Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 00:52

Ne me demandez pas où Jill Bill a été nous trouver ce prénom pour notre cour de recréation !

Dans la famille de Poppon, on est pompier de père en fils (et dieu merci, maintenant aussi en fille) et ce depuis Napoléon. Je vous laisse compter combien cela peut faire de générations de vaillants combattants du feu.

Poppon ayant achevé son temps dans les Pompiers de Paris est venu s'installer à Bigorbourg sur les conseils de Monsieur Lazare qu'il a eu l'occasion de croiser lors d'une intervention qui … mais ceci est une autre histoire (que je ne connais pas encore).

A peine installé Poppon (qui a sûrement une Madame, mais nous allons attendre patiemment qu'elle nous révèle son prénom) s'étant rendu compte que Bigorbourg ne disposait pas d'un centre de secours, a décidé de prendre les choses en main.

Il a commencé par recruter quelques volontaires, entre autres, Anthelme le bedeau et ses cloches pour sonner l'appel au feu si besoin, Fulbert le garde-chasse chargé de veiller à ce qu'aucun départ de feu ne risque de venir saccager la belle forêt de Bigorbourg (encore qu'il serait étonnant qu'Eve la reine de la forêt laisse pareille chose se produire), Lazare bien sûr en tant que médecin.

Ensuite il s'est chargé de recruter et de former une brigade de JSP (Jeunes Sapeurs Pompiers). Tout ce petit monde se prête avec bonne humeur aux exercices proposés par Poppon et apprend les gestes qui sauvent, même si cela implique la participation pas toujours volontaire de parents recrutés pour servir de mannequins pour les bandages ou la mise en position latérale de sécurité.

Nos JSP se chargent aussi de vérifier avec beaucoup de sérieux que les habitations sont correctement sécurisées.

Pour récompenser sa brigade, Poppon lui raconte les plus belles ou étonnantes interventions auxquelles il a participé. Vous voulez quelques exemples ? Eh bien, le feu dans une chocolaterie qui a embaumé toute la région, le renversement d'un camion contenant des poissons (pas facile à ramasser, ça glisse ces petites bêtes) et d'un autre transportant des yaourts (que la caserne s'est fait un plaisir de déguster à la demande du fabricant), la délivrance d'ouvriers piégés par l'effondrement d'une galerie.

Il parle du feu avec passion, révélant qu'à plus d'une reprise il lui a fait face et que celui-ci lui a roussi les sourcils et les cheveux et son regard devient nostalgique lorsqu'il se souvient de l'esprit de corps qui le soudait à ses coéquipiers lors des interventions. **

Et si Bigorbourg semble bien protégé du feu, il ne faut pas croire que Poppon et sa brigade ne servent à rien, pas du tout, ils sont là pour panser les petits bobos, pour récupérer les chats dans les arbres (à noter qu'à Bigorbourg, les chats sont parfaitement capables de redescendre tous seuls, mais ils aiment bien faire plaisir aux JSP), pour s'entraîner à monter à l'échelle ils se proposent volontiers pour aller cueillir les cerises et les pommes, ils sécurisent aussi les barbecues municipaux et les feux de la Saint Jean.

Et pour s'exercer au maniement du tuyau, ils arrosent les pelouses bigorbourgeoises (mais rassurez-vous, pas de gaspillage, Olive, Pharaïlde et Colette se chargent de fournir l'eau).

Bref Poppon a parfaitement réussi sa reconversion en tant que retraité actif. Il ajoute d'ailleurs qu'il vaut mieux être secouru par les pompiers en cas de pépins, savez-vous pourquoi ? A cause de la sirène des véhicules bien sûr, écoutez bien "Pin Pon" "Pin Pon" autrement dit "Tiens bon" "Tiens bon" !

** histoires racontées par mon père qui rentrait bien souvent à la maison en sentant le cochon grillé !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C


Bonsoir Martine,


Me revoilà de retour sur la toile, et je n'ai pas resisté à la curiosité de venir voir ton poppon et j'ai adoré retrouvé les aventures de la fôret magique. Et la chute est superbe.


CaroLINE



Répondre
M


Bon retour parmi nous et bonne visite du petit bourg



J


Une activité bien utile et un type d'organisation original qu'il faut préserver ...


Bises et belle fin de semaine



Répondre
M


Il y a des choses qui sont toujours intéressantes à savoir, comme le secourisme



L


Oups, Martine ! Une erreur me saute aux yeux dans mon comm, m'enfin !





Je te prie de m'en excuser ! Bisous !



Répondre
M


Ce n'est pas grave ! J'avais rectifié !



F


au feu le pompier, nous savons qui appeler maintenant


bien vu ce Poppon qui rime avec Pimpon



Répondre
M


Je pense que les Bigorbourgeois sauront faire attention et ne pas avoir besoin des services de Poppon



L


Bonsoir Annick. Un nouvel arrivant à Bigorbourg, et pas des moindres ! Merci beaucoup pour le bon moment de lecture, on est imprégné par la ... chaleur (!) humaine que dégage ce pompier et on
goûte l'atmosphère bon enfant qui règne au village (même les chats y contribuent). Bises !



Répondre
M


Merci. Bigorbourg commence à être bien peuplé, mais il manque encore beaucoup de petits métiers



Bonjour À Tous

  • : Mon carnet à Malices
  • : Ecriture, créations en fimo et autres modelages, lecture (fantastique, fantasy, thriller, humour), nos félins domestiques dans tous leurs états, photographie, musique
  • Contact

Rechercher

Mais encore

En Stock