Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 00:12

Les travers du Docteur Porc - Tran-Nhut

Résumé Decitre : Quittant sa province reculée du nord du Viêtnam, le mandarin Tân a confié la justice du tribunal au pachydermique docteur Porc. Autoritaire et expéditif, ce dernier ne tarde pas à exposer ses travers quand une découverte macabre l'oblige à fourrer son nez dans la fange d'une histoire ancienne. Affairé, il trottine de sessions d'autopsie en séances de chirurgie esthétique, sans oublier de se régaler au passage d'exquises douceurs fourrées à la viande. Ainsi, ne sacrifiant jamais le lard pour l'art, il mène son enquête avec un flair tout particulier, dans une ville où de vieux cochons se frottent à de jolies cocottes. Artiste du scalpel et virtuose de l'acupuncture, le docteur Porc est aussi un maître de l'interrogatoire : pour que les suspects crachent le morceau, il n'hésite pas à les cuisiner avec des herbes très, très spéciales. Ce roman de Thanh-Van Tran-Nhut s'inscrit dans la série des enquêtes du mandarin Tân, qui nous plongent avec précision et malice dans le Dai-Viêt du XVIIe siècle.

Mon avis : Ah je sais le titre peut surprendre, mais c'est la marque de fabrique de Tran Nhut, il aime bien les jeux de mots. Dans un livre précédent, le Mandarin Tân se présentait comme étant Taureau Ailé, négociant en riz. Bref, des livres plein d'humour, des personnages débordant de folie douce, des énigmes très bien menées et une intéressante plongée dans le Viet-Nâm du XVIIème siècle. Le docteur Porc bien que terriblement infatué de lui-même reste très sympathique et ne se contente pas d'accepter les évidences, il n'hésite pas à fouiller pour trouver les coupables, même s'il le fait avec une arrière-pensée très peu désintéressée. Enfin, j'aime la cuisine chinoise, mais vraiment je me demande si j'apprécierais autant la cuisine Vietnamienne après avoir lu la description des "petits plats" qu'ingurgite notre gourmand docteur. N'hésitez pas dévorez-le, lui et les autres livres avec le Mandarin Tân et le lettré Dinh.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 00:17

L'étrange Odd Thomas - Dean Koontz

Résumé Decitre : Vous n'oublierez jamais Odd Thomas, le jeune et surprenant héros du nouveau roman de Dean Koontz, sentinelle candide et courageuse à la frontière entre notre monde et l'au-delà.

Résumé Electre : Jeune cuisinier vivant dans une petite ville de l'Amérique profonde, Odd Thomas est doté du don encombrant de communiquer avec les morts. Ceux-ci lui demandent de leur rendre justice ou lui donnent des informations pour déjouer des meurtres avant qu'ils ne se produisent. Avec l'aide de sa compagne et de ses amis d'outre-tombe, dont Elvis Presley, il doit faire face à un inquiétant étranger.

Mon avis : Un livre qui se dévore rapidement, d'autant que l'action se déroule sur deux jours. Des héros surprenants et attachants comme sait si bien les inventer Dean Koontz. Odd, comme beaucoup des personnages de Koontz est ce que l'on peut appeler un résilient, malgré une enfance difficile, il se met à la disposition des autres et les fait bénéficier d'un don pour le moins encombrant. Bon dans ce roman si, je suis quand même un peu fâchée après Dean qui réserve une mauvaise surprise à ce pauvre Odd, mais peut-être va-t-il être plus gentil dans la suite. Sinon, Dean Koontz nous fait une curieuse fixation sur les golden retriever, il y en a toujours un qui traine dans ses livres, soit en tant que héros, soit sous forme de photo ou juste en passant comme ça, un peu le tic de Hitckock qui ne pouvait pas s'empêcher d'apparaître dans ses films. Donc un roman bien mené, mais qui n'atteint pas (pour moi) la qualité de Chasse à mort, des Etrangers ou d'Intensity.

Partager cet article
Repost0
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 00:27

Dernières nouvelles de l'au-delà - Frédérick Tristan

Résumé Decitre : Gambier, psychanalyste renommé, reçoit d'un de ses patients un étrange manuscrit censé révéler le secret du parcours des êtres humains après leur mort. Se plongeant dans ce récit, le praticien découvre des personnages qui, peu à peu, vont le conduire tout vivant dans un singulier théâtre, réplique de l'existence, mais régi par des logiques inattendues. C'est ainsi qu'il rencontrera la fabuleuse Grande Madame, le milliardaire Frazer, tout imbu de son pouvoir, Ascaride, la belle et frivole mondaine, l'écrivain Malonne à la recherche de sa femme actrice disparue, Marco Cesare, le marin amoureux d'une ombre, le prestigieux Zanobi hanté de rêves océaniques, et surtout Némo, modeste comptable aux prises avec ses redoutables souvenirs d'enfance. Qui est mort et qui est vivant ? La mystérieuse machine qui ordonne tout ce monde est-elle détraquée ? Heureusement, lors de ce voyage dans les strates de la réalité et du songe, les personnages retrouveront Béatrice, leur premier amour, qui redonnera un sens à l'énigme de leur tumultueuse descente en ces enfers.
 

Résumé Electre : Un manuscrit, censé révéler le secret de la destinée des êtres humains après leur mort, est donné à Gambier par l'un de ses patients. Le psychanalyste renommé se plonge dans le récit et rencontre des personnages qui l'entraînent dans un théâtre. Réplique de l'existence, celui-ci est régi par des logiques inattendues. Mais il semble que tout se détraque. Qui est vivant, qui est mort ?

Mon avis : Déroutant, très déroutant ce livre. On a parfois envie de l'abandonner mais on ne peut pas s'empêcher de le reprendre histoire de comprendre où l'auteur veut en venir. On a en fait la curieuse impression de lire un rêve, d'être dans cette situation bizarre où ce qui se produit, bien qu'illogique est parfaitement normal. Les personnages se croisent, se mêlent, on ne sait plus qui sont les vivants, qui sont les morts, si on est dans la vraie vie ou dans un roman dans le roman. Bizarre mais prenant en fin de compte.
Partager cet article
Repost0
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 00:24

Saveurs assassines - Kalpana Swaminathan

Résumé decitre : Entre la miss Marple d'Agatha Christie et la Mma Ramotswe d'Alexander McCall Smith, Kalpana Swaminathan nous propose de découvrir la charmante miss Lalli, retraitée sexagénaire du service des homicides de la police de Bombay, dans cette première enquête sur fond de gastronomie indienne. C'est un magnifique week-end gastronomique qui s'annonce dans la luxueuse villa de Bombay où quelques jet-setters en vue se sont retrouvés : un écrivain de best-sellers, un danseur, un mannequin, une féministe convaincue, un industriel amateur de chevaux, un médecin très médiatique, la très respectable miss Lalli et sa nièce. Un des convives ayant été retrouvé à l'état de cadavre, commence un véritable Cluedo gastronomique, et Lalli ne tarde pas à découvrir que les invités, sous des dehors très convenables, ont tous de sordides secrets à dissimuler. Cette enquête policière passionnante, qui dévoile les multiples visages de la société indienne, est également l'occasion d'un appétissant voyage au pays des saveurs et de la cuisine de l'Inde. Elle nous invite surtout à faire connaissance avec cette fameuse miss Lalli, aussi distraite dans la vie que précise dans ses enquêtes.
 

Résumé Electre : Lors d'un week-end gastronomique dans une luxueuse villa de Bombay, le cadavre de l'un des convives, essentiellement des jet-setters, est découvert. La très digne miss Lalli arrive sur les lieux et c'est le début d'un véritable Cluedo gastronomique, au milieu des invités qui, sous des dehors respectables, ont tous de sordides secrets à dissimuler.

Mon avis : Comme dans les exemples cités, on entre pas dans le vif du sujet tout de suite. La première partie de roman nous fait faire connaissance avec les personnages, on entre dans leur vie en détail, on se fait notre opinion sur eux, sympas, pas sympas, mériteraient bien d'être la victime ou pas. L'histoire est racontée par la nièce de la fameuse Miss Lalli (on ne sait d'ailleurs pas comment elle s'appelle). Ensuite, bien qu'assez curieusement toujours un peu en retrait Miss Lalli nous fait une brillante démonstration du fonctionnement de ses petite cellules grises. Le tout sur fond de cuisine indienne qui donne furieusement envie d'aller au premier restau indien du coin. Pratique la liste des protagonistes et leur CV en début de livre avec également le plan de la maison où l'action se situe. En fin de volume un glossaire avec la traduction des termes indiens utilisés, je dois dire que ça c'est un peu fatigant de devoir se reporter en fin de livre pour comprendre complètement une phrase. Mais, ceci mis à part un livre très agréable à lire avec des passage sur la danse ou sur la cuisine carrément poétiques.

Partager cet article
Repost0
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 00:03

Spirales infernales (16 nouvelles cultes de terreur) - Jeffery Deaver

Résumé decitre : Une femme d'une beauté envoûtante cherche à se débarrasser de l'homme qui la harcèle ; une petite fille implore son père de ne pas aller pêcher au bord d'un lac où rôde un tueur en série ; le criminologue Lincoln Rhyme dévoile le secret d'une disparition macabre à Noël...
Surprenantes, troublantes, inquiétantes et haletantes, ces nouvelles claquent comme des tirs de sniper. Dans chacune, le bien bascule soudain dans l'atrocité et le mal est poussé à l'extrême. Dans la lignée de O. Henry et Edgar Allan Poe, ces intrigues au style ciselé, parfaitement rythmées, entraînent le lecteur dans des Spirales infernales.
 

Mon avis : Rien à dire de plus que la deuxième partie du résumé decitre. C'est un excellent livre, chaque nouvelle fait mouche. Entre les coupables moins coupables que les innocents, les victimes pas si victimes que ça, les coupables qu'on est plutôt satisfaits de voir s'en tirer, pas le temps de souffler. Ces nouvelles sont une façon de voir la justice qui n'a rien à voir avec la morale. De toutes façons à chaque fois que vous avancez un pronostic sur qui est qui et qui a fait quoi vous vous faites avoir dans les grandes largeurs (sauf pour la première nouvelle où j'avais deviné ce qui se passait réellement, après ça zéro pointé). Bref, si vous aimez les nouvelles et les policiers faites vous plaisir.

Partager cet article
Repost0
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 00:16

Une mariée sous silence - Leslie Glass

Résumé decitre : La nouvelle enquête d'April Woo et de Mike Sanchez, l'inspectrice chinoise et son coéquipier latino, un duo de choc et de charme confronté à un tueur de mariées... Pour Tovah, ce jour devait être le plus beau de sa vie. Mais à la synagogue, en pleine cérémonie de mariage, la jeune fille est abattue par un tireur embusqué. Cathédrale St. Patrick : Prudence, qui s'apprête à s'unir à son fiancé, est assassinée de la même manière. A New York, c'est la panique : qui sera la prochaine victime ? Toute la police de la ville est sur les dents, ne négligeant aucune piste. Coïncidence troublante, Wendy Lotte, la célèbre créatrice d'événements, a organisé les deux cérémonies. Le meurtrier se cache-t-il dans son équipe ? Pour le découvrir, Mike et April devront explorer les dessous des mariages chics. Mais le temps presse : le tueur peut frapper à tout instant, et Ching, la meilleure amie d'April, est sur le point de se marier... Pour couronner le tout, Mike ne trouve pas de meilleur moment pour demander la main de sa coéquipière !
 

Résumé électre : A New York, la détective April Woo enquête sur la mort de deux jeunes femmes, abattues avant leur cérémonie de mariage par un tueur embusqué. April Woo est sur la piste de plusieurs suspects, mais s'inquiète d'avoir à participer dans quelques jours au mariage de sa meilleure amie, en tant que demoiselle d'honneur...

 

Mon avis : Pas mal, comme les deux précédents. C'est surtout la personnalité de nos deux détectives qui font l'intérêt de ce roman et la façon dont April gère son travail, sa vie de famille avec une mère appelée "Petit dragon" ce qui veut tout dire qui n'apprécie guère Mike latino et catholique en prime et sa vie sentimentale. Pas facile de s'intégrer quand on vient d'une famille chinoise traditionnaliste. Des rebondissements, des fausses pistes, de vieilles affaires qui remontent à la surface, des personnages plein de diversité. C'est distrayant sans être le meilleur de la série. Le premier "L'heure du feu" était plus palpitant.

Partager cet article
Repost0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 00:38
Je lis plus vite que je ne vous propose mes articles de "critique". Alors là, hop, trois d'un coup. Chrisalain on ne râle pas !!!

Sous la neige noire - Pauline Delpech
Résumé decitre : Pourquoi le commissaire Barnabé échappe-t-il à une tentative de meurtre le soir même de son arrivée dans les Alpes ? Pourquoi, au fil des jours, ces assassinats terrifiants, cette jeune institutrice vidée de ses entrailles, ces restes humains sous la neige d'une tempête estivale ? Quel est ce tueur démoniaque qui semble, même à Paris, s'attacher aux pas de l'enquêteur ?

Résumé électre : Je ne vous le mets pas, rien n'est exact dedans, le commissaire est transformé en détective privé, l'histoire se passe en décembre 1938 alors qu'en réalité elle se déroule en juin 1933 et on réduit à l'un des personnages à l'état de cadavre beaucoup trop tôt.

Mon avis : L'histoire se situe en plein scandale Stavisky. Nul doute que le Paris de l'époque est bien décrit et saviez-vous qu'à l'époque le trajet Chamonix/Briançon soit 200 kilomètres se faisait en 10 heures. Il s'agit du premier livre de Pauline, problème elle nous donne quasiment dès les premières pages la solution, en ce qui me concerne j'ai trouvé tout de suite qui était le meurtrier et pourquoi (et pourtant je ne suis pas trop douée pour cet exercice). Manifestement, elle ne sait pas encore donner de vraies fausses pistes, d'ailleurs, même la couverture est trop explicite. Bon erreur de jeunesse parce que l'histoire en elle-même est agréable à lire et les personnages intéressants à suivre.

Une erreur judiciaire - Anne Holt
Résumé decitre : En Norvège, un serial killer est en liberté. Un tueur en série de la pire espèce. Qui séquestre les enfants et les assassine d'une manière indétectable par la police, et qui renvoie le corps de la victime à la mère avec cette note atroce : "Tu as eu ce que tu méritais". Emilie, neuf ans et Kim, cinq ans, ont disparu. L'enquête est confiée à l'inspecteur principal Yngvar Stubo. Pour retrouver la piste du tueur, celui-ci fait appel à Inger Johanne Vik, une ex profiler du FBI. Leurs investigations vont les mener sur les traces d'Aksel Seier, condamné il y a quarante ans et exilé aux Etats-Unis. Mais est-ce lui le véritable coupable ?

Résumé électre : Des enfants sont enlevés, la jeune Emilie et le petit Kim. Ils attendent, séquestrés dans une cave. Pendant ce temps-là, le commissaire Stubo, secondé par la chercheuse Vik, spécialiste des meurtriers sexuels, mènent l'enquête. Parviendront-ils à retrouver les enfants à temps ?

Mon avis : Comme dans le roman de Pauline Delpech on comprend assez vite le mobile du meurtrier, mais sans plus. Deux histoires se mêlent, ont-elles un lien ou pas ? Ca on ne le découvre qu'à la fin. Comme la plupart des romans policiers scandinaves, le rythme est lent, avec beaucoup d'interrogations et de remises en question des uns et des autres. Bref, même si ce n'est pas super palpitant, ça se laisse volontiers lire.

Dix petits démons chinois - Frédéric Lenormand
Résumé decitre : En pleine fête traditionnelle des fantômes, une série de meurtres est commise dans la ville administrée par le juge Ti. Chaque fois, une effigie de démon chinois est retrouvée près de la victime. C'est donc un double défi que Ti doit relever : résoudre chacune de ces affaires et empêcher sa population de céder à la panique. II s'adjoint pour cela un astrologue taoïste, un devin et une chamane, trois spécialistes de l'au-delà déconcertants et imprévisibles. Avec son juge Ti, véritable Sherlock Holmes dans l'Empire du milieu, Frédéric Lenormand nous invite à découvrir les mystères de la glorieuse civilisation Tang

Résumé électre : Au mois d'août, à l'occasion de la fête chinoise des âmes affamées, quand les esprits des morts en colère hantent les vivants, le juge Ti reçoit le gouverneur de la province. Mais le gardien du trésor est tué, et dix statuettes de démons retrouvées dans une tombe antique sont volées puis réapparaissent lors de l'assassinat des hommes qui ont fouillé le tombeau...

Mon avis : Frédéric Lenormand reprend les aventures du fameux juge Ti précédemment écrites par Van Gulik. Il y a ajouté une touche d'humour bienvenue. Notre juge se trouve, dans ce roman, confronté à toutes une séries de meurtres qu'il résout brillamment l'un après l'autre, toute la palette des "bons" motifs de meurtres sont proposés : amour, argent, vengeance, mais qui a fait quoi ? Amusant aussi les en-têtes des chapitres qui résument en deux lignes ce que l'on va lire ensuite. Et enfin, une partie documentaire sur les croyances chinoises de l'époque bien mises en valeur et agréables à lire. Bref, un livre court et sans temps mort, j'ai aimé.

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 00:49

L'ange oublié - Karen Vidersan

 

Tome 1 : L'abbaye
Résumé decitre : 1244. Mystérieuse jeune fille aux yeux immenses et dérangeants, Blanche est entrée dans l'univers monacal de Fontevraud. Là-bas, les dons contre nature qui lui permettent de voir au travers des gens et des choses sont cachés aux yeux du monde. Là-bas, elle disparaît, engloutie par le silence. 1844. Dans la centrale pénitentiaire qu'est devenue Fontevraud, Antoine, jeune prisonnier taciturne, vient d'être incarcéré. Happée par la blancheur ensoleillée. des pierres et par une présence qui s'attache à ses pas et à ses rêves, sa raison semble devoir défaillir. C'est le début d'une aventure étrange qui mènera Antoine au-delà des portes du temps, à la recherche de cette femme dont tout semble taire le souvenir. Une quête qui répondra peut-être à cette obsédante question : pourquoi a-t-il l'impression de la connaître déjà ?

 

Résumé électre : De l'univers monacal de l'abbaye de Fontevraud, au XIIIe siècle, à la centrale pénitentiaire qu'elle est devenue au XIXe siècle, deux destins se croisent. Celui de Blanche, jeune soeur enfermée dans les cachots, et celui d'Antoine, prisonnier d'Etat livré à un monde carcéral qui le condamne à l'oubli.

 

Tome 2 : La cour royale
Résumé decitre : Antoine, prisonnier à Fontevraud, en est maintenant certain : la jeune femme qui hante ses jours et ses rêves n'est pas morte dans les cachots de l'ancienne abbaye. Blanche vit. Elle fait route en compagnie de Philippe vers Paris où l'attendent un roi mourant, des templiers aux allégeances mystérieuses, et l'horizon d'une croisade. Blanche saura-t-elle accepter cette nouvelle vie, loin du silence et de l'oubli ? Antoine parviendra-t-il a sortir de ce sommeil dont rien ne semble pouvoir le tirer ? Autant de réponses qui gisent, cachées au-delà du temps, dans des lieux que seuls ces deux êtres peuvent atteindre.

 

Résumé électre : Dans ce deuxième tome, tandis qu'Antoine est toujours prisonnier à Fontevraud, Blanche est bien en vie et se dirige vers Paris où l'attend un roi mourant.

 

Mon avis : Un agréable mélange d'Histoire de France et de surnaturel. Histoire d'amour par delà les siècles, histoire de courage, histoire de tolérance. Les personnages des prêtres de 1844 sont haut en couleur et surtout ils représentent bien ce que devrait être la religion tolérance et charité. Antoine et Blanche sont énigmatiques à souhait, mais c'est normal vue leur ascendance. La fin est un peu abrupte peut-être, il y a des questions qui restent inexpliquées, mais bon on peut faire un effort d'imagination.  Bref, un très bon roman qui permet de découvrir un peu plus en profondeur la France de Saint-Louis et les conditions de vie des prisonniers de 1844, les allers retours entre les deux époques donnent du rythme à l'histoire, la plus grosse partie du roman étant quand même centrée sur la vie de Blanche.

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 00:40

La souffrance des autres - Val McDermid

Résumé decitre : La reine incontestée du thriller psychologique joue avec nos nerfs dans un suspense démoniaque. Traumatisée par un viol récent, Carol Jordan dirigé une nouvelle brigade d'élite où chacun, la sachant fragilisée, met en doute ses capacités. Sa première enquête la conduit à traquer un violeur particulièrement pervers, pour qui rien n'est plus exquis que la souffrance des autres... L'aide de Tony Hill, psychologue profileur, lui sera indispensable pour démêler une intrigue qui repose sur la manipulation mentale.

 

Résumé électre : Carol Jordan a pris la tête d'une brigade d'élite, malgré le traumatisme du viol subi lors de sa dernière mission. Son équipe est sur une série de viols de prostituées. Le mode opératoire fait penser à celui de Derek Tyler, mais ce dernier est détenu dans le quartier de haute sécurité d'un hôpital. Tony Hill établit le profil psychologique du violeur et détermine qu'il est manipulé par une voix.

 

Mon avis : Attention roman noir ! Val McDermid n'a pas pour habitude d'épargner ces héros et cette fois encore moins que jamais. Elle sait jouer avec tous les ressorts de l'être humain, besoin de pouvoir, empathie, sens du devoir, manipulation pour le meilleur ou le pire, hiérarchie prête à encenser ou à lâcher la brigade aux fauves selon le sens du vent. Bref, une excellente histoire policière pimentée d'un jeu de pouvoir complexe et prenant. En fait, Carol et son équipe s'attaquent à deux affaires brûlantes de front, celle des viols suivis de meurtres dont les victimes ne sont "que" des prostituées, et une autre portant sur des rapts d'enfants irrésolus mais dont la piste est déjà refroidie, que privilégier, quels choix engager ?

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 00:37
Pélagie et le coq rouge - Boris Akounine 

Résumé decitre : Finis les travestissements indignes d'une religieuse, les aventures périlleuses, les enquêtes apparemment insolubles que lui confiait son père spirituel, le bon évêque Mitrophane... C'est en tout cas ce que s'est juré Pélagie, très rousse, très myope et très futée nonne orthodoxe. Mais les circonstances vont en décider autrement. Enquêtrice, elle le redeviendra malgré elle, impliquée d'abord en tant que témoin d'un meurtre mystérieux, puis comme cible de tueurs aussi impitoyables qu'insaisissables. Cette nouvelle affaire l'entraînera jusqu'en Terre sainte, où cohabitent les adeptes des trois religions du Livre, mais aussi toutes sortes de sectes étranges. Là, ballottée au gré des événements et de sa curiosité insatiable, elle va côtoyer de bien inquiétants personnages. Qui, cette fois, l'amèneront à aller un peu trop loin...

 

Résumé électre : Pélagie est impliquée en tant que témoin d'un meurtre, puis comme la cible principale de tueurs impitoyables. Cette nouvelle enquête l'entraînera, entre autres, dans une Terre sainte chère à son coeur. Au gré des événements et de sa curiosité insatiable, tour à tour poursuivante et traquée, elle sera amenée à côtoyer de bien étranges et inquiétants personnages.

 

Mon avis : Ce roman est le troisième (et en principe dernier) de la série des Pélagie, il peut toutefois se lire seul sans problème. Je l'ai un peu moins aimé que les deux premiers (Pélagie et le bouledogue blanc et Pélagie et le moine noir). Pélagie est toujours fidèle à elle-même, mais c'est peut-être le fait que les principaux personnages, elle, l'evêque Mitrophane et le procureur Bentsionovitch sont trop souvent séparés, peut-être un peu trop de personnages qui se croisent, mais pour être tout-à-fait honnête, l'auteur fait des "crasses" à des personnages sympathiques et ça je n'aime pas du tout. Sinon on apprend beaucoup de choses sur la Russie d'avant la révolution et sur la situation en Palestine à l'époque. Ce qui est amusant c'est que j'ai lu ce livre juste après celui de Kathy Reichs et que j'ai croisé à nouveau Jésus ainsi que des termes comme énéolitique et chalcolithique que je n'avais jamais rencontré avant et que j'ai eu pour la deuxième fois l'explication de la formule "voué à la Géhenne" je connaissais l'expression mais pas son origine, il s'agit d'un endroit près de Jérusalem où l'on brûlait dans l'antiquité les déchets ainsi que les corps des condamnés à mort, d'où ce glissement vers les flammes de l'enfer.

Partager cet article
Repost0

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock