Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 00:34

Echo – Ingrid Desjours

http://www.decitre.fr/images/genere-miniature.aspx?ndispo=/pi/petite-image-non-disponible.jpg&img=/pi/88/9782259208888TN.gif&wmax=70&hmax=110Résumé Decitre : Le star-system est en deuil depuis que les frères Vaillant, présentateurs adulés de l'émission du moment, ont été sauvagement assassinés. Appelée en renfort auprès du commandant Vivier, l'experte en sexo-criminologie Garance Hermosa établit vite que le crime, obéissant à un obscur rituel, est l'œuvre d'un esprit particulièrement sadique et torturé. Mais dans cet univers de strass et de paillettes où les volontés de nuire sont légion, tous ceux que croisent le policier et sa collaboratrice ont une personnalité assez perverse pour être suspects.
Afin de démasquer le meurtrier, la jeune profiler à la vie chaotique devra s'en faire le miroir. Au risque d'épouser sa folie et de plonger au cœur du mal...

Mon avis : Un policier français plutôt bien réussi avec une approche intéressante par une jeune psychologue pour le moins atypique et qui manifestement traîne un certain nombre de casseroles dont nous ne découvrirons que les effets à défaut des causes (peut-être dans le prochain tome). Cette jeune personne est un vrai caméléon qui sait s'adapter aux personnalités qu'elle a en face d'elle, elle sait les caresser dans le sens du poil ou les brusquer quand il faut, et même parfois quand il ne le faut pas, mais avec elle ça bouge, le pauvre commandant Vivier ne sait pas toujours à quel saint se vouer avec celle qu'il appelle "mon sucre". Quant aux victimes, elles sont franchement peu, voire pas sympathiques du tout, mais qu'est ce qui a bien pu les pousser à devenir des pervers, ces deux frères jumeaux qui ne formaient qu'une seule et même entité et qui prenaient plaisir à détruire les autres ? Ceci étant plus on avance dans le livre et plus on ressent quand même un peu de pitié (rien qu'un peu) pour eux. On suit également par son journal interposé le calvaire d'une enfant martyre. Qui est-elle exactement, cela ne se révèle que petit à petit. Une seule petite chose m'a un peu gênée qu'une psychologue ne connaisse pas le mythe de Narcisse et le complexe qui en découle, mais bon, sans cela l'affaire aurait été résolue trop vite. Une lecture agréable et deux personnages attachants.

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 00:10

http://www.decitre.fr/images/genere-miniature.aspx?ndispo=/pi/petite-image-non-disponible.jpg&img=/pi/59/9782842283759TN.gif&wmax=70&hmax=110Dreamworld – Sire Cédric

Résumé Decitre : Il y a, dit-on, un autre monde... Le monde des rêves. Là où vivent les esprits de ceux qu'on a aimés. Et là où attendent, aussi, nos plus terrifiants cauchemars. Certains peuvent le voir, cet autre monde. Ce sont les enfants, les poètes, les fous, les suicidés, les amoureux désespérés. Ou simplement ceux qui ont refusé de fermer les yeux. Car on dit aussi que la magie existe tant que l'on croit en elle.

Mon avis : J'avais déjà lu du même auteur "De fièvre et de sang" qui m'avait beaucoup plu.  De temps en temps, j'aime bien lire les recueils de nouvelles, mais il faut bien le reconnaître dans ce type d'écriture, il y a des hauts et des bas, certaines nous laissant sur notre faim. Eh bien là, bonne surprise je me suis laissée emportée par ces 9 nouvelles, bon bien sûr certaines m'ont plus passionnée   que d'autres, mais aucune ne m'a déçue. Le fantastique se mélange au quotidien, au rêve, à l'amour, à la violence, à une certaine perversion parfois et à une pointe d'érotisme bien menée. On croise des enfants confrontés à des cauchemars vivants, partant à la recherche d'un pays pouvant ressusciter les lapins morts, se sacrifiant pour un frère, une malade rejoignant les dieux du côté du soleil, un ange accueillant les suicidés, un auteur et sa muse qui flirtent avec la folie, des elfes et un dragon, bref des personnages plein de passion et qui sont passés de "l'autre côté" quel qu'il soit. Petit détail amusant, on croise parfois des sous-entendus qui viennent de la nouvelle qui ouvre la série, un petit jeu amusant. L'auteur indique également pour plusieurs de ses nouvelles, la musique qui a sous-tendu son inspiration et c'est vrai qu'elles apportent un plus. Je les garde sous le coude pour le moment pour vous les faire découvrir petit à petit. 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 00:12

Les os du Diable - Kathy Reichs
http://www.decitre.fr/gi/77/9782221115077FS.gifRésumé Decitre : A Charlotte, en Caroline du Sud, un plombier fait une macabre découverte dans la cave d'une maison en rénovation : le crâne d'une jeune femme encerclé par un poulet décapité, des os d'animaux et un chaudron des perles et des plumes. Appelés sur place, Temperance Brennan, anthropologue judiciaire, et les inspecteurs Slidell et Rinaldi ne tardent pas à apprendre que la maison est louée par un sorcier de la Santeria - religion syncrétique d'origine afro-cubaine - et à faire le lien entre cette affaire et le corps décapité d'un adolescent retrouvé sur les rives d'un lac. Ces meurtres ont-ils été commis pour accomplir des rites sataniques ? C'est en tout cas la conviction de Boyce Lingo, un ancien pasteur devenu politicien, lancé dans une véritable croisade contre les adeptes de la Wicca, une religion marginale prônant le culte de la nature ? Confrontée à la mort d'un collègue et troublée par ses retrouvailles avec deux de ses anciens amants. Tempe devra faire preuve de sang-froid pour contenir cette chasse aux sorcières qui interfère dangereusement avec son enquête...

Mon avis : Comme d'habitude j'ai suivi avec plaisir les aventures de notre amie Brennan, cette fois-ci tout se passe en Caroline, délaissé le Québec. Notre entêtée doit faire équipe avec inspecteur qui est loin d'avoir le sexe appeal de Ryan mais qui dans le genre pitt-bull s'accrochant à son os lui ressemble beaucoup (à elle) ! Bref, ils n'hésitent pas à se mouiller et à renvoyer dans ses buts le politicien qui met la pagaille. Intéressant aussi de voir à quel point une croisade mal menée peut conduire à des excès dramatiques. D'un point de vue sentimental, Tempe a bien du mal à s'y retrouver entre Peter son futur-ex, Ryan au statut indéterminé et le nouveau venu Charlie un ami très "proche" de l'université. J'ai trouvé que dans ce livre Tempe avait des façons de faire qui la rapprochait beaucoup de la Bones de la série. Et en fin de livre, une conversation avec Kathy Reichs qui permet d'en apprendre plus sur elle, sur ses romans et sur le feuilleton.


Partager cet article
Repost0
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 00:17

Meutres au scalpel - Kathy Reichs

http://www.decitre.fr/images/genere-miniature.aspx?ndispo=/pi/petite-image-non-disponible.jpg&img=/pi/99/9782221107799TN.gif&wmax=70&hmax=110Résumé Decitre : Dans les avenues élégantes de Charleston, le flâneur en vacances a toutes les chances de trouver ce qu'il cherche : la douceur de vivre, les parfums du Vieux Sud, la " grâce réconfortante du passé ". Et autre chose aussi, qu'il ne cherche pas. Un cadavre enfoui dans le sable de la plage. Un autre, pendu à un arbre, au milieu des marécages. Un autre encore, enfoncé dans un tonneau et coulé en mer. Tous dans un état de putréfaction qui empêche d'identifier les victimes et de connaître la cause de la mort. Heureusement pour la police de Charleston, l'anthropologue judiciaire Temperance Brennan, Tempe pour les intimes, est dans les parages. Intelligence alerte, flegme à toute épreuve, la flamboyante héroïne de Bones mène l'enquête sans craindre ni l'état de décomposition (très avancé) de ses sujets d'étude, ni la violence sous aucune forme. Cette fois, elle reçoit une aide imprévue: celle de son ex-mari, Peter, humour ravageur et regard à faire fondre la banquise. Tempe vacille.

Mon avis : Bon, je suis une inconditionnelle de Kathy et de Temperance, j'ai donc dévoré ce bouquin avec délectation. Pour une fois l'intégralité du livre se passe en Caroline, loin des frimas du Canada. Notre Temperance est fidèle à elle-même, hyper professionnelle et acharnée à découvrir la vérité, en prime elle doit gérer la maladie d'une amie proche et la rencontre explosive de Peter son ex et de Ryan l'homme de sa vie, et inutile de le dire ces deux là ne font pas grand chose pour lui faciliter la tâche, dans le genre sales gosses ils se posent là. Ces moments d'humour viennent à point pour détendre l'atmosphère dans une enquête qui s'annonce difficile avec un motif bien sordide. Seul petit regret, le titre français est un peu trop explicite.

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 00:52

Alice au pays des trop vieilles, journal de ma quarantaine fracassante – Cristina Alonso

http://www.decitre.fr/gi/51/9782226195951FS.gifRésumé Decitre : Trop Vieille ??? Elle ! Alice manque de s'étrangler. Elle a quarante ans, c'est vrai. Elle ment (si peu) sur son âge, c'est vrai. Elle songe parfois au botox et à la chirurgie plastique, vrai aussi. Mais de là à se faire traiter de " vieille " par son boss et virer du journal pour qu'une fille plus " jeune et dans le coup " prenne sa place... Drôle et insolent, un livre jubilatoire en ces temps de dictature de la jeunesse éternelle. A recommander à toutes celles qui ne sont pas si vieilles et émettent quelques réserves sur l'idée de le devenir.

Mon avis : Voulez-vous que je vous dise ! Eh bien je suis plutôt satisfaite de ma cinquantaine et je ne me souviens plus si ma quarantaine a été fracassante ! En tout cas, je peux vous dire que l'on s'amuse beaucoup avec Alice et sa bande de copines tout aussi déjantées qu'elle. Elles ont encore du chemin à parcourir avant de s'accepter tel qu'elles sont et surtout apprendre vite, vite à se faire plaisir et à laisser un peu de côté hommes, enfants, maison et travail pour penser un peu à elles. Ce livre se compose de chapitres bref avec un titre, un résumé de la journée, la liste des choses à faire et se termine en apothéose par un récapitulatif qui propose un certain nombre de choix d'actions à entreprendre ou à éviter au mieux. Bref c'est très amusant et très instructif quelque soit son âge ! Et puis, il faut le dire on se reconnaît parfois dans les petits travers et les grosses colères d'Alice et de ses amies, et ma foi, ça fait plutôt plaisir de se dire que l'on fait partie d'une grande famille ! Bref un livre très sympa pour le week-end, pas prise de tête et le sourire garde jeune !


Partager cet article
Repost0
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 00:15

En ce jour d'Halloween je vais vous mettre quelques livres avec des sorcières nouvelle vague

De Kim Harrison

Sorcière pour l’échafaud

Le bon, la brute et le mort vivant

Sorcière blanche, cœur noir

http://www.decitre.fr/gi/95/9782352941095FS.gifRésumé Decitre : Sexy, chasseuse et.sorcière ! Rachel Morgan est une jeune trentenaire comme les autres. mais il ne faut pas se fier aux apparences : c'est une sorcière ! Elle a mis ses sortilèges au service des flics de Cincinnati car vampires, garous, fées et autres créatures de la nuit ont fait leur coming out ! Mais tout ça, c'est fini. Après sept ans passés à traquer les criminels qui se cachent parmi les êtres magiques, Rachel Morgan démissionne et lance sa propre agence. Le seul problème, c'est que personne n'est censé quitter cette police très spéciale, et Rachel se retrouve illico traquée par des tueurs munis d'un bel assortiment de malédictions bien vicieuses. Le seul moyen de s'en sortir ? S'associer avec une vampire envoûtante et pour le moins inquiétante. et faire tomber le baron de la drogue local. Mais question danger, c'est passer de Charybde en Scylla.

Mon avis : Eh oui, déjà une série de quatre (le quatrième ci-dessous). Elle est bien sympathique cette jeune sorcière même, et surtout, si elle s’attire un tas d’ennuis. Il faut dire qu’elle ne chôme pas aidée par un sorcier, une vampire vivante (ça c’est une nouveauté, il y a les vampires morts et les vampires vivants), un loup-garou, un pixie et ses 56 enfants, une elfe de 1000 ans, les humains des services de police, elle fait tout ce qu’elle peut pour éviter les bâtons que s’entêtent à lui mettre dans les roues un affreux démon, un vampire mort et un baron de la drogue qui n’est peut-être pas ce qu’il semble être et tout ça en essayant d’avoir une vie amoureuse à peu près normale. Bref, c’est plein de rebondissements, de belles trouvailles sur ces êtres magiques (le pixie notamment c’est quelque chose) et d’humour pour ne rien gâcher. Bref, une lecture agréable et pas prise de tête.

 

Pour une poignée de charmes – Kim Harrison

http://www.decitre.fr/gi/34/9782352943334FS.gifRésumé Decitre : Rachel Morgan est devenue une sorcière des arts noirs ! Ce n'est pas du goût des êtres mauvais qui hantent les nuits de Cincinnati: les humains comme les morts, tous veulent la posséder, coucher avec elle et la tuer, et pas forcément dans cet ordre. Mais voilà que Nick, un mortel qui a jadis aimé puis abandonné Rachel, est de retour dans sa vie. Merci du cadeau ! Nick est hanté par les secrets de son passé et traqué par des créatures sauvages prêtes à tout détruire pour obtenir quelque chose qu'il possède. Bien qu'elle doive faire profil bas si elle ne veut pas encourir la vengeance d'un démon qui la déteste, Rachel est forcée d'agir, et vite, car la meute se rassemble pour la première fois depuis des millénaires pour ravager et conquérir le monde. Les garous et les vampires vont se battre pour la suprématie!

Mon avis : Le monde de Rachel est vrai fou, fou. La voilà qui se sent obligée de se mêler une fois de plus de ce qui ne la regarde pas vraiment, parce qu’il faut bien le reconnaître notre Rachel a tendance à toujours vouloir aider ses amis, même si ceux-ci la mettent avec beaucoup de régularité dans la panade. Mais c’est plus fort qu’elle. La voici embarquée dans le sauvetage de Nick, et de Jax fils de Jenks le Pixie. Dans le même temps elle doit prouver qu’elle est une excellente louve alpha et retrouver un statue pour éviter une guerre inter-ethnique. Bref pas le temps de s’ennuyer. En plus, elle est obligée de transformer Jenks en homme, ce qui n’est pas sans poser quelques menus problèmes. C’est drôle et plein d’animation. J’aime bien cette nouvelle tendance qui s’appelle la « bit-lit » qui mélange le fantastique revu et corrigé à la sauce moderne et l’humour.


Partager cet article
Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 00:36

http://www.decitre.fr/images/genere-miniature.aspx?ndispo=/pi/petite-image-non-disponible.jpg&img=/pi/25/9782800129525TN.gif&wmax=70&hmax=110Pour compenser toutes les atrocités que l'on fait subir aux animaux, voilà un délicieux extrait de la bande dessinée "Cupidon - Jour de chance" de Cauvin et Malik

 

 

 

 

 

http://i22.servimg.com/u/f22/09/02/08/06/cup110.jpg

http://i22.servimg.com/u/f22/09/02/08/06/cup210.jpg

http://i22.servimg.com/u/f22/09/02/08/06/cup310.jpg

http://i22.servimg.com/u/f22/09/02/08/06/cup410.jpg

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 00:44

Le goût mortel de la pluie – Michael Prescott

http://www.decitre.fr/gi/18/9782857050018FS.gifRésumé Decitre : Janvier. C'est la saison des pluies à Los Angeles. Pour l'inconnu qui sévit depuis plusieurs semaines dans la ville, cela fait partie du jeu. Il enlève ses victimes, leur fait écrire une demande de rançon adressée aux autorités municipales, puis les tue et dépose leurs cadavres dans les tunnels destinés à évacuer les eaux de pluies. On le surnomme Rain Man. Deux jeunes femmes ont juré de l'arrêter. La première, Tess McCallum, est agent du FBI à Denver. Connue pour avoir sauvé Los Angeles des mains d'un dangereux terroriste, elle est appelée en renfort, mais se rend tout de suite compte que sa hiérarchie la manipule à des fins purement médiatiques. Pourquoi cette stratégie ? La seconde, Abby Sinclair, " consultante en sécurité ", est habituée à travailler aux frontières de la légalité. Sa spécialité : suivre les criminels soupçonnés de harcèlement, s'immiscer dans leur existence... et surtout, survivre. Quand une piste se dessine enfin, Tess n'a d'autre choix que de faire équipe avec la redoutable et indomptable Abby. A quel prix ? D'autant que le monstre semble bel et bien avoir des appuis au sein de la police...

Mon avis : Je vous avais déjà présenté Tess et Abby avec le roman "Le meurtre des bébés jumeaux". Dans ce livre ci on assiste à leur première rencontre, explosive, c'est le moins que l'on puisse dire. Mais bien que Tess s'en défende quelque part elle a aussi  le côté franc-tireur qu'elle reproche à Abby, notamment vis-à-vis de sa hiérarchie. En dépit des heurts qui ne manquent pas de se produire entre elles, elles forment un sacré duo pour coincer Rain Man. Bon, on sait dès le début de qui il s'agit, ce qui est intéressant c'est de suivre la progression de nos deux héroïnes pour arriver à l'empêcher de nuire, c'est aussi un sacré jeu "du chat et de la souris" entre elles et lui qui bien que pourvu d'un égo hyper dimensionné est assez parano pour se méfier de d'une Abby un brin trop sûre d'elle. Un bon polar qui repose surtout sur la personnalités de nos deux héroïnes.

 


 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 00:14

L’encombrant Mister Kitchen – Charles Higson

http://www.decitre.fr/gi/42/9782268064642FS.gifRésumé Decitre : Quand vous êtes un designer londonien dans le vent, vous pouvez tout avoir : de l'argent, du succès, un bon dealer, de l'arrogance à revendre et un sentiment de supériorité à toute épreuve. Aussi, lorsqu'un emmerdeur du nom de Mister Kitchen vient vous prendre la tête de bon matin pour une histoire de bagnole, il peut arriver que vous réagissiez un peu excessivement - très excessivement même -, et que vous vous retrouviez soudain avec un cadavre sur les bras. Un cadavre qui pourrait réduire en miettes votre confortable petit univers. À moins que vous ne vous en débarrassiez - ni vu ni connu. Mais un emmerdeur, même clamsé, reste un emmerdeur, c'est-à-dire quelqu'un dont on ne se débarrasse pas si facilement. Et lorsque les embûches se multiplient dans une journée particulièrement chargée, riche en surprises - l'ex-petite amie qui accouche, les parents qui débarquent, la dope qui vient à manquer -, la mauvaise farce ne tarde pas à tourner au cauchemar. Tout en dressant un portrait irrésistible des nouveaux riches branchés de la société anglaise, Charles Higson signe un polar déjanté et hilarant, avec un humour noir typiquement british.

Mon avis : Alors là pour de l’humour noir, c’est de l’humour noir, quand on aime ce genre c’est un sacré bon moment à passer. Il faut dire que l’anti-héros de l’histoire est un pro de la loi de Murphy et c’est le moins que l’on puisse dire, il en ajoute couche après couche, c’est drôle, mordant, amoral juste ce qu’il faut, avec parfois des réflexions frappées au coin du bon sens. Ceci dit, Mister Kitchen était vraiment une tête à claques.

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 00:48

La Lignée - Guillermo del Toro - Chuck Hogan

http://www.decitre.fr/gi/44/9782258080744FS.gifRésumé Decitre : Depuis son atterrissage à l'aéroport JFK à New York, un avion en provenance de Berlin ne répond plus à la tour de contrôle. Le spectacle qu'Ephraïm et son équipe d'épidémiologistes découvrent à bord a de quoi glacer le sang : tous les passagers sauf quatre sont morts, en apparence paisiblement. Ont-ils été victimes d'un attentat au gaz ? D'une bactérie foudroyante ? Lorsque, le soir même, deux cents cadavres disparaissent des morgues de la ville, Ephraïm comprend qu'une menace sans précédent plane sur New York. Lui et un petit groupe décident de s'organiser. Pas seulement pour sauver leurs proches. C'est la survie de l'humanité entière qui est en jeu...

Mon avis : Attention trilogie ! Dans ce premier livre un maître vampire dissident invité par un gros méchant plein aux as débarque en Amérique pour tout mettre à feu et à sang (c'est le moins que l'on puisse dire). Après quelques problèmes pour arriver à admettre que le vampirisme n'est pas une légende et doit être considéré comme un virus, Eph et sa collègue Nora se lancent tête baissée dans la résistance soutenus par une drôle d'équipe : Abraham Setrakian, rescapé des camps de la mort où il a eu l'occasion de rencontrer et d'affronter le Maître, qu'il traque depuis ce jour, et Fet Vassili le dératiseur qui emploie avec les vampires les mêmes techniques de détection qu'avec les rats. Ils ont une semaine devant eux pour régler le problème (mais vous vous doutez bien que comme il s'agit d'une trilogie tout ne va pas être réglé facilement) et la résistance des autorités à admettre le problème n'est pas le moindre de leurs problèmes. Et en franc tireur on découvre aussi une petite frappe latino Gus Elizalde qui révèle un caractère bien trempé. Dans ce livre on suit également de près l'évolution de la transformation qui frappe les 4 survivants, ouille, ouille ! Bref un roman sur les vampires qui bien que presque classique (encore que l'apparence des-dits vampires, bref ...) promet découvertes intéressantes et rebondissements multiples. J'aime bien notamment le début qui est un gros clin d'oeil (remis au goût du jour) au roman de Bram Stocker. Vivement la suite. Et puis si vous avez déjà vu des films de Guillermo del Toro vous vous doutez bien que c'est angoissant juste ce qu'il faut


Partager cet article
Repost0

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock