Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 00:49

Bon d'accord, c'est de l'humour "cabou cadin", mais qu'est ce qu'elle est drôle cette mère et future mère aux prises avec la grossesse et deux sacrés grumeaux, puisque c'est comme ça qu'elle appelle ses enfants. En prime la triste histoire de Chat Bouboule vaut le détour. Et puis, il y a aussi son blog à aller déguster.

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/7/4/9/9/9782749909912FS.gifhttp://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/7/4/9/9/9782749916118FS.gif

 

Résumé décitre pour le numéro 2 : Le Grumeau revient, en plus grand et en plus pire ! Il a poussé et ses capacités de nuisances aussi. Tour à tour philosophe d’arrière-boutique, terroriste domestique, dresseur de crottes de nez, docteur ès Foulahonte ou persécuteur de chat obèse, il règne en tyran demi-portion sur une maisonnée aux allures de république bananière. À la remorque, papa et maman Grumeau engrangent bien malgré eux une considérable expérience en matière de lose parentale.
Une chronique piquante, drôle et universelle qui nous rappelle que malgré tout, être parent ça reste le plus beau métier du monde.

Quelques morceaux choisis.

Albums---BD 2986

Albums---BD 2987

Albums---BD 2988

Albums---BD 2989



 


Repost 0
Published by Martine27 - dans Chez-la-Bouquineuse
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 00:49

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/3/5/9/0/9782359001488FS.gifContes désenchantés – David Bry

Résumé Decitre : Une auberge, quatre troubadours, la bière qui coule à flots. Prenez place, voyageurs, et venez écouter les histoires que vont vous conter Robin, Fargo, Bartholomé et Deirdre l'Estrange.

Des contes souvent drôles, sarcastiques ou bien mélancoliques, mais toujours emplis de justesse et de sagacité. Des contes oui, mais des contes... désenchantés ! David Bry va vous entraîner dans un étonnant ouvrage, à la croisée du roman et du recueil de nouvelles, qui revisite avec audace et malice les contes de fées de notre enfance. Humour et merveilleux sont au rendez-vous, foi de troubadour !

Contes Désenchantés de David Bry se présente comme une sorte de recueil de saynètes, d'histoires courtes à tendance humoristique dans un univers médiéval fantastique. Ce sont des contes racontés par une troupe de troubadours dans une auberge et ces récits vont parodier de nombreux contes de fées bien connus, aussi bien que conter des histoires inédites et savoureuses. 

Selon la personnalité de chaque conteur, ces histoires seront tantôt drôles et grivoises, romantiques, tragiques ou encore mélancoliques. Mais les Contes Désenchantés ont aussi plusieurs degrés de lecture car au-delà de ces saynètes ou le merveilleux le dispute à l'humour, l'ensemble forme une véritable histoire, une intrigue complète se bâtissant au fil des textes en arrière plan. L'ouvrage est donc à la croisée entre le recueil de contes et le roman de fantasy, une complexité fort originale se cachant derrière son apparente simplicité.

Un ouvrage qui ravira les amateurs de fantasy humoristique, de merveilleux et de détournements drolatiques, le tout écrit dans un style vivant et très coloré !

Mon avis : Un petit bonbon épicé et délicieux à déguster. Les contes sont très brefs, mais toujours très surprenants. Après le premier on comprend bien que ces contes ne sont pas vraiment de fées (encore que les contes de fées ne soient pas toujours joyeux), mais on a beau se préparer au retournement de situation ou à la chute qui paraissent évidents, David Bry nous attend toujours au virage et d'une pirouette arrive à nous surprendre. L'histoire de complot contre le roi que l'on suit en parallèle évite toute lassitude à la lecture de ces contes et permet de les attendre avec impatience. Et si parfois dans les recueils de nouvelles, il arrive bien souvent que l'une ou l'autre déçoivent, ce n'est pas le cas ici. C'est amusant, mais c'est aussi la vraie vie, juste un peu romancée, avec ses bonnes et ses mauvaises surprises, ses beaux et ses très vilains gestes.

 

Repost 0
Published by Martine27 - dans Chez-la-Bouquineuse
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 00:13

http://www.decitre.fr/gi/65/9782226188465FS.gifMiserere – Jean Christophe Grange

Résumé Decitre : Ce sont des enfants. Ils ont la pureté des diamants les plus parfaits. Aucune ombre. Aucune inclusion. Aucune faille. Mais leur pureté est celle du mal.

 

 

Mon avis : Vous réunissez un arménien flic à la retraite et qui ressemble à une armoire à glace, un jeune flic en partie amnésique et en pleine cure de désintoxication, bref deux hommes qui n’ont aucune autorité dans une enquête policière et vous les lâchez sur les traces de ce qui semble bien être une secte. Vous ajoutez à cela des bourreaux chiliens, d’anciens nazis, des généraux qui ont fait l’Algérie, un club SM, des voix d’enfants et le Miserere de Gregorio Allegri. Vous agitez bien le tout et vous vous retrouvez avec un roman qui ne vous laisse pas vraiment souffler, même si on se doute assez vite de ce que peut bien être l’arme ultime que convoite la secte en question. L’amitié improbable entre ces deux hommes bien secoués par la vie est bienvenue pour donner un peu d’air pur à une ambiance par moment franchement glauque. Bref, vite lu et sans ennui.

 

Repost 0
Published by Martine27 - dans Chez-la-Bouquineuse
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 00:16

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/165x250/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/7/4/9/9/9782749902524FS.gifAutomne 2005. Marion doit fuir Paris dans l'urgence. Il y a va de sa vie. Des hommes de la DST la déposent au Mont-Saint-Michel, où l'accueille une communauté religieuse. Très vite, Marion se sent espionnée... Mars 1928. Au Caire, des enfants disparaissent en pleine nuit, on retrouve leurs corps meurtris dans les nécropoles environnantes. Une rumeur se propage : le monstre des Mille et Une Nuits, la terrible Goule, serait de retour. Le détective Matheson n'y croit pas... Deux intrigues sans rapport apparent, et pourtant liées de manière inextricable. Entre un Nom de la rose moderne et un Seven historique, un thriller envoûtant, avec un dénouement où vous vous trouverez impliqués malgré vous !

Mon avis : Bon, bon, bon ! Pas trop facile de donner un avis. Une chose est sûre, en ce qui me concerne, ce n'est pas un des meilleurs Chattam. Bon d'accord, les deux histoires sont intéressantes, plus celle qui se passe en Egypte que celle qui se déroule en France, mais de là à faire une comparaison avec le Nom de la rose ou Seven, il ne faut quand même pas exagérer. Franchement l'histoire de Marion me paraît vraiment trop floue, le problème qui l'a conduite sur le Mont reste beaucoup trop vague pour être crédible et on a du mal à la croire en danger, en plus elle n'a pas une personnalité particulièrement sympathique. Côté Egypte, c'est nettement meilleur. L'ambiance "Chattam" est bien là avec tout ce qu'il faut pour frémir et les fausses pistes habituelles dans lesquelles on tombe tête baissé. Ceci dit, Matheson n'est pas spécialement sympathique non plus. Je dirai que la partie Mont Saint Michel n'était là que comme faire-valoir pour fournir une explication au journal de Matheson et qu'il n'y a pas grand-chose de "lié de manière inextricable" et que je ne me "suis pas trouvée impliquée". Bref, agréable à lire mais sans plus. Je ne recommanderais pas ce roman pour quelqu'un qui veut découvrir Maxime Chattam, il a un petit quelque chose d'inachevé, j'ai d'ailleurs espéré un moment un glissement vers le fantastique qui aurait pu faire interférer présent et passé, mais non, dommage ! 

 

Repost 0
Published by Martine27 - dans Chez-la-Bouquineuse
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 00:53

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/6/6/2/9782266215251FS.gifViral - Kathy Reichs

Résumé Decitre : Tory Brennan n'est pas la nièce de sa tante pour rien... À 14 ans, elle tient déjà beaucoup de Tempe, l'anthropologue judiciaire, à commencer par le goût des sciences et du risque. Dans cette île isolée de Caroline du Sud, où sa petite bande aime à vadrouiller, les plages et les bois regorgent de sujets curieux : de coquillages, de singes, de chiens-loups, et de cadavres. Des restes humains auxquels les quatre adolescents auraient mieux fait de ne pas s'intéresser.

Mon avis : Les affaires de famille de Temperance Brennan ne sont pas simples, Kit son neveu vient de se découvrir une fille et quelle fille ! Tory est la digne petite-nièce de mon anthropologue judiciaire préférée. Du haut de ses 14 ans, elle n'a pas froid aux yeux tout en conservant une délicieuse fraicheur. Et comme sa grand-tante, elle est prête à tout pour faire triompher la justice (même avec 40 ans de recul) et pour sauver un adorable chien-loup (et là il faut comprendre un chiot issu d'une mère louve et d'un père berger allemand). Pour cela elle rassemble autour d'elle une troupe de choc composée, en plus d'elle-même et de Cooper le chien, de trois garçons tout aussi surdoués qu'elle. Tout ce petit monde est éminemment sympathique et plein de ressources, d'autant plus de ressources qu'une expérience scientifique dans laquelle ils viennent fourrer par hasard leur nez leur réserve une surprise de taille. Bref, un Club des Cinq remis au goût du jour et si ce roman est plus basique que ceux de qui mettent en scène Brennan, il est parfaitement crédible, plein d'humour et d'action. Bref un bon moment !

 

Repost 0
Published by Martine27 - dans Chez-la-Bouquineuse
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 00:11

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/3/5/2/9/9782352944850FS.gifHypnose - Peter James

Résumé Decitre : Lorsque Charley voit la maison de ses rêves pour la première fois, c'est comme si elle l'avait toujours connue, qu'elle y avait déjà habité. Et lorsqu'elle y emménage avec son mari Tom, son impression se transforme en véritable certitude. De sinistres souvenirs d'une vie antérieure la hantent. Ils sont si terrifiants et si violents que Charley décide d'entamer des séances d'hypnose. Malheur à celui qui s'aventure dans le passé...

Mon avis : Cette histoire se passe dans les années 90, je donne ce détail parce que les souvenirs de la vie antérieure de Charley remontent aux années cinquante et que le drame qui s'est joué à cette époque serait probablement moins crédible s'il avait eu lieu dans les années soixante dix. Que dire de plus ? L'histoire est plutôt bien menée, on découvre petit à petit les évènements passés mais Charley et Tom ne m'ont pas été particulièrement sympathiques. Tom par bien des côtés est un sacré dégonflé et Charley est parfois énervante avec un pas en avant pour deux en arrière. Ceci dit, la chute vaut le détour.

 

 

 

Repost 0
Published by Martine27 - dans Chez-la-Bouquineuse
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 00:21

http://www.decitre.fr/gi/16/9782258080416FS.gifProies – Mo Hayder

Résumé Decitre : Il observe. Il attend. Puis il prend ce qui ne lui appartient pas. Novembre dans le Somerset. Alors qu'elle dépose ses courses dans le coffre de sa voiture, une femme est jetée au sol par un individu affublé d'un masque de père Noël qui prend la fuite à bord du véhicule. Selon la police, pour qui il ne s'agit que d'un banal fait divers, l'agresseur ne s'est sans doute pas rendu compte de la présence d'une fillette sur la banquette arrière.
Mais le scénario s'assombrit : l'enfant reste introuvable et une deuxième petite fille disparaît dans les mêmes circonstances. Le ravisseur ne tarde d'ailleurs pas à se mettre en contact avec la police. Dans cette nouvelle enquête du commissaire Jack Caffery et du sergent Flea Marley, Mo Hayder prend un malin plaisir à manipuler son lecteur en jouant avec ses peurs les plus primaires.

Mon avis : Bon pas mal, mais vraiment on peut le dire Jack accumule les erreurs de jugement, heureusement qu'il retrouve un minimum de moyens vers la fin et Flea a toujours l'art et la manière de se fourrer dans des situations plus que délicates et à jouer cavalier seul. En prime un certain nombre de non-dits brouillent les cartes entre eux. Là il faut bien le dire, ils finissent par arriver l'un et l'autre à la solution mais par des voies tout à fait différentes et en passant par un certain nombre de complications qu'ils auraient pu s'éviter. L'intérêt du livre porte aussi sur les façons de réagir des parents face à la disparition d'un enfant et à la politique de la bouche cousue de la police, ce qui les incitent eux aussi à mettre en commun leurs informations et à aller plus vite que la police ! Comme je le disais au début un polar correct, mais très franchement Jack et Flea sont terriblement énervants par moment !

 

Repost 0
Published by Martine27 - dans Chez-la-Bouquineuse
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 00:56

http://www.decitre.fr/gi/13/9782352942313FS.gifMagie de pacotille – Kelley Armstrong

Résumé Decitre : Paige Winterbourne est une sorcière. Ça ne se remarque pas tant que ça: elle n'a ni verrues ni la peau verte, et elle ne remue pas le nez quand elle jette des sorts. Non, la plupart du temps, elle n'est qu'une jeune femme normale de vingt-trois ans: elle travaille trop, s'inquiète de son poids, se demande si elle trouvera jamais un petit ami. Bon, d'accord, Savannah, l'adolescente qu'elle a adoptée, veut ressusciter sa mère adepte de magie noire. et elle est poursuivie par une semi-démone douée de télékinésie et une cabale de mages très puissants. Mais à part ça, Paige mène une vie tout à fait ordinaire. Enfin, jusqu'à ce que ses voisins découvrent sa vraie nature et que l'enfer se déchaîne. Littéralement.

 

Mon avis : Pauvre Paige, ce n’est pas une sinécure d’être une sorcière à notre époque, elle en a bien du mal à gérer une adolescente en pleine rébellion, un mage avocat dont elle se défie, un Convent (réunion de sorcières) qui bien qu’elle en soit le chef se méfie d’elle, et on ajoute une demi-démone qui lui cause un maximum d’embêtements. La voilà mêlée à une sombre histoire de meurtre, de messe noire et on veut en plus lui enlever la garde de Savannah, comment va-t-elle bien pouvoir s’en sortir ? C’est un livre amusant car Paige ne manque pas d'humour, elle en a d’ailleurs drôlement besoin la pauvre, pas de souvenirs impérissables, mais un agréable moment de lecture.

Repost 0
Published by Martine27 - dans Chez-la-Bouquineuse
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 00:56

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/6/6/2/9782266212540FS.gifMarina - Carlos Ruiz Zafon

Résumé Decitre : Interne au pensionnat, Oscar aime faire le mur, errer dans les rues désertes, les pinèdes, les villas d'un quartier laissé à l'abandon. Il suffira d'un chat et d'une montre en or pour qu'il bascule au pays des merveilles. Un royaume hanté par des amours mortes, un savant fou et les fantômes de Gaudi. Une Barcelone de rêve et de cauchemar, de théâtre et de cimetière, souterraine et baroque, d'où seul s'évadera le souvenir de son guide : l'inoubliable Marina...

Mon avis : Plusieurs avis sur cet auteur m'avaient donné envie d'essayer un de ses livres. Bien m'en a pris avec ce titre. Dans ce roman, on suit Marina et Oscar, deux adolescents, dans un monde entre rêve et réalité. C'est vraiment une étrange histoire hors du temps qui mêle les premiers émois amoureux, la passion dévastatrice, la nostalgie, la jalousie, l'amitié, la mort et surgissant au milieu de tout cela une histoire follement romanesque et un énorme zeste de fantastique avec une dame en noir, des automates surprenants et terrifiants, un opéra presque en ruine mais pas totalement inhabité. Et cerise duveteuse sur le gâteau un chat à la forte personnalité. Bref, un mélange vraiment étonnant et très plaisant. Voilà un auteur que je ne vais pas oublier pour mes futures lectures.

Repost 0
Published by Martine27 - dans Chez-la-Bouquineuse
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 00:21

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/9/0/3/9782290324912FS.gifSans parler du chien - Connie Willis

Résumé Decitre : Au XXIe siècle, le professeur Dunworthy dirige une équipe d'historiens qui utilisent des transmetteurs temporels pour voyager dans le temps. Ned Henry, l'un deux, effectue ainsi d'incessantes navettes vers le passé pour récolter un maximum d'informations sur la cathédrale de Coventry, détruite par un raid aérien nazi. Or c'est à ce même Henry, épuisé par ses voyages et passablement déphasé, que Dunworthy confie la tâche de corriger un paradoxe temporel provoqué par une de ses collègues, qui a sauvé un chat de la noyade en 1888 et l'a ramené par inadvertance avec elle dans le futur. Or l'incongruité de la rencontre de ce matou voyageur avec un chien victorien pourrait bien remettre en cause... la survie de l'humanité !

Mon avis : Un livre complètement délirant sur le voyage dans le temps. Le pauvre Ned est chargé de rectifier un certain nombre d'erreurs de manière à éviter que des paradoxes temporels ne mettent la pagaille dans le futur. Mais, plus il essaye de rectifier le tir et plus la situation s'embrouille. Comment faire pour reconstituer les couples qui donneront naissance aux bonnes personnes dans le futur, pas simple de jouer les entremetteurs, surtout lorsqu'il faut retrouver la potiche de l'Evêque de la cathédrale de Coventry pour le compte d'une multimilliardaire du futur qui répond au doux nom de Lady Schrapnel (nom on ne peut mieux porté) et qui épuise tous les scientifiques temporels qui passent à sa portée, que le déphasage temporel vous rend d'un lyrisme difficile à canaliser et surtout quand vous tombez amoureux vous-même. Et cerises sur le gâteau, la délicieuse "Princesse Arjumand" petite chatte qui est à l'origine de la pagaille et Cyril le bouledogue qui savent tous les deux comment manipuler les deux pattes. Et puis imaginez un futur sans chat, reconnaissez qu'il faut faire quelque chose pour éviter cet horreur ! Bref, c'est très drôle, mais n'essayez pas trop de vous y retrouver dans les paradoxes temporels, autant laisser le temps lui-même faire sa police. Ah, à noter aussi la façon délicieuse qu'à la propriété de "  " de parler à sa minette, c'est bien simple je me suis surprise à parler de la même manière à Thalis, ça ne m'étonne pas qu'elle me regarde bizarrement parfois ma minette ! Le titre est un petit clin d'œil à Jérôme K Jérôme

 

Repost 0
Published by Martine27 - dans Chez-la-Bouquineuse
commenter cet article

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock