Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 00:53

Et si vous voulez en savoir plus sur la Dame Blanche qui hante l'Abbaye de Mortemer dans le département de l'Eure c'est par ici et par .
J'ai eu l'occasion de visiter Mortemer, mais je ne l'ai pas croisée, cela vaut mieux remarquez. Sinon, la visite vaut la peine, les légendes sont bien mises en valeur avec sons, lumières et décors.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 00:46

anti_bug_fck"Le brouillard est bon, il récompense fidèlement celui qui le connaît et l'aime. Marcher dans le brouillard est plus beau que marcher dans la neige en la piétinant avec des chaussures de montagne, car le brouillard ne vous réconforte pas seulement d'en bas, mais aussi d'en haut, on ne le souille pas, on ne le détruit pas, il se coule affectueusement autour de vous et se recompose après votre passage, il vous emplit les poumons, il a un parfum fort et sain, il vous caresse les joues, se glisse entre votre col et votre menton en vous picotant la peau, il fait entrevoir des fantômes qui s'évaporent quand vous vous approchez, ou surgir sous votre nez des silhouettes sans doute réelles qui vous évitent et s'évanouissent dans le néant. Dans le brouillard, vous êtes à l'abri du monde extérieur, en tête-à-tête avec votre for intérieur."

Umberto Eco

Partager cet article
Repost0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 00:59
anti_bug_fck"Apprendre à vivre, c'est apprendre à lâcher prise" Sogyal Rinpotché

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 00:48

anti_bug_fckAllez mon jeune deux pattes préféré, si, si je t'assure, je t'aime, je t'adore, tu es un amour de deux pattes, c'est bien simple tiens, tu es le MEILLEUR, alors sois sympa partage avec ta quatre pattes moooorte de faaaiiimmmmm. Ne vois-tu pas dans mes grands yeux à quel point je suis au bord de l'inanition, et en plus je n'y mets même pas la patte, je suis sage comme une image, j'attends ton bon vouloir, s'te plait, s'te plait, s'te plait. 
Bon bref j'abrège, les supplications de Mademoiselle Thalis, le deux pattes c'est bien sûr laissé avoir et lui a donné sa cuillère à lécher. Admirez quand même en passant l'air concentré de la minette (on ne voit pas sur la photo, mais elle louche) "Si jamais ça tombe c'est pour moi", et sa façon de se tenir digne d'une jeune fille modèle "Eh ho, je ne suis pas un quatre pattes canin qui ne sait pas se tenir".  Bref comment voulez-vous résister à moins d'avoir un coeur en pierre "Et je peux vous dire que ces deux là, ils ont plutôt le coeur en beurre avec moi et je n'en profites presque pas".

Partager cet article
Repost0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 00:41

Transmis par ma copine Cathy, un amour de mini jeu, même moi qui ne suis pas douée avec ces trucs-là j'y arrive, c'est dire. En plus le graphisme est délicieux.

Partager cet article
Repost0
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 00:25
La mort leur va si bien - Peter James
"Je me demande parfois, quand je joue avec mon chat, se ce n'est pas lui qui est en train de jouer avec moi".
"Dis-moi donc ce qu'il a dit, ce cher Chuang Tse.
Il a dit "Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l'appelle un papillon".
Partager cet article
Repost0
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 00:14

La mort leur va si bien - Peter James 

Résumé decitre : " Cher Monsieur Bryce, Hier soir vous avez accédé à un site que vous n'étiez pas autorisé à visiter. Vous avez de nouveau essayé d'y accéder ce soir. Nous n'apprécions pas les visiteurs non sollicités. Si vous parlez à la police de ce que vous avez vu ou si vous essayez encore d'accéder à ce site, ce qui va arriver à votre ordinateur arrivera à votre femme, Kellie, à votre fils, Max, et à votre fille, Jessica. Regardez et réfléchissez bien. Vos amis de Scarab Productions. " S'il avait eu le moindre soupçon de l'effet dévastateur qu'un foutu CD, trouvé sur la banquette d'un train de banlieue, allait avoir sur sa vie, Tom Bryce l'aurait sans doute laissé là où il était...

Résumé électre : Tom Bryce trouve un CD-ROM dans un train de banlieue. Lorsqu'il le consulte sur son ordinateur, une scène de meurtre violent apparaît, suivie d'un e-mail menaçant. Il en réfère à la police mais ne va pas tarder à devenir avec sa femme la nouvelle attraction du site Scarab Productions.

Mon avis : Une enquête du commissaire Roy Grace, sa femme ayant disparu sans laisser de trace 9 ans auparavant, il fait de temps en temps appel à des voyants dans le cadre de ses enquêtes, mais attention, sur la quatrième de couverture l'éditeur insiste lourdement sur ce fait, surtout n'allez pas croire que le livre et l'intrigue reposent uniquement sur une demande qui reste très épisodique, si vous espérez des grandes découvertes par ce biais vous serez déçus. Dans ce livre, il se retrouve confronté à un réseau de snuff movies découvert par hasard pour son plus grand malheur par Tom Bryce. Pas trop de scènes d'horreur mais une enquête menée avec art (en dépit des bâtons dans les roues de la hiérarchie) et avec l'aide d'une équipe soudée. Un livre prenant qui se lit vite. Bon on a un peu envie de secouer les parents Bryce parfois on les trouve sympathiques et parfois on se dit que ce qui leur arrive c'est bien fait. Les méchants, eux sont parfaitement méchants, on peut les haïr sans la moindre arrière-pensée

Partager cet article
Repost0
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 00:06

Lui
Elle
Tu ne te souviens plus de notre première rencontre.
Non, mais par contre je me souviens encore de certains des mots que tu m'as dit.
C'est normal ils t'avaient été dit avec amour.
Tu es toujours si différent.
Bien sûr pour toujours mieux te ramener à moi.
Tu m'as souvent fait rire.
Rien ne vaut l'humour pour attirer.
Tu m'as fait réfléchir.
Je suis là pour ça aussi.
Tu m'as appris tant de choses.
Tu étais prête à les recevoir.
Je t'ai parfois détesté.
C'est normal, on m'avait imposé à toi.
C'était stupide.
Evidemment, mais parfois reconnais-le m'être imposé à ton corps défendant t'as ouvert d'autres horizons.
Oui, mais cela aurait aussi pû me dégoûter de toi.
Mais non, je faisais déjà trop partie de ta vie.
Tu es mon refuge.
Je le serai toujours, mais cherche-moi aussi ailleurs.
Je te trouve déjà partout.
C'est bien.
Tu m'as fait peur aussi.
Mais tu as aimé cette peur, non ?
Evidemment, sauf une fois où j'ai eu bien du mal à m'endormir plusieurs nuits de suite.
Je t'ai rassurée, me semble-t-il ?
Heureusement. On ne peut vivre longtemps dans la peur.
Ca ne t'empêche pas de continuer à chercher des frissons dans mes nouvelles apparences.
T'en plains-tu ?
Non, j'aime te tenir en haleine.
Tu m'as fait découvrir de nouveaux mondes.
Etaient-ils vrais ou faux ?
Comment savoir tu sais si bien déguiser la vérité.
La vérité est ce que tu choisis.
Tu m'as fait pleurer, tu m'as émue.
C'est si bon de se laisser aller à ses émotions.
Tu es image aussi.
L'image c'est toi qui la crée.
Non parfois, c'est toi qui décide.
Tu ne les voies que si tu le veux bien.
Il arrive que tu me déçoives.
Que serait une relation sans la déception ?
Je t'ai abandonné de temps en temps à cause de cela.
J'ai toujours réussi à te faire revenir.
Bien sûr, tu le sais bien que tu es ma drogue.
Oui, pas un seul jour ne passe sans que nous soyons réunis.
Je t'emmènes partout.
Il n'y a que moi qui sache te faire patienter.
Tu m'as rendu furieuse.
La colère aide à grandir et à aller de l'avant.
Tu envahis mon espace.
Seulement parce que tu me laisses faire, tu m'encourages d'ailleurs.
C'est vrai j'ai besoin de te toucher, de te caresser, de te thésauriser.
Et moi, je sais te captiver, t'étonner, te consoler, t'amener à une autre vie.
Oui voilà bientôt 50 ans que nous nous connaissons, que nous fusionnons.
Et je compte rester auprès de toi encore longtemps.
Un jour, je ne te verrais peut-être plus.
Tu pourras encore m'entendre.
Ce ne sera plus pareil, j'ai besoin de te voir encore et encore.
Tu t'habitueras, je me serais simplement métamorphosé.
Il y a tant de toi que je ne connais pas.
Et tu ne pourras jamais me connaître en entier.
Le jour où je partirai, tu continueras sans moi.
Bien sûr, j'en rendrais d'autres heureuses, malheureuses, furieuses, rêveuses. Je le fais déjà depuis si longtemps.
Je sais, mais je ne suis pas jalouse.
Me partager avec d'autres te permets de me voir sous d'autres angles.
Oui et ces autres me font découvrir tant d'autres facettes de ta personnalité.
Je suis sans fin.
Je suis fière d'avoir sû faire partager ma passion de toi à d'autres.
Et à leur tour ils me transmettront à d'autres, ainsi je continuerai à vivre, grâce à vous tous.
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
Bien sûr tu es le livre, tu es l'écrit, tu es la vie, tu es une partie de ma vie.
Complices à jamais.

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 00:35

Mademoiselle ma Thalis voue un amour immodéré pour les sacs plastiques, si je ne les lui enlève pas, elle les dévore. 
Démonstration :

Partager cet article
Repost0
29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 00:19

Avec l'aimable accord de Pat (voir lien à droite) qui a retrouvé cette très rigolote vidéo.

Partager cet article
Repost0

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock