Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 00:24

Mon jeune homme vient de débarquer pour quelques jours de vacances et il a ramené des CD de mes groupes chouchous Epica, Xandria, Leaves'Eyes. Je commence donc aujourd'hui par un morceau extrait de "requiem for the indifferent" d'Epica. Très graphique vous allez voir et pour ce qui est de la voix, toujours aussi belle.

Along the way I find myself
To be confined within me
No place for any other's mind to interfere

To grasp the meaning of it all
To overcome my limits
And dance away from any void and empty tones

Just tell me why
Just tell me how
I can survive this time

Believe yourself and look away
From all that's rife within you
Leave all your worries at the door
And drift away

I’ve tried to peer into the core
But could not storm the sorrow
My hollow heart has bled me dry, led me to stray

Another time
Without a trace
Condemn me now
Send me to heaven
For I'm already failing

Intertwine the lines
That swim beneath the dark
Realize the pain we live in
Demonize the need we reel in

In my memories I'll dig deep enough to know
Centuries of dreams unending
Another me that yielded the tears when someone had betrayed

No time should ever go to waste
It’s not that complicated
You’re free to live your life at ease
No more restraints

No heed for shadows on your way
That try to steal your laughter
Your light will drive them all away
Be confident

Will I refrain?
Can I repent?
Will you be there?
Erase the page
For I'm alone and ailing

Intertwine the lines
That swim beneath the dark
Realize the pain we live in
Demonize the need we reel in

In my memories I'll dig deep enough to know
Centuries of dreams unending
Another me that yielded the tears
When someone had betrayed

So
This is my life and you can't break me down
Go
I will decide who can come in and heal my disease
Burn it in flames
Kill it and maim
Why can't you see that you need to be freed?

Intertwine the lines beneath the dark
Every bit of pain we're feeling
Every other solemn life
In the memories you will find somehow
There used to be a dream unending
No more need to be alone

Intertwine the lines
That swim beneath the dark
Realize the pain we live in
Demonize the need we reel in
In my memories I'll dig deep enough to know
Centuries of dreams unending
Another me that yielded the tears when someone had betrayed
Someone had betrayed

Partager cet article
Repost0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 00:29

N'est-il pas beau le regard de mon "petit-fils" ?

 

http://i32.servimg.com/u/f32/09/02/08/06/img_0510.jpg

Partager cet article
Repost0
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 00:14

Il a l'air mal en point ?

http://i32.servimg.com/u/f32/09/02/08/06/img_0410.jpg

Pas du tout, c'est un bon comédien c'est tout ! Voyez comme il a l'oeil vif !

http://i32.servimg.com/u/f32/09/02/08/06/img_0412.jpg

Où alors, il a mal au ventre parce qu'il s'est enfilé mes prunes, auquel cas bien fait pour lui ! C'est ça tu peux regarder ailleurs, goinfre !

http://i32.servimg.com/u/f32/09/02/08/06/img_0411.jpg

Partager cet article
Repost0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 00:15

Pour le projet 52 de Vivre la Photo, un thème très large "vacances". Je vous propose ce drôle de vélo pour partir à l'aventure ! Laquelle préférez-vous ?

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/vac310.jpg

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/vac210.jpg

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/vac110.jpg

Partager cet article
Repost0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 00:25

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/2/1/1/9782221114827FS.gifLa carte du temps – Félix Palma

Résumé Decitre : A Londres, en 1896, l’agence de voyages dans le temps Murray propose au public « las de voyager dans l’espace » de voyager « dans la quatrième dimension », précisément en l’an 2000. L’écrivain H G Wells, auteur de La Machine à remonter le temps, doute pourtant de la réalité d’un tel voyage, car il pense qu’on ne peut pas changer le passé. Andrew Harrington, jeune homme de bonne famille éperdument amoureux de Marie Kelly, la dernière prostituée assassinée par le sinistre Jack l’Eventreur, voit là une façon d’éviter ce crime odieux et se lance dans l’aventure, tandis que la jeune Claire se rêve un avenir passionné et échange de son côté une correspondance avec Derek, un homme du XXe siècle...Roman historique et de science-fiction, histoire romantique sur le modèle des romans-feuilletons du XIXe siècle, le livre de Félix J Palma est avant tout un roman d’aventures dans le Londres de H G Wells sur les chausse-trappes du temps et les pouvoirs de l’écriture. Au hasard des pages, on croisera les figures de Bram Stocker, Henry James mais aussi Elephant man. L’auteur ne recule devant aucun tour de force narratif. Il nous conduit jusqu’au paradoxe ultime du voyage dans le temps : que se passerait-il si l’on pouvait changer le cours des événements ? Et de la vie même ? Bientôt l’écrivain Wells, inventeur de The Time Machine, pourra converser avec celui qu’il serait devenu s’il avait fait d’autres choix, saisi d’autres opportunités. Vertigineux…
Mon avis : Un excellent mélange, est-on dans un roman classique ou dans un roman de science-fiction. La question se pose dès le début lorsqu'on apprend que Jack l'éventreur a été arrêté. Donc cette histoire se passe forcément dans un univers parallèle, donc il est logique de se dire qu'Andrew Harrington va arriver à sauver Marie Kelly et que Claire va vraiment rencontrer un homme du futur. Seulement voilà, est-ce si sûr ? Le tramway vers le futur mis en place par l'agence de voyage dans le temps fonctionne-t-il vraiment où n'est-il qu'une supercherie Et dans la troisième partie, celui qui essaye de mettre la main sur les manuscrits de "L'homme invisible", du "Tour d'écrou" et de "Dracula" va-t-il réussir son coup et surtout d'où vient-il ?  Félix Palma assisté d'HG Wells, qui est le fil conducteur de ce roman en trois parties qui sont indépendantes mais finissent quand même par s'imbriquer les unes dans les autres grâce à lui, nous mènent drôlement en bateau. Tous deux nous donnent le tournis entre vrais et faux voyages dans le temps, entre temps inamovible et création d'univers parallèles. Il ne faut surtout pas essayer de comprendre comment fonctionnent les paradoxes temporels, mais se laisser porter par l'histoire, c'est beaucoup plus prudent.

 

Partager cet article
Repost0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 00:02

Les vacances c'est bien, mais on ne touche pas terre. Donc, juste pour le plaisir une petite photo de ma princesse bleue ! Photo vaguement traitée HDR.

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/faconh10.jpg

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 00:02

Feuille abandonnée

Doucement tombée des cieux

Une perle de lumière

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/feuill12.jpg

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 00:01

Une chanson toute douce de Within Temptation

 

 

Burning desire to live and roam free
It shines in the dark and it grows within me
You're holding my hand but you don't understand
So where I am going you won't be in the end

I'm dreaming in colours of getting the chance
I'm dreaming of china the perfect romance
The search of the door to open your mind
The search of the cure of mankind

Help us, we're drowning
So closed up inside

Why does it rain, rain, rain down on utopia?
Why does it have to kill the ideal of who we are?
Why does it rain, rain, rain down on utopia?
How will the lights die down, telling us who we are?

I'm searching for answers not given for free
They live inside as they lie within me
You hold my hand but you don't understand
Taking the road all alone in the end
I'm dreaming in colours, no boundaries again
Dreaming the dream we all seem to share

The search of the door to open your mind
The search of the cure of mankind

Help us, we're drowning
So closed up inside

Why does it rain, rain, rain down on utopia?
Why does it have to kill the ideal of who we are?
Why does it rain, rain, rain down on utopia?
How will the lights die down, telling us who we are?

Why does it rain, rain, rain down on utopia?
Why does it have to kill the ideal of who we are?
Why does it rain, rain, rain down on utopia?
How will the lights die down, telling us who we are?
Why does it rain?

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 00:42

Thème de notre amie Poupinette pour Photographe du Dimanche.

Alors nous dirons

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/chat_t10.jpg

 

L'

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/p4240010.jpg

 

Oui, bon c'est limite d'accord. Je demande donc un coup de main à Mademoiselle Thalis.


http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/20120325.jpg

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/p3020610.jpg

 


Partager cet article
Repost0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 00:46

Pour le Projet 52 de Vivre la Photo, il fallait faire un peu de plongée. Quelle plongée sous-marine préférez-vous ?

 

Je sais, je sais, je ferais mieux de travailler, plutôt que de faire joujou !


http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/img_0121.jpg

 

Cet aimable monsieur partage mon bureau (au début je l'avais à l'oeil)

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/cp610.jpg

 

Disposant d'une cathédrale, je l'ai bien sûr, mise à contribution


http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/cp310.jpg

 

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/cp510.jpg

 

Les classiques : Le petit tour aussi parmi les arbres


http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/cp110.jpg

 

Et l'escalator

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/cp210.jpg

 

Et évidemment l'aimable coopération de Mademoiselle Thalis a été requise (cette petite peste aime m'avoir à ses pieds !)


http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/cp810.jpg

 

http://i42.servimg.com/u/f42/09/02/08/06/cp611.jpg


Partager cet article
Repost0

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock