Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 00:16

Etant toujours chouia débordée (je ne sais même pas pourquoi ?) je fais remonter ce petit texte écrit en 2008 pour le Casse-tête de Sherry, ça tombe bien puisque ça parle d'une brocante.

Demain, c'est brocante au village.

Je vais encore me laisser aller, c'est sûr.

Il faut dire que ça fait tellement de temps que je cherche un Houpert-brone qu'il va bien falloir un jour où l'autre que je le trouve.

Pardon, qu'est-ce qu'un Houpert-brone ?

Si je le savais je me ferais un plaisir de vous le dire.

Là gît le problème.

Je suis tombée un jour sur ce nom dans un livre et il était dit que cet objet extraordinaire pouvait exaucer un vœu.

L'ennui c'est que dès que j'ai vu ce mot, j'ai été comme ensorcelée.

IL FALLAIT que je trouve un Houpert-brone et ça fait maintenant 20 ans que j'écume les brocantes et foires à tout, la galère je vous le dis, et le gouffre financier.

Au début, j'ai pensé qu'il s'agissait d'un récipient. Vous savez qu'on trouve beaucoup de génies dans les bouteilles.

J'ai donc commencé à acheter des bols, des bouteilles, des lampes à huile ou à pétrole, des vases, des théières et vas-y que je te les frotte, encore que le mode d'emploi n'était pas donné dans le livre.

Bref, il y a chez moi une sacrée collection de contenants en tous genres et super astiqués je vous le dit. J'ai même, c'est vous dire, un crâne dans lequel les vikings buvaient leur boisson sacrée (je me demande si je ne me suis pas fait avoir quand même, il m'a semblé voir gravé en dessous Made in quelque chose, pas sûre que ce soit du viking ça).

Bon, bref.

Ensuite j'ai enchaîné sur l'achat de toutes les choses qui me paraissaient de bonnes candidates pour être un Houpert-brone. Des livres, des porte-clés, des assiettes, des miroirs, des casseroles, des réveils, des vieilles fringues, des godasses déglinguées, des pots de chambre, des miniatures, des poupées et même, même un raton laveur empaillé. Rien à faire j'ai beau multiplier les achats, essayer un tas de rituels aussi bizarres que variés du style danser à poil sous la lune avec le dernier objet en date, ou me rouler dans la rosée avec lui. Rien à faire, si ce n'est me taper des crèves mémorables quand on est en plein hiver.

Je commence à me décourager et il serait bien que je le trouve ce fichu bidule, parce que si au début je n'avais pas trop d'idées sur le vœu à formuler, voyez le genre être riche, être célèbre, vivre longtemps en bonne santé, maintenant je n'ai plus qu'un seul vœu en tête, vous voulez savoir lequel ?

Simple, si je mets la main sur un Houpert-brone je lui demande de me débarrasser de tout le bric-à-brac qui encombre ma maison, faut dire que c'est tout juste si je peux encore y entrer sans me faire écraser par tout ce qui y est empilé !

PS - Au fait Houpert-brone, vous avez deviné le mot qui se cache derrière ? Petit indice 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 00:48

A la bourre, à la bourre. Alors juste une petite photo printanière et terriblement élégante !

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_0311.jpg

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 00:06

Me revoilà avec "mes" érudits et leurs idées d'avant-garde pour eux et combats d'arrière-garde pour nous qui n'avons toujours rien compris.

Aujourd'hui, deux préhistoriens (entre autres activités)

Adrien Thieullen écrit en 1912

"En résumé, nous vivons sur un point isolé de l'espace, sans communication possible avec l'extérieur, ignorés du reste de l'Univers et, quoi que nous en pensions, notre rôle dans la création paraît être de bien peu d'importance, pour ne pas dire nul ; savants, ignorants, évolutionnistes, libres-penseurs, athées, matérialistes deviendraient peut-être plus prudents et moins affirmatifs dans leurs conceptions, s'ils se rappelaient de temps à autre la piètre situation planétaire que nous occupons dans l'infini des mondes. L'homme oublie qu'il est un des mammifères terrestres et prétend découvrir les lois mystérieuses de la création."

Boucher de Perthes (1768-1868)

"Deux choses sont nuisibles à la manifestation de la Vérité : c'est de tout croire et de ne rien croire ; mais il est quelque chose de plus nuisible encore : c'est de tout nier sans rien voir, ou bien de ne vouloir rien voir afin de pouvoir tout nier."

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 00:30

 

 

Robine pointe le bout de son nez dans la Cour de Récré de Jill Bill

Pas de suspense aujourd'hui, je vous l'annonce tout de suite, Robine est une papillange. Voilà c'est dit.

Une petite papillange qui aime à s'habiller en rouge et vert (le rouge étant en partie pour s'assortir à son prénom puisqu'en anglais Robin signifie Rouge-gorge).

Elle apprécie le rouge et le vert parce qu'elle est amie avec Jo Za et Fa les jeunes chauves-souris. Mais en quoi le fait d'être amie avec des chauves-souris implique-t-il d'aimer le rouge et le vert vous demandez-vous à raison.

Parce que tous les 4 aiment aussi se promener de nuit dans les greniers. D'accord, d'accord, je vous entends qu'est-ce que les greniers viennent faire dans cette histoire ?

Eh bien, dans les greniers il y a du bazar et dans ce bazar il y a parfois de bons vieux comics des familles. Et dans ces comics, il y a les héros préférés de nos 4 lurons.

Vous devinez aisément de qui il s'agit n'est-ce pas ?

Enfin quoi, des chauves-souris, du rouge et du vert, le prénom Robin ? Ca doit vous "causer" !

Voilà les 4 amis sont de grands fans de Batman et Robin.

Ils ont donc décidé de former une équipe de choc pour combattre les méchants. Petit bémol, il n'y a pas beaucoup de méchants à Bigorbourg et nos jeunes amis doivent se contenter de faire la police lorsqu'animaux, oiseaux ou papillanges se querellent, on est donc loin de Double face ou du Joker ! Bien sûr, il leur arrive de sauver un oisillon tombé du nid, de remettre un égaré sur le bon chemin ou de ramener un bijou perdu, mais c'est bien loin d'être exaltant, il faut le dire.

Heureusement pour eux, un certain trio plus bête que méchant, remis des émotions procurées par Quiriace, a décidé de remettre le couvert en s'attaquant, non pas à l'église (bêtes d'accord mais prudents), mais au salon de thé de Madame Thècle. Certaines lueurs qui filtrent parfois derrière les rideaux tirés et qu'ils ont repéré en rodant la nuit, leur laissent penser qu'il y a peut être bien des richesses qui se cachent et n'attendent qu'eux pour se faire la belle.

Bien vous me direz que Madame Thècle et son salon sont parfaitement à même de se défendre tous seuls, mais après tout autant encourager les jeunes vocations de justiciers.

Venez, allons voir de plus près ce qui se passe.

C'est une belle nuit où la pleine lune éclaire comme en plein jour, je vous ai dit que ces zigotos n'avaient pas inventé l'eau froide et il ne leur vient pas à l'esprit qu'ils risquent de se faire facilement repérer, remarquez en cas de nuit noire, ils auraient brandi des lampes torches ce qui n'aurait pas été mieux.

Bref, les voilà à pied d'œuvre et aussi incroyable que cela paraisse, ils ont décidé de passer par l'entrée de service, autrement dit par la cuisine.

Le chef, le grand escogriffe au nez pointu, tourne la poignée de porte et se vante "Voyez, rien n'est jamais fermé dans ce fichu bled, on va se la jouer fastoche"

Le petit gros barbu lui rappelle "Ouais, mais la dernière fois que t'as dit ça on s'est retrouvé avec un fantôme sur le dos"

Le grand secoue la tête d'un air condescendant, "Tu parles d'un fantôme, vous avez eu peur d'une statue c'est tout"

Le petit gros marmonne dans sa barbe "N'empêche que c'est toi qui courais le plus vite"

Le maigrelet de son côté, comme à sa bonne habitude, se cure le nez.

Pendant ce temps, la patrouille des Justiciers de Bigorbourg, a repéré les intrus et s'apprête à passer à l'action. Enfin, elle va pouvoir prouver sa valeur.

Les 4 amis s'engouffrent dans le salon de thé à la suite des malfrats maladroits et se mettent à l'ouvrage.

Jo tapote du bout des ses griffes l'une des belles casseroles en cuivre de Thècle, ce petit bruit juste agaçant ce qu'il faut, commence à titiller nos voleurs qui avalent leur salive mais continuent leur progression.

Za entre dans la danse en volant juste au-dessus de leurs têtes, créant un léger courant d'air frais qui leur hérisse les poils de la nuque. Mais non, ils n’ont pas peur se disent-ils en claquant des dents.

Fa s’amuse à souffler dans une bouteille vide produisant des « ouh, ouh » qui scotchent les affreux sur place.

Robine quant à elle prépare les munitions pour la dernière phase de l’opération.

Et lorsque nos 3 arsouilles, au comble de la panique, commencent à se bousculer pour être le premier à sortir, l’escadrille Jo Za Fa ravitaillée en vol par Robine se met à leur lâcher sur la tête des œufs, des pelures de pommes, du marc de café et autres joyeusetés collantes et baveuses. http://3.bp.blogspot.com/_TfgfVq54zA4/TNxZuTbvluI/AAAAAAAAApY/iRlmsoAogcY/s1600/cours.jpg

Au milieu des cris de panique, Herbert le fidèle balai de Thècle arrive à la rescousse et balaie dehors 3 individus blêmes, glapissants et franchement dégoûtants.

Les Justiciers de Bigorbourg sont très fiers d’eux et se rengorgent, chaudement félicités par Thècle qui a assisté à la débâcle de la fenêtre de son appartement.

Bon bien sûr, demain matin il va y avoir un peu de nettoyage à faire, mais elle a tellement ri que c’est peu payé et étant une sorcière, le rangement se fera en un clin d’œil.

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 00:48

Le thème proposé "C'est le mois de mars, on vous propose : on pourrait presque manger dehors, la table est installée à l'intérieur, le couvert est mis ... que faites-vous ?"

 

Allez, regarde comme il fait beau !

M'en fiche !

Fais pas ta mauvaise tête !

Il fait froid !

Mais non regarde, le thermomètre indique 20

Il ne marche pas ce thermomètre, je suis sûre qu'il avance !

Un thermomètre qui avance, non mais ça va pas la tête ! Flûte ce n'est quand même pas difficile de déplacer quelques assiettes.

Ouais, les assiettes et les verres et les fourchettes et les couteaux et les servie...

Oui, oui, ça va on a compris l'idée. En fait tu n'as pas l'intention de faire quoi que ce soit

Voilà vous avez tout pigé, j'ai passé assez de temps comme ça à la préparer cette table de fête !

On serait drôlement mieux dehors !

Arrêtez de me prendre la tête parce que sinon, vous allez voir, je vais faire un baluchon avec la nappe et zou tout en vrac et balancé dehors.

Non mais c'est pas possible d'être de mauvaise humeur comme ça !

Désolée, mais je n'aime pas les changements de dernière minute et d'ailleurs,

D'ailleurs rien du tout

Mais si d'ailleurs

On s'en fiche

Mais vous allez m'écouter à la fin, d'ailleurs

D'ailleurs, on va la déplacer nous mêmes cette table comme ça tu ne pourras pas dire que nous sommes des fainéants

OK, OK, n'empêche que

N'empêche que rien !

Remue-ménage, les enfants attrapent vaisselle, nappe, décoration de table et commencent à redresser la table dehors sous le regard goguenard de leur mère campée sur ses jambes et ses positions

N'empêche !

Quoi encore, pourquoi t'es pas contente, t'as rien eu à faire, alors arrête avec ton n'empêche, ça veut dire quoi ça n'empêche !

Ca veut dire ça n'empêche

La mère pointe du doigt les nuages qui arrivent tandis que d'énormes gouttes commencent à s'écraser sur la belle porcelaine et l'argenterie.http://www.salonsdevede.com/img/presentation/presentation1.jpg

Ca veut dire ça n'empêche ! Ca veut dire que j'ai regardé la météo et qu'un énorme orage nous arrive dessus. Bon, je vous laisse tout rentrer et sécher. Et pas de rouspétance, la prochaine fois vous écouterez votre mère !

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 00:56

Un autre groupe que j'aime bien, allemand celui-ci et pas tout jeune, Rammstein. J'ai trouvé cette vidéo particulièrement  belle et émouvante. Suivre son rêve jusqu'au bout ! Et la langue allemande toute rocailleuse qu'elle soit passe vraiment bien en chanson, bref un coup de coeur pour ce morceau très calme.


Et les paroles franco-allemandes

 

Ohne Dich (Sans Toi)

Ich werde in die Tannen gehen,
J'irai près des sapins,
Dahin wo ich sie zuletzt gesehen,
Là où je l'ai vue pour la dernière fois,
Doch der Abend werft ein Tuch auf's Land,
La nuit étend alors son voile sur la campagne,
Und auf die Wege hinterm Waldesrand,
Puis sur les chemins bordant la forêt,
Und der Wald ersteht so schwarz und leer,
Celle-ci paraît si noire et si vide,
Weh mir oh weh,
J'ai mal oh j'ai mal,
Und die Vögel singen nicht mehr
Même les oiseaux ne chantent plus

Ohne dich kann ich nicht sein,
Sans toi je ne peux plus vivre,
Ohne dich,
Sans toi,
Mit dir bin ich auch allein,
Même avec toi je suis toujours aussi seul,
Ohne dich,
Sans toi,
Ohne dich zähl' ich die Stunden,
Sans toi je décompte les heures,
Ohne dich,
Sans toi,
Mit dir stehen die Sekunden,
Avec toi les secondes s'écoulent si lentement,
Lohnen nicht
Mais n'en valent pas la peine

Auf den Ästen in den Gräben,
Sur les branches, dans le fossé
Ist es nun still und ohne Leben,
Tout est calme et sans vie maintenant,
Und das Atmen fällt mich ach so schwer,
Respirer m'est devenu si difficile,
Weh mir oh weh,
J'ai mal oh j'ai mal,
Und die Vögel singen nicht mehr
Même les oiseaux ne chantent plus

Ohne dich kann ich nicht sein,
Sans toi je ne peux plus vivre,
Ohne dich,
Sans toi,
Mit dir bin ich auch allein,
Même avec toi je suis toujours aussi seul,
Ohne dich,
Sans toi,
Ohne dich zähl' ich die Stunden,
Sans toi je décompte les heures,
Ohne dich,
Sans toi,
Mit dir stehen die Sekunden,
Avec toi les secondes s'écoulent si lentement,
Lohnen nicht, ohne dich
Mais n'en valent pas la peine, sans toi...

Und das Atmen fällt mich ach so schwer,
Respirer m'est devenu si difficile,
Weh oh weh,
J'ai mal oh j'ai mal,
Und die Vögel singen nicht mehr
Même les oiseaux ne chantent plus

Ohne dich kann ich nicht sein,
Sans toi je ne peux plus vivre,
Ohne dich,
Sans toi,
Mit dir bin ich auch allein,
Même avec toi je suis toujours aussi seul,
Ohne dich,
Sans toi,
Ohne dich zähl' ich die Stunden,
Sans toi je décompte les heures,
Ohne dich,
Sans toi,
Mit dir stehen die Sekunden,
Avec toi les secondes s'écoulent si lentement,
Lohnen nicht, ohne dich
Mais n'en valent pas la peine, sans toi...

Ohne dich !

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 00:41

Thème de la quinzaine pour Photographe du Dimanche


Qu'est-ce ?

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_1611.jpg

Quelques chats fleuris de ma collection

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_1612.jpg

Et puis quelques vraies fleurs quand même

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_0710.jpg

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_1310.jpg

 

Et quelques photos déjà mises mais que j'aime bien

 

encadrement bleu

P6020725

 

végétal3

 

Et pour finir un petit montage

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/iris_b10.jpg


Partager cet article
Repost0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 19:30

Toujours pour le projet 52 de Vivre la photo, une autre photo clin d'oeil pour le mot "nuit"

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_1610.jpg

Ben quoi ? Ca nuit bien, c'est marqué dessus ! A la santé et à l'environnement

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 00:26

Sherry me pardonnera d'avoir un peu détourné le thème de son Casse-tête, mais j'ai eu envie de ressortir ce petit texte qui utilise des proverbes félins

Chat timide dans la nuit

Tim le chat blanc est un grand timide, c'est comme ça, c'est un tendre, un doux qui ne lèverait la griffe sur personne, deux pattes, oiseau ou souris.

Seulement voilà, ça lui pourrit la vie cette timidité, car comme dit la sagesse populaire "chat timide fait souris effrontée".

Or, Minnie la souris en profite, la bougresse, elle n'arrête pas de lui jouer des tours et la maîtresse de Tim râle que s'il n'est pas capable d'attraper une minuscule souris comme ça, elle va l'envoyer à l'école des chats pour qu'il apprenne à travailler comme un vrai chat.

Tout malheureux, Tim fait part de son problème à Tom le chat bleu. Celui-ci se fait fort avec l'aide de Mimi, sa jeune deux pattes, de résoudre le problème de Tim.

Tous les trois se réunissent chez Mimi pour concocter leur plan. Pendant ce temps là, chez Tim, les souris, enfin la souris danse.

Un soir, après une nouvelle blague de Minnie, Tim fait semblant de fuir. La souris, enchantée, le traque dans tous les recoins et soudain elle l'entend qui bouge dans le grenier.

Trotti trotta, elle escalade l'escalier et se retrouve dans le noir.

Habituée à jouer les terreurs, elle avance sans méfiance.

Quand soudain !!! Dans un feulement terrifiant une boule de poils gris se jette sur elle, faisant claquer ses mâchoires au ras de ses oreilles.

Minnie n'a plus envie de danser, il semblerait "qu'il n'est pas de si petit chat qui n'égratigne".

Elle prend ses pattes à son cou et file se réfugier, tremblante, dans son trou.

Pendant ce temps, au grenier, deux chats et une petite fille s'amusent de la déconfiture de la souris qui avait oublié que "la nuit tous les chats sont gris".

Et maintenant ?

Eh bien, si Tim n'est pas encore guéri de sa timidité, au moins Minnie le respecte et ne lui joue plus de vilains tours, d'ailleurs on peut même dire qu'ils sont amis "a bon chat, bon rat".

Sa deux pattes, quant à elle, est ravie d'avoir un chat tout doux, tout tendre mais qui sait, enfin, faire peur aux souris.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 00:46

Le changement d'heure a inspiré Cathy de "Vivre la photo" pour le défi de cette semaine. Donc comme d'habitude, votre choix ?

 

1 - Si c'est encore la nuit, puisque la lune est là !

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_1511.jpg

2

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_1512.jpg

3 Pour le côté un brin graphique des formes

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_1515.jpg

4 Bon là rien à dire, c'est bien la nuit !

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_1513.jpg

5

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_1514.jpg

6

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_1421.jpg

Partager cet article
Repost0

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock