Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 00:53

Hier, pour le prénom Evariste, Jill Bill a écrit un poème horriblifique sur les dentistes, ce qui m'a remis en mémoire l'excellent film "La petite boutique des horreurs". J'ai donc le plaisir de vous présenter LE dentiste a éviter absolument

 


La Petite Boutique Des Horreurs-le dentiste par worksinprogress

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 00:03

 

Pour continuer dans le bleu que diriez-vous d'Edith et de Pierre ?

 

Ce n'est pas le même rythme on est bien d'accord !

 

 

Pas gai le monde, pas gai le monde
Taguer le monde en bleu
C'est c'qui lui va le mieux
Pas gai le monde, pas gai le monde
Taguer le monde
Tout c'que j'veux
C'est qu'la planète soit bleu d'outremer, méditerranéenne
Blue note dans l'univers


 Changer tous les systèmes
Assez de ces droites extrêmes
Du dieu dollar qui empêche
Que les gens s'aiment
C'est notre histoire
C'est notre mémoire Pas gai le monde, pas gai le monde
Taguer le monde en bleu
C'est c'qui lui va le mieux
Pas gai le monde, pas gai le monde
Taguer le monde
Tout c'que j'veux
C'est qu'la planète soit bleu d'outremer, méditerranéenne
Blue note dans l'univers On a le paradis
Pourquoi en faire un enfer ?
Arrêtez de violer
Notre mère Terre
C'est notre histoire
C'est notre mémoire

Pas gai le monde, pas gai le monde
Taguer le monde en bleu
C'est c'qui lui va le mieux
Pas gai le monde, pas gai le monde
Taguer le monde
Tout c'que j'veux
C'est qu'la planète soit (x3)
Bleu d'outremer, méditerranéenne
Blue note dans l'univers

Changer tous les systèmes
Blue note dans l'univers
Blue note dans l'univers.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 00:41

Une autre chanson de Bachelet que j'aime bien

 

Que naisse un philosophe
A l'heure blême
Que s'écrive une strophe
Ou un poème
Que meurt l'apostrophe
Qui dit "je t'aime"
Si tu demeures auprès de moi
Notre amour sera là

Ah ah ah
Ah ah
Toujours là
Ah ah ah
Ah ah
Ah ah
Toujours là

Que prêchent les bavards
Qui nous régissent
Que passent tous les chars
Des injustices
Qu'ils refassent l'histoire
Et nous trahissent
Si tu te bats auprès de moi
Notre amour sera là

Ah ah ah
Ah ah
Toujours là
Ah ah ah
Ah ah
Ah ah
Toujours là

(Gloria Gloria Humana)
(Gloria gloria)
Pourquoi pas?
(Gloria Gloria Humana)
Gloria écoute-moi
(Gloria)

Que l'on paye au passage
Le prix du temps
Quelques rides au visage
Des cheveux blancs
Qu'on fasse nos bagages
Cent fois par an
Si l'on revient à chaque fois
Notre amour sera là

Ah ah ah
Ah ah
Toujours là
Ah ah ah
Ah ah
Ah ah
Toujours là

Que viennent à s'envoler
Les feuilles mortes
Qu'elles brassent les années
A notre porte
Que vienne l'éternité
Et nous emporte
Restons ensemble encore une fois
Notre amour sera là

Ah ah ah
Ah ah
Toujours là
Ah ah ah
Ah ah
Ah ah
Toujours là

(Gloria Gloria Humana)
(Gloria gloria)
Pourquoi pas?

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 00:53

Lajémy nous demande de faire un peu de magie pour son casse-tête hebdomadaire. Alors je vous propose deux magiciens très très différents !

L'ami Garcimore

 

Et David Copperfield, le magicien volant (plus un lien vers un tour que j'adore et qui est particulièrement drôle, celui avec les cravates)

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 00:54

Allez hop, on se met en train avec un groupe de power metal symphonique finlandais. Je suis fan que voulez-vous ! Et puis j'aime bien la vidéo un brin gothique.


 In the genesis of the world

Just the arctic wind was blowing.
Something came into paradise,
The everlasting snow melted away.
Arctica!
You start to think there is something greater than humankind.
Arctica!
The world is crying and the streams are telling how things went wrong.
Sorrow and worry of humankind
Sad stories to find.
The world is growing ice again,
Covering the faults of the human race!
Arctica!
You start to think there is something greater than humankind.
Arctica!
The world is crying and the streams are telling how things went wrong.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 00:05

La Grande Dame Blanche s'en est allée ! Alors aujourd'hui deux chansons pour la remercier de nous avoir offert sa belle voix.

La chanson Démons et Merveilles du film les Visiteurs du Soir

Et bien sûr la très connue "Complainte de la Butte"

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 00:22

Superbe chanson de Léonard Cohen et d'Anjani que je ne connaissais pas et que je découvre avec plaisir. Allez on profite d'un petit moment tout en douceur.

 

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 00:44

Pierre Bachelet, ce n'est pas que le Nord, c'est aussi la mer. Allez embarquez avec Eric, Pierre et Flo !

 

L'homme qui avait reçu
Toute la mer en partage
Vers une étoile inconnue
Serait parti à la nage

Lui qui n'aimait pas parler
Qu'on disait un peu sauvage
Il nous aura fait rêver
A chacun de ses voyages

Le vent souffle sur la mer
Un air que je veux chanter
Marin libre et solitaire
Sans toi j'ai le cœur serré

Son sourire illuminait
Les rides de son visage
Que la mer avait griffées
Comme les dunes de la plage

Un jour le dernier départ
Un soir la fin du voyage
A bord du grand voilier noir
Adieu les fous et les sages

Le vent souffle sur la mer
Un air qui nous fait pleurer
Marin libre et solitaire
Sans toi j'ai peur de rêver

Les marins racontent l'histoire
De ton bateau de ton courage
Il était un grand voilier noir
Qui fendait la mer et les âges
Une ombre est au bout du sillage

Quand vous entendez la mer
La nuit battre les rivages
C'est peut-être lui le solitaire
Qui lance un dernier message

Le vent souffle sur la mer
Un air qui veut consoler
Marin libre et solitaire
Sans toi le monde est blessé

Le vent souffle sur la mer
Un air qui parle d'aimer
Marin libre et solitaire
Jamais je ne t'oublierai

 

 

Flo
C'est bien le nom que tu voulais
Toi qui ressembles à la marée
Sur les cailloux de St-Malo
Flo
Sous tes paupières ultra-marines
Parfois je lis ou je devine
La solitude des bateaux

Pierre
T'es comme un rocher sur la lande
Tu ne bouges pas tu te demandes
Où peuvent bien aller les rivières

Chacun est fait comme il est
Chacun prend feu comme il peut
Mais sous le ciel immense
Tous les rochers du silence
Tous les oiseaux en partance
Se retrouvent parfois
Chacun est fait comme il est
Chacun prend feu comme il peut
Chacun va son chemin
Jusqu'à l'endroit du destin
Où se retrouvent les mains
Qui se quittaient déjà

Pierre
Quand mon voilier s'envole sur l'eau
J'ai l'impression d'être un oiseau
Mais j'ai le coeur sans illusion
Pierre
T'as l'nom d'un cailloux qui affleure
On pourrait naufragé le coeur
Danger pour la navigation

Flo
Même si la pluie te mouille parfois
Les vagues tournent autour de toi
C'est toi qui les mènes en bateau

Refrain

Partager cet article
Repost0
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 00:22

Une chanteuse canadienne que j'aime tout particulièrement et qui est peu connue en France et c'est bien dommage. Il s'agit de celle de gauche, l'autre chanteuse est une malade aidée par l'association. Et une belle morale à tirer de cette chanson.

 

C'est une histoire fin d'automne
Le ciel est gris et monotone
Il ressemblait à tous les hommes
On le nommait Jean-Chrysostome

Il n'était qu'un pauvre berger
Et Chrysostome s'est suicidé
Dans son cœur l'amour est tombé
A la rivière il s'est jeté

D'un bout à l'autre du pays
On est venu pour l'enterrer
Et dans le trou qu'on a creusé
Les feuilles mortes seront son lit

On y mettra tous ses cahiers
Tous ses mots qu'il avait pleurés
Pour une bergère belle à croquer
Pour une bergère au cœur léger

Cette femme il faut l'enfermer
D'un homme elle fait un résigné
Son sourire est empoisonné
D'un homme elle fait un naufragé

On peut entendre la prière
Des hommes qui maudissent la terre
Ils veulent un Dieu pour protéger
Les amoureux les envoûtés

Marcelle n'avait rien demandé
Des moutons s'en allaient promener
Sa beauté elle l'avait donnée
A l'eau à l'air aux cerisiers

De sa cachette elle est sortie
Aux hommes elle voudrait s'expliquer
Elle entend la clameur monter
On veut le cœur de cette impie

Tuons tuons la putain
Car Chrysostome elle a trompé
Un bûcher il faut installer
Ses cendres s'envoleront demain

Mais Marcelle s'est mise à parler
Je sais que vous me détestez
Car j'ai choisi la liberté
Car j'ai choisi les bois les près

Parce que le ciel m'a faite belle
Les hommes voudraient me posséder
Parce que le ciel m'a faite belle
Je sais que vous me désirez

Vous pouvez bien me le chanter
Pucelle je voudrais demeurer
Pourquoi faut-il que la beauté
Soit soumise à la volonté

Je vous supplie de me laisser
Je ne suis en rien obligée
L'amour ne peut que s'éloigner
Car vous en faites un prisonnier

Sur ces mots Marcelle s'est sauvée
On ne l'a jamais retrouvée
Et Chrysostome fut le dernier
A mourir pour sa propre idée

L'amour doit être partagé
L'amour n'aime pas la volonté
Si une bergère vient à passer
Sa liberté faut lui laisser

Partager cet article
Repost0
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 00:28

Savoir dire NON ! Merci Yannick de le rappeler.

 

 

Partager cet article
Repost0

Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock