sylvestre de derrière les fagots. J'aime son registre sérieux, mais j'adore aussi son côté carrément comique. Bon amusement.

Partager cet article
Repost0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 00:30

Sur quoi ? C'est ce que nous demande Sherry pour son casse-tête de la semaine. Je vous laisse donc imaginer.

Défense d'entrer, mais fallait pas laisser la porte entrouverte, c'est trop tentant !

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_0910.jpg

Là aussi, c'est une invitation !

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/20111011.jpg

Bon, là nous ne sommes vraiment pas les bienvenus, nous ne glisserons donc qu'un oeil !

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_0110.jpg

Je ne peux pas vous dire où vous allez bien pouvoir atterrir si vous passez cette porte, à vous de voir !

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/porte_10.jpg

Partager cet article
Repost0
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 00:49

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/3/5/9/0/9782359001488FS.gifContes désenchantés – David Bry

Résumé Decitre : Une auberge, quatre troubadours, la bière qui coule à flots. Prenez place, voyageurs, et venez écouter les histoires que vont vous conter Robin, Fargo, Bartholomé et Deirdre l'Estrange.

Des contes souvent drôles, sarcastiques ou bien mélancoliques, mais toujours emplis de justesse et de sagacité. Des contes oui, mais des contes... désenchantés ! David Bry va vous entraîner dans un étonnant ouvrage, à la croisée du roman et du recueil de nouvelles, qui revisite avec audace et malice les contes de fées de notre enfance. Humour et merveilleux sont au rendez-vous, foi de troubadour !

Contes Désenchantés de David Bry se présente comme une sorte de recueil de saynètes, d'histoires courtes à tendance humoristique dans un univers médiéval fantastique. Ce sont des contes racontés par une troupe de troubadours dans une auberge et ces récits vont parodier de nombreux contes de fées bien connus, aussi bien que conter des histoires inédites et savoureuses. 

Selon la personnalité de chaque conteur, ces histoires seront tantôt drôles et grivoises, romantiques, tragiques ou encore mélancoliques. Mais les Contes Désenchantés ont aussi plusieurs degrés de lecture car au-delà de ces saynètes ou le merveilleux le dispute à l'humour, l'ensemble forme une véritable histoire, une intrigue complète se bâtissant au fil des textes en arrière plan. L'ouvrage est donc à la croisée entre le recueil de contes et le roman de fantasy, une complexité fort originale se cachant derrière son apparente simplicité.

Un ouvrage qui ravira les amateurs de fantasy humoristique, de merveilleux et de détournements drolatiques, le tout écrit dans un style vivant et très coloré !

Mon avis : Un petit bonbon épicé et délicieux à déguster. Les contes sont très brefs, mais toujours très surprenants. Après le premier on comprend bien que ces contes ne sont pas vraiment de fées (encore que les contes de fées ne soient pas toujours joyeux), mais on a beau se préparer au retournement de situation ou à la chute qui paraissent évidents, David Bry nous attend toujours au virage et d'une pirouette arrive à nous surprendre. L'histoire de complot contre le roi que l'on suit en parallèle évite toute lassitude à la lecture de ces contes et permet de les attendre avec impatience. Et si parfois dans les recueils de nouvelles, il arrive bien souvent que l'une ou l'autre déçoivent, ce n'est pas le cas ici. C'est amusant, mais c'est aussi la vraie vie, juste un peu romancée, avec ses bonnes et ses mauvaises surprises, ses beaux et ses très vilains gestes.

 

Partager cet article
Repost0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 00:41

C'est le thème du Projet 52 de Vivre la Photo pour cette semaine.

Alors je vous propose plusieurs photos vitaminées, laquelle préférez-vous ?

1 - Ca ne vous donne pas envie ?

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/o610.jpg

2 - Dans ce sens là ?

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/o510.jpg

3 - Ou dans celui-ci ?

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/o410.jpg

4 - Drôle de truc qui pousse en forêt

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/o210.jpg

5 - Plongée dans le drôle de truc

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/o11.jpg

6 - Drôle de truc déjà habité (je ne l'avais pas vu en prenant la photo)

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/o110.jpg

Partager cet article
Repost0
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 00:28

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/oiseau10.png

Farpaitement les zoziaux je râle, farpaitement !!!

Et je m'interroge !

J'ai reçu ça dans ma boite à lettres !

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2310.jpg 

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2311.jpg

Bon alors je vous détaille la chose.

Il s'agit d'un luxueux dépliant de 4 volets (fermé il mesure 21 centimètres sur 14,5 –soit près de 60 centimètres déplié) sur papier glacé, avec un grammage plus que conséquent et une somptueuse impression polychrome recto-verso. Cette petite merveille est accompagnée d'un courrier lui aussi plein de couleurs et le tout est glissé dans une enveloppe à fenêtre et colorée aussi, soyons fous. Je précise que ni le courrier, ni l'enveloppe n'arborent le moindre sigle "papier recyclé", bon ceci dit il y a quand même un label comme quoi les produits utilisés ne sont pas toxiques (sympa merci) et un autre indiquant que l'imprimeur, à défaut du donneur d'ordre, est attentif à la gestion durable des forêts (voui, voui !). Pour l'affranchissement, là je ne vois pas de tarif, envoi groupé donc et logiquement à tarif préférentiel (c'est au moins ça).

Pourquoi s'énerve-t-elle vous interrogez-vous à raison, rejoignant en cela les Zoziaux ?

Je suppose que vous avez remarqué que cette sublime plaquette m'a été envoyée par GDF Suez. Or, cette année, cette éminente entreprise a eu l'amabilité (franchement je n'en demandais pas tant) de revoir ma facture de gaz à la hausse de 80 € sur l'année (alors que soit dit en passant je chauffe de moins en moins)

D'où mon léger agacement à la réception de ce courrier (qui a déjà été précédé et qui sera sûrement suivi d'autres du même genre). Plutôt que d'avoir l'infini plaisir de caresser ce divin papier (que je ne pense pas encadrer, mais bel et bien balancer à la poubelle, celle des déchets recyclables quand même), il m'eut été (c'est bien dit hein !) infiniment plus agréable que ma facture restât sur le plancher des vaches plutôt qu'elle se prît pour une hirondelle !

A noter deux rubriques intéressantes : "vous nous avez dit" et "vous avez critiqué". Dans la mesure où il y a une adresse internet, je pense que je vais me faire un plaisir de laisser un message du genre "Je vous dis d'utiliser mon argent à bon escient" et "Je critique l'envoi de dépliant haut de gamme pour votre pub".

De plus, lorsque je lis "En un an, nous avons déjà amélioré nos services et ce n'est qu'un début", je ne peux pas m'empêcher de penser "non pitié, arrêtez les améliorations !". J'espère que vous avez également noté l'ironie (à mon avis involontaire) du "être accompagné en cas de difficultés financières", c'est sûr qu'à la vitesse où le gaz flambe (je sais, je sais c'était facile) les difficultés ne vont pas manquer de pointer leur nez.

Et enfin, cerise sur le gâteau cette délicieuse mention sur le dernier volet.

 http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2312.jpg

Pas de doute, à voir la façon dont GDF économise, notre avenir on va se le prendre grave dans le museau (et le porte-monnaie) !

Partager cet article
Repost0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 00:18

Prénom du jour tout frais débarqué dans la Cour de Récré de Jill Bill.

Aujourd'hui, Mademoiselle Agathe l'institutrice de Bigorbourg a décidé d'emmener ses jeunes élèves en promenade, comme ça, sans raison particulière juste histoire de changer un peu la routine. Les mascottes de l'école à savoir Chapimou le chat, Candice et Raoul les rats, sont de la partie et s'amusent à se glisser entre les jambes de leurs jeunes amis.

Tout à coup, au détour d'un chemin, tout ce petit monde découvre l'étrange bazar de Monsieur Balthazar, étrange parce qu'il apparaît n'importe où, au gré des envies  ou des besoins de son propriétaire.

Bien entendu, les enfants tiennent beaucoup à entrer visiter ce lieu étonnant dont ils ont entendu parler par les plus grands.

Mademoiselle Agathe après un certain nombre de négociations portant sur des "on touche avec les yeux, pas avec les mains" des "on ne réclame rien" et autres tractations auxquelles grands et petits sont habitués, la troupe entre dans la caverne d'Ali Baba.

Le propriétaire est salué d'un musical « Bonjour Monsieur Balthazar » en bonne et due forme.

« Bonjour les enfants » répond-il avec un bon sourire « vous tombez bien, j'aurais besoin d'un petit coup de main ».

Des bouilles très intéressées se tournent vers lui et tous les yeux se mettent à briller plein de curiosité.

Mademoiselle Agathe lève brièvement les yeux au ciel, elle se doutait bien que ce sacré magasin n'avait pas atterri par hasard sur leur chemin.

Monsieur Balthazar se tourne vers elle avec un sourire matois aux lèvres « Vous permettez, chère Mademoiselle, que je mette vos petits élèves à contribution, n'est-ce pas ? »

Mademoiselle Agathe lui retourne un « Mais je vous en prie » mi-figue, mi-raisin, comme si elle avait vraiment le choix.

Monsieur Balthazar s'accroupit devant les enfants et les informe « Voilà, il y a quelques jours, j'ai reçu plusieurs colis, mais je ne sais qui s'est amusé à les ouvrir, maintenant ils sont vides et pas moyen de retrouver ce qu'ils contenaient. Je sais seulement que c'était blanc. Alors en chasse les enfants »

Inutile de vous dire que nos jeunes amis, ravis de ce jeu, ne se le font pas dire deux fois et s'éparpillent dans les allées qui semblent sans fin.

Petit à petit, les choses les plus hétéroclites, mais blanches, s'empilent devant Monsieur Balthazar qui, fort civilement, boit le thé avec Mademoiselle Agathe. Mais rien ne semble lui convenir jusqu'à ce que Chapimou apporte quelque chose de bizarrement rond avec une pointe.

Mademoiselle Agathe sursaute « Non ! Ce n’est pas ce que je pense ? »

Monsieur Balthazar rit dans sa barbe « Mais si, mais si, ne pensez-vous pas que l’apprentissage des sciences naturelles est plus intéressant lorsqu’il s’appuie sur du concret ? »

« Mais enfin, ils sont si jeunes ! Cela va les effrayer. »

« Allons, chère petite mademoiselle, je ne vais pas vous apprendre que les enfants adorent avoir un peu peur et je vous assure que ce compagnon va beaucoup leur plaire ».

Et un à un les morceaux d’un curieux personnage sont amenés par les enfants et leurs mascottes, particulièrement habiles pour dénicher les petits morceaux. Monsieur Balthazar aidé de Mademoiselle Agathe les rangent soigneusement dans de grandes boites. Une fois que toutes les pièces du puzzle sont retrouvées, les caisses sont chargées sur un petit chariot et direction l’école pour la dernière étape.

Monsieur Balthazar félicite les enfants pour leur prestation et confie une boule bien blanche à Mademoiselle Agathe qui se sent un peu bizarre. Il leur souhaite ensuite un bon retour et rentre dans son bazar en rihttp://monia2009.m.o.pic.centerblog.net/cfbb03e1.gifant.

Une fois à l'école, le puzzle est assemblé dans un silence religieux, chacun regarde bien sur la grande planche que Mademoiselle Agathe a sortie de son armoire et emboite soigneusement morceau après morceau.

Et à la fin de l’après-midi, ça y est il est là !

Qui, mais le Laid en Os, enfin bon c’est de l’approximatif alors nous allons plutôt dire bonjour à Léandros, le squelette souriant de l’école de Bigorbourg. Nul doute que les écoliers bigorbourgeois seront particulièrement brillants en anatomie !

Partager cet article
Repost0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 00:42

Fango'z zoom vient de me faire découvrir un nouveau jeu photo sympathique, mais si évident. Il s'agit de faire dans le minimalisme chez Antoni, Borys et Cie. Je fais donc un premier essai.

 

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/minima10.jpg

Partager cet article
Repost0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 00:34

Aujourd'hui je vous présente le "régional de l'étape".

Il s'agit du choeur Freedom basé à Evreux, à quelques kilomètres de chez moi. C'est une chorale de gospel qui déménage. Je vous mets l'extrait du concert donné au mois de novembre dans un endroit bien particulier, il s'agit d'une ancienne filature transformée en centre culturel. J'y vais régulièrement pour y admirer les expositions et j'ai assisté à ce concert avec un extrème plaisir, il faut dire que la chef de choeur (la soeur d'une amie) est un sacré numéro qui sait chauffer une salle !

Dans cet extrait, il n'y a qu'une quinzaine de choristes sur les 70 que compte Freedom, inutile de vous dire ce que ça peut donner quand ils sont tous réunis.

Ca a été une très chouette soirée ! Je vous mets le lien pour le site de Freedom (histoire d'écouter d'autres chansons si ça vous dit) et le lien vers l'Usine de Zabu pour y découvrir expos et concerts.

 

Partager cet article
Repost0

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock