Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 00:19

Ce n'est pas souvent (même jamais) que je mets des recettes. Mais Moune m'a très gentiment envoyé ce petit livre de recettes suite à une devinette trouvée sur son blog.

J'ai donc testé "la galette à l'angélique". Testé et approuvé ! Je me suis quand même permis un petit écart, n'ayant pas d'angélique sous la main, j'ai mis une boite de macédoine de fruits confits, et ma foi ça le fait très bien aussi. Ah et aussi, ma galette est carrée, mais bon on ne va pas chinoiser.


http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2213.jpg

 

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2214.jpg

 

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2215.jpg

 

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2216.jpg

 

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2217.jpg

Partager cet article
Repost0
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 00:41

Pour le projet 52 de "Vivre la Photo", j'ai cumulé les opposés, jour et nuit, lumière allumée et lumière éteinte, négatif et positif, je crois que j'ai fait le tour.


http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/opposa10.jpg

 

Pour le plaisir le noir et blanc de mes chats


mariage-chats.jpg

 

Yin-Yang.jpg

 

Et une petite étude en couleur et en opposés de mon collégien de fils, il était en cinquième et son travail lui avait valu un 16 (les chats ne faisant pas des chiens, vous noterez l'inspiration féline de mon héritier).

 

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/pb090010.jpg

Partager cet article
Repost0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 00:48

Jeudi, à l'heure du midi, j'ai été faire un petit tour au magasin Cora pour sa foire à 1 €, toujours pratique pour refaire le plein de sacs poubelles et autres bricoles du même genre.

J'étais en train de regarder les T-shirts quand une petite grand-mère est arrivée près de moi. Elle s'intéressait de près aux petites culottes.

"Pour ma petite-fille, vous comprenez. Mais je ne vois pas le prix"

"Deux ou trois euros je pense" lui dis-je

"Et la taille, il faut prendre quoi pour une jeune fille de 14 ans ?"

Bref, s'engage une conversation sur la taille des petites culottes et sur la manie qu'ont les jeunes filles de pousser comme des champignons, lorsque le petit papy de ma petite mamy arrive avec un beau coussin.

"Regarde comme c'est doux, il faut le prendre pour notre chat"couple

Et, me voyant sourire, il me tend le coussin pour que je puisse toucher (ce que j'ai fait avec plaisir) et il ajoute "Que voulez-vous, il faut bien le gâter maintenant que nous avons perdu notre chien".

Je l'ai rassuré en lui précisant que chez moi aussi, le chat était roi !

Voulez-vous que je vous dise, j'adore vraiment ces petits papotages avec de parfaits inconnus, qui l'espace se rapprochent de vous et permettent de créer un petit îlot de convivialité bien agréable !

Et quelques instants avant j'avais demandé à une vendeuse où se trouvait les T-shirts sus-mentionnés qui m'ont permis de rencontrer ce charmant couple de Peynet, elle les a très gentiment cherché avec moi et lorsque nous les avons trouvés elle les a trouvé sympas et en a profité pour en prendre pour sa fille. En partant elle m'a remercié et m'a souhaité une bonne journée, alors elle est pas belle la vie ? Le tout est de savoir "perdre" cinq minutes.

Et en prime, voilà qui me permet de répondre au Casse-tête de Sherry.

Partager cet article
Repost0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 00:30

Vous narguer un petit peu. Une autre photo de ma Miss se faisant dorer la pilule !

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/thalis10.jpg

Ah vous avez un peu le tournis peut-être ! Là c'est mieux ?

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2211.jpg

Et admirez toute la nonchalance que l'on peut trouver dans une seule petite patte.

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2212.jpg

 



Partager cet article
Repost0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 00:35

Un prénom pas trop compliqué aujourd’hui dans la Cour de Récré de Jill Bill.

Depuis quelques temps, les bigorbourgeois sont à l’affût.

Une maison est en construction.

Ils suivent donc les travaux avec intérêt et se posent des questions sur le futur propriétaire.

Les bâtisseurs sont de vraies fourmis, le chantier avance à une allure incroyable. Mais très franchement, les Bigorbourgeois sont un peu déçus, la maisonnette est toute simple, vraiment trop simple. Ils espéraient quelque chose d’un peu…, d’un peu…, enfin, d’un peu …vous voyez…  !

Et au lieu de quelque chose d’un peu… un beau matin ils se retrouvent avec une maison bêtement carrée, ridiculement blanche, avec toit banalement rouge, des volets parfaitement insipides et voilà, terminé.

Bref, ils sont très déçus et trouvent que cet édifice fait tache dans le bourg haut en couleur (encore qu’une tache blanche et propre ce n’est pas banal).

Et, fin du fin, ils restent bec ouvert lorsqu’un panneau indiquant la destination de la petite maison vient fleurir le portail en bois tout ce qu’il y a de plus basique.

Cet écriteau indique en lettres noires ennuyeuses comme le reste :

Chez Xavière – Décoration intérieure et extérieure

Comme vous voyez le texte lui-même n’est pas très accrocheur.

Il n’y a plus qu’un espoir pour les bigorbourgeois d’échapper à l’ennui, que Xavière, au moins sorte de l’ordinaire

Las, voilà qu’un matin, débarque d’une voiture sans le moindre intérêt, une jeune femme beaucoup trop normale. Que dire, elle n’est ni grande, ni petite, ni belle, ni moche, ni brune ni blonde et ses vêtements sont banals à mourir.

Nos bigorbourgeois, toujours prêts à accueillir avec bienveillance l’excentricité, le merveilleux, l’incroyable, se sentent terriblement floués par tant de platitude.

Mais, heureusement pour Xavière et ses affaires, ils sont curieux et naturellement courtois.

Un premier couple de voisins se rend donc chez la jeune femme pour lui souhaiter la bienvenue et s’enquérir de son activité exacte.

Celle-ci leur ouvre bien volontiers sa porte et les invite à entrer dans un salon, qui est, eh bien un salon !

Sans qu’ils en prennent vraiment conscience, voilà que c’est elle qui les interroge sur leur maison et sur leurs projets d’aménagement.

Mis en confiance par la banalité de l’environnement, les voilà qui se lancent. Madame rêve d’un atelier pour bricoler et Monsieur d’une cuisine bien aménagée et agréable à vivre.

Xavière sourit, se lève et les invite à la suivre.

Elle les emmène d’abord dans un appentis installé derrière la maison et que personne n’avait vu.

Et là Madame est éblouie par la multitude d’outils en tous genres, sur leur rangement impeccable. Monsieur hoche la tête, oui ça paraît effectivement très bien, et en voyant l’air extasié de sa femme il comprend qu’elle est conquise.

Xavière leur propose ensuite de venir visiter sa cuisine. Et là, c’est à Monsieur de rester en arrêt. Non seulement l’aménagement de la cuisine est absolument parfait, l’ergonomie superbement bien pensée, mais en plus les meubles, les murs, les lumières sont chaleureux et l’endroit est accueillant comme une vieille cuisine d’antan. Bref, Monsieur lui aussi est ravi et Madame sent combien il serait agréable de s’asseoir à la table pour déguster l’un des petits plats de Monsieur.

Xavière leur propose de passer dans son bureau terriblement fonctionnel, elle démarre son ordinateur et l’imprimante sort rapidement des plans et des devis, qu’elle remet avec le sourire à ses voisins stupéfaits.

Lorsqu’ils s’enquièrent du prix de sa prestation, elle précise « Cadeau, pour vous remercier de votre accueil, mais un peu de publicité me serait très agréable »

Inutile de dire que l’information fait vite le tour du quartier et du bourg.

Les bigorbourgeois sont maintenant rassurés, sous leur apparente banalité, Xavière et sa maison caméléonhttp://www.maisondelanature65.com/PAGES/P.INDEX/dessin_maison.jpg reflètent les rêves d’aménagement des uns et des autres mais en leur appliquant le filtre correctif des contraintes architecturales et financières qui font qu’aucune mauvaise surprise n’est à craindre. Pour ce qui est du règlement des prestations je ne peux pas vous en dire plus, je n’ai pas encore eu l’occasion de consulter Xavière.

 

Bien entendu, vous vous doutez bien que le prénom Xavier signifie « Maison neuve ».

Partager cet article
Repost0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 00:42

Farpaitement ! Et c'est Mademoiselle Thalis qui vous le prouve

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2210.jpg

Partager cet article
Repost0
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 00:54

Un morceau d'Epica un peu long mais superbement varié. Pour ce qui est des paroles, la traduction de la partie latine est sans garantie (site www.lacoccinelle.net), mais pour le reste elles sont très fortes et pleines de sens.

 

 

Sanguis meus tibi non iam perbibendus sit
Que mon sang devant être bû entièrement ne soit jamais à toi

Macule aeternitatis
Éternité tachée
Numquam detergenda
Jamais essuyée
Quisnam surget et deterget
Qui dressera et essuiera
Imaginem veritatis ?
La vérité façonnée ?

People created religious inventions
Les gens ont créé des religions
To give their lives a glimmer of hope
Pour donner à leurs vies une lueur d'espoir
And to ease their fear of dying
Et pour apaiser leur peur de mourir
And people created religious intentions
Et des gens ont créé des objectifs religieux
Only to feel superior and to have a licence to kill
Seulement pour se sentir supérieurs et avoir un permis de tuer

Our desire to die is stronger
Notre désir de mourir est plus fort
Than all your desire for life
Que tous vos désirs pour la vie
There is no getting away from it now
Il n'y a plus de moyens de s'en éloigner maintenant
Only true faith survives
Seule la vraie foi survit

People created religious inventions
Les gens ont créé des religions
To give their lives a glimmer of hope
Pour donner à leurs vies une lueur d'espoir
And to ease their fear of dying
Et pour apaiser leur peur de mourir
And people created religious intentions
Et des gens ont créé des objectifs religieux
To subject the others and to enslave, just to further enrich themselves
Pour soumettre les autres et les asservir, juste pour s'enrichir davantage

This mass terrorism is the new evil
Le terrorisme de masse est le nouveau mal
In our world today
De notre monde actuel

It doesn't matter where we die
L'endroit où nous mourons n'a pas d'importance
It doesn't matter that you cry
Que tu pleures n'a pas d'importance
We will take you with us
Nous allons t'emmener avec nous

For those people who lost their lives
Pour ces personnes qui ont perdu la vie
On 11 September and those that mourn them
Le 11 septembre et ceux qui les pleurent
Now is the time for the strength to build that community
Maintenant est venu le temps d'avoir la force de construire cette communauté
Let that be their memorial
Qu'elle soit leur mémorial

A disgrace on the beyond
Au-delà de la honte

O servator, sempiterne
O observateur, éternellement
Te grati coluimus, odor atrox quo nos superfundis intolerabilis est
Nous te rendons grâce, la senteur atroce qui se répand sur nous est intolerable

Deceive yourself by yielding
Dupe toi en cédant
To soft words that caused no pain
À des mots tendres qui ne causent pas de peine
Enrich yourself with different views
Enrichis toi de différents points de vue
Learned without disdain
Appris sans mépris

A disgrace on the beyond
Au-delà de la honte
That can never be undone who shall rise and unveil
Qui ne pourra jamais être défaite, se lèvera et dévoilera
The façade of reality ?
La façade de la réalité ?

Is there still room for new dents in old wrecks ?
Y a t'il encore de la place pour de nouvelles brèches dans ces vieux navires ?
A disgrace on the beyond that can never be undone
Au-delà de la honte qui ne pourra jamais être défaite
Deceive yourself by yielding to soft words
Dupe toi en cédant à des mots tendres
Enrich youself by making up your own mind
Enrichis toi en forgeant ton propre avis

Sanguis meus tibi non iam perbibendus sit
Que mon sang devant être bû entièrement ne soit jamais à toi

Partager cet article
Repost0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 19:27

J'aime les coïncidences et voilà que les propriétaires de deux sites que je visite régulièrement, nous montrent leurs bibliothèques. Je vous invite donc à admirer celle de Cachou et celle de Marc.

Partager cet article
Repost0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 00:08

Thème de "Photographe du Dimanche". Je me suis amusée avec une partition trouvée par terre, un peu de feu et une Kora.


http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/musiqu11.jpg

 

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/musiqu10.jpg

 

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/musiqu12.jpg

Partager cet article
Repost0
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 00:23

Casse-tête de Sherry pour cette semaine.

L'empreinte laissée par de l'encre sur un livre ancien.

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/img_2110.jpg

Une empreinte de branche dans la boue, peut-être devriendra-t-elle fossile ?

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/emp10.jpg

Un quatre pattes qui se croyait à Hollywood

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/20111010.jpg

Quelques empreintes qui nous viennent du fond des âges et laissées sur le site des "Vaches Noires" près d'Houlgate.

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/emp11.jpg

 

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/emp110.jpg

Est-ce vraiment, l'empreinte que nous allons laisser aux géologues du futur (toujours sur le même site)

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/emp310.jpg

Et enfin, des empreintes bien fugaces, comme le sera, je l'espère, la trace des hommes sur cette terre lorsque notre espèce aura disparu.

http://i77.servimg.com/u/f77/09/02/08/06/emp210.jpg


Partager cet article
Repost0

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock