Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 00:22
Voilà le Ckwadon sous d'autres angles. Deux de près.





Un peu plus loin




Et voilà l'ensemble, il s'agit effectivement d'un trou au pied d'un arbre mais ce n'est pas une fourmilière, plutôt un lieu de passage pour ces petites bêtes, et ta-dam, ne reculant devant rien pour satisfaire mes lecteurs, la photo montrée pour le Ckwadon a été prise à l'aveugle, autrement dit sans crainte, j'ai plongé ma mimine armée de mon APN dans le trou SANS SAVOIR ce qui pouvait m'attendre à l'intérieur, comme à Fort Boyard ! Vous êtes autorisés à louer mon immense courage !!!



Non, mais elle va pas celle-là, elle m'a flanqué un grand coup de flash dans les yeux je ne sais plus où je vais moi maintenant !!!
Vous avez été plusieurs à repérer la fourmi en haut à gauche.


Partager cet article
Repost0
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 00:17
Pour les photographes du dimanche il fallait avoir la santé et comme je n'avais pas envie de photographier des médicaments ou des enseignes de pharmacie, j'ai triché comme d'hab. Et à votre avis, elles servent à quoi les lettres en bas  ?

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 00:14

Le papillon des étoiles - Bernard Werber 

Résumé Decitre : "Cette planète est notre berceau mais nous l'avons saccagée. Nous ne pourrons plus jamais la soigner ni la retrouver comme avant. Quand la maison s'effondre, il faut partir. Recommencer tout, ailleurs et autrement. Le Dernier Espoir, c'est la Fuite. "

Mon avis : J'ai bien aimé les deux tiers du livre, en fait tant que l'on parle de la première génération de voyageurs. Ensuite je trouve qu'il retombe dans le travers du dernier tome du cycle des Dieux, il refait en accéléré l'histoire de notre monde ce qui n'a guère d'intérêt et va à l'encontre de son propos refaire démarrer l'humanité d'un bon pied, en gros ce qu'on peut tirer comme morale de son roman c'est que quoi qu'on fasse l'homme est un destructeur et qu'il n'y a pas de salut. La fin du roman réserve une petite surprise mais rien de vraiment innovateur. J'ai l'impression que Bernard Werber tourne en boucle, heureusement qu'il y a eu l'Arbre des Possibles et les Fourmis.

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 00:06
Vous l'aviez déjà apprécié, je vous mets un de mes sketches préférés de Courtemanche, le Photomaton. Ce type, c'est un extra-terrestre tout en latex, je ne vois pas comment sinon il peut arriver à faire une tête pareille !

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 00:42

De la part du défi du samedi

"Bonjour, ici Charline Octavo. Bienvenue à notre émission "Parlons d'eux". Vous en connaissez le principe, nous allons parler de et avec vos auteurs favoris de leurs derniers personnages. Aujourd'hui, j'ai le plaisir de recevoir Monsieur Tex Folio. Comment allez-vous cher auteur ?"

"Très bien Charline, très bien e merci de me recevoir dans votre émission."

"Mais je vous en prie. Entrons tout de suite dans le vif du sujet, c'est le cas de le dire, parlez nous donc de votre dernier personnage. Pourquoi lui avoir inventé une petite vie aussi étriquée, vous nous aviez habitués aux héros."

"Justement. Franchement dans la population humaine en rencontrez-vous souvent des héros, des êtres hors du commun ? Non, bien sûr. La quasi totalité des humain est banale et peu intéressante il faut le reconnaître. J'ai donc choisi de raconter la vie d'une non-personne si je puis m'exprimer ainsi"

"Et vous avez eu raison, il faut le reconnaître on s'ennuie merveilleusement durant le 30 jours que durent l'intrigue, enfin si on peut parler d'intrigue, Tex ?"

"Eh non Charline, on ne peut pas, il s'agit de la non-histoire, d'un non-personnage. Il est seul, même pas un chat ou un chien, divorcé, sans enfant, pas d'ami, un travail inintéressant, des finances difficiles, une santé précaire, aucun loisir, aucune passion. Bref, il se lève, va travailler, mange, revient chez lui, effectue ses tâches ménagères, regarde la télé et va se coucher et cela pendant 30 jours."

"Non, quand même pas pendant 30 jours"

"Effectivement, les samedi et dimanche il va faire les courses, une petite sieste et il se saoule de télé mais à part ça, il ne se passe rien"

"En effet, et c'est ce qui nous tient accroché jusqu'au dernier jour où on espère qu'il va enfin se passer quelque chose"

"Mais il ne se passe rien de plus"

"Alors pourquoi nous avoir fait découvrir ce personnage"

"Mais parce qu'il est reposant, il ne lui arrive rien, c'est bien moins fatigant pour l'observateur de la vie humaine que je suis que de devoir cavaler après un héros qui bondit dans tous les coins, reconnaissez-le. Pour tout vous dire Charline, j'avais besoin de ce temps de repos"

"Eh bien Tex, je peux vous dire qu'il a été très bien utilisé, je ne me suis jamais autant embêtée en suivant un personnage. Une idée pour votre prochain sujet d'observation ?"

"Oui, je pense me pencher sur une carmélite, une vie réglée au papier millimétré et un minimum de dialogue, vous devriez attendre des sommets dans l'ennui mortel"

"C'est merveilleux. Voilà chers téléspectateurs, c'est ainsi que s'achève notre émission "Parlons d'eux" où j'ai eu le plaisir de recevoir le talentueux Tex Folio qui nous présentait sa dernière œuvre intitulée, j'avais oublié de le préciser, "Un humain".

Dernier clap de fin. La présentatrice et l'auteur se lèvent, se remercient, secouent leurs feuilles et leurs couvertures et s'en vont tranquillement rejoindre leurs bibliothèques respectives pour observer le monde et les humains qui grouillent à leurs pieds, euh pardon à leurs pages.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 18:16
Mon Ckwadon vous titillant l'esprit, promis je vous montre l'intégralité des photos lundi.
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 00:44
C'est quoi donc ? Le thème de photomadaire, une photo qui doit être une devinette, ça tombe bien, j'aime. Donc c'est quoi ce monde bizarre ?



Partager cet article
Repost0
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 00:20
Non, je ne vous mets pas la chanson, mais ce petit article déniché dans Paris-Normandie



L'article ne précise pas s'il a eu une amende pour attentat à la pudeur (encore qu'on puisse peut-être considérer une voiture comme un lieu personnel) en plus de celle pour absence ce port de ceinture. Ce Monsieur devait avoir des bouffées de chaleur, pourtant je peux vous dire qu'il fait frisquet pas chez nous en ce moment !
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 00:23
Pour les plus âgés d'entre vous (mais ça se joue peut-être encore va savoir) vous vous souvenez du jeu "Un, deux, trois, Soleil". Eh bien voilà trouvée sur le génial site "Icanhascheezburger" une vidéo à mourir de rire qui illustre à merveille ce jeu. 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 00:20
Les impromptus littéraires vont arrêter le site tel qu'il est actuellement, mais bien heureusement il va renaître prochainement de ses cendres sous une autre forme. En attendant, la dernière consigne était justement "Une dernière lettre". Je ne savais pas trop quoi écrire pour ne pas faire dans le larmoyant, et là l'amie Pandora (telle Zorra, pardon Zorro est arrivée avec son cheval et son grand manteau). Elle a écrit la lettre suivante, enfin pour être plus exacte, c'est Monsieur Pandorus qui l'a écrite :

"Madame, Monsieur, Futurs retraités des Impromptus Littéraires V 3.0 (Le coïtus va ENFIN être interruptus… Ah bon c’est impromptus pas interruptus !)

Dans ce concert de louanges et de remerciements lénifiants qui s’abattent actuellement sur ce blog, tels la neuvième plaie d’Egypte, permettez que notre lettre sorte du registre habituel et jusque–là retrouvé dans les écrits publiés sur votre futur ex-site. Mais peut-être n’aurez-vous pas le courage de la publier…

Mes enfants et moi sommes ravis que vous vous arrêtiez enfin, nous avons d’ailleurs ouvert une bouteille de Champony pour fêter ça. Mon fils Mordikus est enfermé en pleurs dans sa chambre « Papa, c’est de bonheur, ne t’inquiète pas » et notre fille Apolline se remet à croire en Dieu. Elle m’a d’ailleurs demandé si c’était parce que le pape était venu en France que nous avions été enfin exaucés mais je n’ai pas su lui répondre. Plouky, notre chien, qui avait été accueilli comme réfugié dans une autre famille, parle même de revenir à la maison. Vraiment, nous tenons à remercier Ioda, Ovni et Leaurance de nous quitter… Enfin.

Finies les consignes à deux balles, le coup du bébé et de l’eau du bain, de ma femme qui pille MA cave, se shoote aux épices ou nous empoisonne au fromage. Finies la graine de coriandre à toutes les sauces parce qu’elle a essayé pour faire comme dans « ses textes », les ballades à dragon et la lettre au père Noel (… à son âge !).

Je vais enfin retrouver mon épouse qui me mitonne des bons, enfin, des petits plats comestibles et les enfants une mère responsable et attentive, enfin quelqu’un qui essaie un peu de veiller sur eux (quoique Mordikus aime beaucoup la Pandora miniature que vous lui avez choisie cet été… A vrai dire il la préfère même à la grande). Elle va enfin arrêter d’inventer des histoires sans queue ni tête et s’occuper de la maison. Parce que Madame a ses préférences quand il s’agit d’écrire et si ça ne la dérange pas de perdre des heures sur son (enfin mon) PC à inventer des histoires pour répondre à vos consignes farfelues, quand il s’agit de la liste des courses, elle manque complètement d’inspiration et d’imagination.

La seule chose qui me dérange est son indifférence apparente, elle n’a pas l’air de trop se rendre compte de ce qui se passe, mais il faut dire qu’elle a toujours été un peu lente à la compréhension. Je l’espère en tout cas parce qu’elle a son petit air des mauvais jours, avec cet œil qui pétille comme un avant-goût de catastrophe. Mais vous avez bien dit que vous vous arrêtiez et je vous colle un procès si ce site ne ferme pas comme annoncé.

Merci donc de vous arrêter enfin avant qu’un drame n’arrive… Nous l’avons échappé belle jusque là mais il ne faut pas trop tenter la chance, nous vous sommes reconnaissants de vous vous en être rendus compte tous seuls.

Au plaisir de ne plus jamais entendre parler de votre site."

Et voilà grâce à Monsieur Pandorus, j'ai pu rebondir. Et voilà ma lettre à moi. En fait, un droit de réponse.

"Je me permets de prendre la plume pour répondre, au nom des Impromptus, à Monsieur Pandorus, époux de Madame Pandora.

Je tiens à lui faire savoir qu'il devrait au contraire être heureux d'avoir une femme telle que Madame Pandora qui sait mettre du sel et des épices dans sa petite vie que l'on sent hélas étriquée.

Il devrait remercier les Impromptus et ses administrateurs pour le temps qu'ils ont consacré à ce site plein d'intérêt et qui permet à Madame Pandora, non seulement de faire fonctionner ses petites cellules grises pour notre plus grand plaisir, mais également de garder un esprit alerte grâce auquel elle empêche sa famille de sombrer dans un ennui morose (quoi que vous en disiez tous autant que vous êtes, chien y compris).

De plus, ce défoulement qui éloigne Madame Pandora de ses listes de courses et de ses fourneaux lui permet de résister à une vie de famille qui semble parfois manquer singulièrement de piquant.

De mon côté c'est avec beaucoup de plaisir que j'ai rejoint Madame Pandora sur le dos du dragon et qu'avec elle j'ai écrit des lettres au Père Noël auquel il faut bien continuer de croire en ces temps chaotiques. J'en profite d'ailleurs pour remercier chaleureusement les Impromptus pour leur accueil et les consignes pleines d'intérêt qui ont contribué à conserver mon propre cerveau en bon état de marche.

Je précise également à Monsieur Pandorus et à Mordikus que j'ai contribué par mon vote à les doter de la Pandora miniature qu'ils semblent apprécier, comme quoi tout n'était pas mauvais chez les Impromptus.

Voilà avant de clore ce droit de réponse, je me permets de faire remarquer à Monsieur Pandorus, (je sais là je suis carrément sadique), mais il semblerait que les Impromptus aient l'intention tel le splendide Phénix de renaître de leurs cendres dans un temps plus ou moins proche et sous une nouvelle forme, c'est donc ce qui doit faire pétiller l'œil de Madame Pandora. Que Monsieur Pandorus profite bien de ces quelques instants de répit et qu'il en profite pour acheter un ordinateur à son épouse, il pourra ainsi récupérer le sien.

A bientôt donc pour de nouvelles aventures !"

Et enfin, si vous avez envie de vous amuser avec un virtuose des mots, lisez donc la lettre de Joe Krapov.

 


 

Partager cet article
Repost0

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock