Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2007 6 21 /07 /juillet /2007 00:02

Et zou encore un petit retour en arrière, la série "Vidocq" ça vous rappelle quelque chose non ? Ici, la véritable histoire de Vidocq qui a réellement existé, peut-être était-il moins haut en couleur que celui de la série télévisée mais rien n'est moins sûr.  

En ce qui me concerne je me souviens des aventures de Vidocq avec Claude Brasseur et la délicieuse Daniele Lebrun, plutôt que de celles avec Bernard Noël.

Et un générique, un, celui-ci pour Bernard Noël



Et là, celui avec Claude Brasseur
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 00:53

"Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie" Arthur Charles Clarke
"Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout" Olivier Lockert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine" Eden Phillpotts
"La magie sait être l'expression des sagesses les plus hautes comme celle des plus terribles folies" Philippe Cavalier et cette citation va très bien avec l'histoire de Bartiméus

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 00:21

L'amulette de Samarcande (la trilogie de Bartiméus) - Jonathan Stroud

Résumé decitre : Londres. XXIe siècle. La ville est envahie de sorciers qui font appel à des génies pour exaucer leurs désirs. Lorsque le célèbre djinn Bartiméus est appelé par une puissante invocation, il n'en croit pas ses yeux l'apprenti magicien, Nathaniel, est bien trop jeune pour solliciter l'aide d'un génie aussi brillant que lui De plus, cet adolescent surdoué lui ordonne d'aller voler l'Amulette de Samarcande chez le puissant Simon Lovelace. Autant dire qu'il s'agit d'une mission suicide. Mais Bartiméus n'a pas le choix : il doit obéir. Le djinn et le magicien se trouvent alors embarqués dans une dangereuse aventure... Vendue dans vingt pays, achetée par Miramax, La Trilogie de Bartiméus mêle astucieusement univers magique, suspense et humour décapant. Ce roman brillant et extrêmement original devrait séduire un large public.

Résumé électre : A Londres, au XXIe siècle, Bartiméus est convoqué par Nathaniel. Ce dernier lui ordonne de voler l'amulette de Samarcande au magicien Simon Lovelace. Cette mission va lui attirer bien des ennuis car le magicien est prêt à tout pour se débarrasser de ses ennemis.

Mon avis : A la bibliothèque cette trilogie est mise dans la section jeunes, je peux vous dire que même si je suis plusieurs fois majeure, j'ai adoré cette histoire folle, folle, folle. Pas évident de se croire au XXIème siècle, mais ce n'est pas grave. D'abord, je précise que Nathaniel est un sale môme surdoué d'accord, mais qui fiche une pagaille monstre pour se venger de l'affreux Lovelace, OK il a des circonstances atténuantes du fait d'un enfance difficile, mais quand même. Les magiciens d'ailleurs dans ce récit ne sont pas du tout, mais alors pas du tout des gens sympathiques. Leur magie ils la tire de djinns et autres entités magiques qu'ils asservissent, pas joli, joli n'est-ce pas, en plus ils ont une fâcheuse tendance à opprimer ceux qu'ils appellent la plèbe ? Le vrai héros de ces histoires (enfin pour le moment je n'ai lu que le 1er tome) est Bartiméus le Djinn, capable de se transformer en un tas de choses, pourvu d'un sens de l'humour carrément déjanté et irrévérencieux, bourré d'astuces et de courage et s'adressant à nous lecteurs par le biais des notes de bas de page. Bref un livre très amusant, mais qui quelque part parle aussi des dérives engendrées par la prise en main du pouvoir par une seule "caste". J'attaquerai le deuxième tome dès que j'aurai terminé le livre policier sur lequel je suis en ce moment et dont l'héroïne est une bonne soeur façon Soeur Thérèse, hilarant aussi. 

 

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 00:12

"Les seuls espions avoués sont les ambassadeurs" Giovanni Casanova
"J'aurais voulu être espion, mais il fallait avaler des microfilms et mon médecin me l'a interdit" Woody Allen 

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 00:03

On continue dans la rétrospective feuilletons années 60.
Donc si je vous dis UNCLE, vous me répondez
Agents très spéciaux, bravo.
Vous craquiez pour lequel Napoléon ou Illya ?
Ce serait amusant qu'une chaine de télé nous propose quelques épisodes de toutes ces vieilles séries.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 00:49

"Un peuple qui prend ses enfants par la main est un peuple qui vivra longtemps" Alain Gilot
"Enfants dont la mémoire se souvient qu'elle descend des étoiles" Werner Lambersy
"Les enfants sont des énigmes lumineuses" Daniel Pennac
"Elever un enfant c'est lui apprendre à se passer de nous" Ernest Legouvé
"A chaque enfant qui nait, le monde recommence" Gilbert Bécaud

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 00:44

Frida Boccara, une chanteuse que j'aimais beaucoup et qui n'a peut-être pas été assez reconnue. Pour en savoir un peu plus sur elle c'est ici

Et bien sûr en illustration, l'Eurovision 1969 avec "Un jour, un enfant"

Les paroles

Un jour se lèvera
Sur trois branches de lilas
Qu'un enfant regardera
Comme un livre d'images
Le monde autour de lui
Sera vide et c'est ainsi
Qu'il inventera la vie
A sa première pa-a-ge.

En dessinant la forme d'une orange
Il donnera au ciel son premier soleil
En dessinant l'oiseau
Il inventera la fleur
En cherchant le bruit de l'eau
Il entendra le cri du cœur.

En dessinant les branches d'une étoile
Il trouvera l'enfant, le chemin des grands
Des grands qui ont gardé
Un regard émerveillé
Pour les fruits de chaque jour
Et pour les roses de l'amour.

Et la vidéo

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 00:35

"Les américains veulent envahir car ils n'ont pas d'histoire" Jean-Luc Godard
"Quand les femmes sont déprimées elles mangent ou font du shopping. Les hommes envahissent un autre pays" Elayne Boosler

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 00:24

Je continue l'éducation de mon fils. 

Après Cosmos 1999, voilà une série de 1969, j'ai nommé "
Les envahisseurs", vous savez, mais si voyons, David Vincent, ses beaux yeux bleus, ce sacré raccourci que jamais il ne trouva et les petits doigts en l'air si caractéristiques des vilains pas beaux. Moi j'avais adoré bien sûr.

Et pour vous redonner quelques frissons, la bande annonce

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 00:45

Au clair de Lune - Dean Koontz

Résumé decitre : Dylan O'Conner et Jillian Jackson, deux jeunes artistes, victimes d'un improbable médecin qui leur a injecté une mystérieuse substance, doivent fuir. Les ennemis de ce même médecin vont chercher à les abattre. Le produit qui coule dans leurs veines les entraîne dans des expériences de plus en plus traumatisantes. En proie à de sinistres prémonitions, ils sont inexplicablement attirés sur les lieux de différentes tragédies, juste avant que l'irréparable ne soit commis. Pourquoi ont-ils été choisis comme cobayes ? Quelle est la nature exacte de ce pouvoir extraordinaire ? Comment peuvent-ils l'utiliser au mieux pour contrecarrer le mal ?

Résumé électre : Dylan O'Connor, un artiste, se rend à un festival d'art à Santa Fe en compagnie de son frère autiste quand un médecin lui injecte une substance aux pouvoirs surnaturels et pervers. Avec une autre artiste infectée, Dylan fuit mais chaque endroit dans lequel il se rend est le lieu d'une tragédie.

Mon avis : Pas un des meilleurs Koontz, un peu trop moralisateur peut-être avec le bien et le mal. Les deux résumés réunis en font un correct. Il ne faut pas oublier le jeune frère autiste, je ne sais pas si le quotidien des proches des ces personnes ressemble à ce que vit Dylan, mais si c'est le cas je leur tire mon chapeau, c'est terriblement prenant et éprouvant. L'histoire en elle-même se déroule sur une période de moins de 24 heures, on a pas le temps de souffler. Comme la plupart des livres de Koontz il y a de l'humour ce qui est toujours agréable. Et le méchant de l'histoire a un petit côté frapadingue qui va bien avec le tout. Bref un livre sympa et pas fatigant avec des super-héros auxquels on a envie de donner un petit coup de main. Les citations qui suivent vous donneront une petite idée du ton du livre, mêlant un brin de philosophie à de l'humour déjanté. 

 

Partager cet article
Repost0

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock